A à Z du Photographe
Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !

A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8

Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5804


MessageSujet: Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8   21/1/2012, 07:14

Bonjour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Longueur et Diamètre = environ 50mm. Diamètre de la lentille frontale = 37mm. Masse : 116 grammes


Depuis qu'Olympus avait sorti en 2009 le concept des sans miroirs appelé "hybride" en commençant par l'Olympus Pen E-P1, c'est après avoir sorti deux autres modèles dont notre E-PL1, que Sony avait créé eux aussi leurs propres sans miroir baptisés Alpha NEX (et non pas NX car NX c'est Samsung). C'était donc un affrontement entre deux types d'appareils très performant avec des qualités et des défauts non situés au même endroit.

Parallèlement, l'entreprise cousine à Olympus (je veux bien sûr parler de Panasonic), avait eux aussi sorti leurs propres sans miroir baptisés "Lumix G" (G1, G2, GF1...).

Nous sommes alors en 2010 et Olympus a d'un côté Sony en adversaire proposant un capteur un peu plus gros, et Panasonic qui, il faut bien le dire, jusque là, proposait une optique fixe plus intéressante que chez Zuiko. Je veux bien sûr parler de leur 20mm ouvrant à f1,7 contre le Zuiko de 17mm ouvrant à seulement f2,8, soit deux fois lumineux.

Il n'était donc pas rare compte tenu d'une entrée lumineuse souvent faible chez Olympus, de voir des personnes faisant l'acquisition d'un Olympus Pen ajouté du Panasonic G Vario 20mm 1:1.7, d'autant que, étant sur capteur 4/3, il était alors difficile de pouvoir réaliser un bokeh par une focale fixe et courte si elle était à peine à une ouverture d'à peine f2,8.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'était un classique d'équiper les Olympus PEN avec le Panasonic G Vario 20mm en fonction de ces f1,7 d'ouverture de diaphragme pour la réalisation de jolis bokehs et de clichés nocturnes sans trépied. Il avait aussi une équivalence de 40mm argentique au lieu des 34mm argentique proposé par Olympus.

C'est là qu'une grande ouverture de diaphragme était nécessaire, et jusqu'alors Olympus restait muet, proposant toujours leur Zuiko Digital 17mm 1:2.8, cette fois-ci le mettant surtout en avant pour sa compacité, et proposant même des réductions afin de permettre aux personnes de s'y intéresser de plus près. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A partir du second semestre de l'an 2011, Olympus présenta un nouveau produit sur l'ordre des objectifs micro 4/3. Il s'agit bien sûr du Zuiko Digital 45mm 1:1.8 mis cette fois-ci en avant pour réaliser de jolis bokehs de par sa luminosité excessive et sa focale nettement avancée. De plus, l'entreprise Japonaise avait cette fois-ci décidé de contre attaquer solidement les Sony NEX lors de la sortie de l'E-PL3 proposant le même principe qu'eux, à savoir l'absence de flash interne, avec ce dernier directement livré dans la boîte. Bien que ce ne soit que peu pratique à mes yeux, cela permettait de présenter une meilleure compacité toujours par cet objectif de miniaturisation voulue par Olympus, et clairement montré par l'abandon de la monture 4/3 au profit de la nouvelle micro 4/3 et ce, sans réduction d'un seul millimètre sur le capteur afin de conserver ses capacités et même de les améliorer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Olympus Pen E-PL3 avec l'optique Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'optique Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8

Qu'à cela ne tienne. Les Sony NEX n'ont qu'à bien se tenir, jusque là ne proposant que très peu d'optique, et qui plus est, avouons-le franchement, peu lumineuses (juste f2,8 pour un grand angle à 24mm à équivalent 24 X 36). C'est fois-ci Olympus sort même deux optiques : car il faut compter également sur la Zuiko 12mm 1:2.0, en revanche beaucoup plus chère compte tenu de sa focale extrêmement courte entraînant des coûts de productions supérieurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'optique grand angle Olympus Zuiko Digital 12mm 1:2.0.

Quant à Panasonic, il n'a pas "chômé" comme dit-on. Ils ont sorti un véritable frère jumeau de leur Pancake 20mm (40mm en 24 X 36), mais 28mm de focale (à équivalent argentique) pour une ouverture de f2,5. Rien à faire, cette fois-ci, c'est Olympus qui remporte sur les trois en terme de qualité (ce qui n'est pas bien étonnant au vu de Zuiko) mais surtout en terme de luminosité, et personnellement, j'avoue en être très heureux. En effet, entre 20mm à f1,7 et 45mm à f1,8, photographiquement c'est bien la 45mm f1,8 qui propose une luminosité étonnante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Panasonic continue de sortir des optiques micro 4/3 avec le véritable frère jumeau du 20mm. L'optique Panasonic G Vario 14mm 1:2.5

Moi qui possède la Zuiko Digital 17mm 1:2.8 et la Zuiko Digital 45mm 1:1.8, c'est avec plaisir que je vous livre mes impressions.

Incontestablement, la Zuiko Digital 45mm 1:1.8 est une brillante réussite. Par rapport à la Zuiko Digital 14-42 1:3.5-5.6, cela correspond approximativement à zoomer au maximum pour une ouverture de 8 fois plus lumineuse :lunettes noire . La retranscription de luminosité s'avère terrifiante, et bien évident supérieure à la Zuiko Digital 17mm 1:2.8 (appelé Pancake). Le rapport qualité/prix est l'un des meilleurs à ce jour, et je certifie n'avoir rien à envier aux brillantes optiques Canon ou Nikkor sur le secteur des reflex. La colorimétrie semble très bien conservée et même supérieure à mes autres optiques, et je m'étonne d'ailleurs qu'Olympus aie proposé un produit comme cela à prix si bas, vu que d'habitude, ils demeurent toujours plus chers que les autres et sans justification apparente (l'exemple du talentueux reflex expert Olympus E-5 est bien sûr très révélateur d'une composante me faisant songer à du pur sectarisme).

La bête, pourtant très compacte, facilite grandement l'autofocus à détection de contraste de l'Olympus Pen E-PL1 en situation sombre, tout simplement car il est plus facile pour un appareil photo numérique de pouvoir effectuer la mise au point si ce dernier "voit clair". Nous n'arrivons point au niveau de l'E-PL2, celui-ci étant plus rapide que son prédécesseur d'une façon générale, l'autofocus se jouant aussi dans le boîtier. Mais il faut aussi dire qu'elle est équipée de la technologie nommée MSC, permettant de pouvoir bénéficier d'un autofocus égal à celui d'un reflex numérique en cas d'acquisition de l'E-P3, le plus puissant hybride numérique.
Et c'est un pur délice d'utiliser sa bague de mise au point assez large pour une très bonne prise en mains malgré la compacité du caillou.

En revanche, bien qu'elle fasse honneur au premier des gros capteurs numériques (le 4/3) permettant de montrer ce qu'il peut avoir dans le ventre, cette optique se doit d'aller entre les mains d'utilisateurs avertis. Elle se veut centrée sur les portraits, et la réalisation de bokehs (c'est à dire, d'arrière plan flou). Une personne sans connaissance qui viendrait à acquérir cette optique serait non seulement privée de zoom, mais de surcroît dans l'obligation de se reculer constamment, ce qui serait très pénible en cas d'utilisation lambda. C'est pourquoi, on évitera pour eux les focales fixes, car elles nécessitent d'être utilisées dans des situations précises. Moi-même, même ayant encore beaucoup à apprendre, mes connaissances photographiques accumulées en plus d'un an me permettant de bien comprendre le produit, ne suis-je pas gêné avec cette optique ? En effet, 45mm représente un angle de champ assez restreint car cela correspond à 90mm en équivalent argentique, soit environ 2 fois ce que perçoit l'oeil humain. Dans ces conditions, l'optique ne proposant point une plage de focale pour une ouverture fixe (ce qui coûterait une fortune !), il s'agit par conséquent de m'adapter à elle pour ce dont je souhaite faire, et il est évident qu'elle conserve ses limites, notamment en terme de distance minimale à tenir entre la lentille frontale et le sujet principal. Cette dernière devant dépasser 50cm, cela me pose parfois une bonne difficulté pour faire la mise au point, tout particulièrement sur de petits sujets.
Quoi qu'il en soit, on veillera donc à soigner son cadrage, et bien sûr d'opter pour une vitesse d'obturation suffisamment rapide afin d'éviter les flous de bouger compte tenu de la focale de 45mm (théoriquement, il faut au moins 1/90ème de seconde donc entre 1/80ème et 1/100ème au minimum).

J'ai bien sûr une pensée pour Michel lorsqu'il expliquait avoir une optique lumineuse à longue focale fixe s'en servant parfois comme téléobjectif. C'est aussi comme cela que j'entendais une partie de mon utilisation avec la Zuiko Digital 45mm 1:1.8. Il en est par ailleurs toujours le cas.

A cela s'ajoute que sur le registre des options, Olympus propose des "bagues" - techniquement inutiles - de différentes couleurs sans doute pour palier le manque du choix quant au coloris. En effet, il est vrai que certains se plaignent qu'il ne puisse être en coloris noir (je reste personnellement enchanté de ce coloris argenté vu qu'il s'agit de mon préféré, mais ne dit-on pas "des goûts et des couleurs") ?
Un pare-soleil est également proposé pour ce bijou de technologie afin de le protéger des rayons latéraux sans risque bien entendu d'apparition de vignettage vu l'angle de champ particulièrement restreint. Il fait même coup double, puisqu'il permet une protection de la Zuiko, et très franchement, je reste encore étonné de constater qu'Olympus n'aie toujours point proposé de filtre protecteur. Bonne surprise (mais encore fallait-il comme d'habitude la deviner), vu mes propres tests, je certifie qu'il s'agit exactement du même filtre que pour la Pancake d'Olympus (Zuiko Digital 17mm 1:.8) : l'Olympus PRF-D37. Voici également les références du pare soleil : Olympus LH-40B.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La 45mm f1,8 avec son pare soleil de matière plastique spécialement dédié.


Enfin, voici notre E-PL1 ainsi que d'autres appareils avec le 45mm.

L'E-PL1 ===>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Panasonic DMC G1 ===>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Panasonic DMC GF1 ===>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le plus puissant de notre confrèrie :lunettes noire :lunettes noire, l'Olympus PEN E-P3 pour un autofocus égal au reflex. :lunettes noire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Points Positifs :

1 - Une qualité des lentilles extraordinaire
2 - Une bague de mise au point très confortable
3 - Une luminosité record chez Olympus
4 - Une très bonne compacité
5 - Un équipement de la nouvelle technologie MSC pour les meilleurs Olympus Pen
6 - Une colorimétrie excellente et propre à Zuiko
7 - Une accélération en autofocus pour les Olympus PEN traditionnels
8 - Un rapport qualité/prix imbattable, toute marque confondue
9 - Une compatibilité avec les sans miroir Panasonic par monture commune

Points Négatifs :

1 - Une complexité d'utilisation pour l'utilisateur lambda
2 - Une absence de plage de focale
3 - Une distance minimale de 50cm pour la mise au point
4 - Une absence de stabilisation (caractéristique de chez Zuiko)
5 - Absence de choix de coloris

Conclusion :

C'est la plus lumineuse optique de chez Olympus. Zuiko place la barre très haut en proposant un produit compact et aussi performant que des optiques pour des capteurs soit disant "supérieurs". Bien utilisée, la 45mm de chez Zuiko peut donner des résultats bien plus satisfaisant qu'avec le talentueux Zuiko Digital 14-42 1:3.5-5.6. Avec un prix de 300€, vous avez la possibilité d'avoir une optique extrêmement lumineuse et voyant assez loin. Les sans miroirs Olympus pourront se passer de Panasonic pour obtenir des arrières plans flous, tout en imposant également une rude concurrence avec les capteurs un peu plus larges de type "APS C" (qu'équipe la majorité des reflex numériques actuels). C'est une brillante démonstration que nous fait Olympus. Elle est par ailleurs très complémentaire du Pancake Olympus traditionnel au vu des focales fixes totalement différentes. Les possesseurs de Panasonic G, GF, GH pouvant même l'utiliser avec brio sur leurs propres sans miroir, nous n'avons pas fini d'entendre parler de ce bijou technologique qui, en associant luminosité, et arrières plans flous, montre enfin ce qu'Olympus se refusait de faire pendant longtemps. Ce dernier se forge une place avec bien plus de crédibilité que par le passé avec leur concept de miniaturisation conservant leur capteur 6 fois plus gros que ceux des compacts experts.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: encore une bonne analyse   21/1/2012, 09:04

Bonjour Lionel,
Ton enthousiasme pour Olympus est communicatif et je me demande si je ne vais pas revendre mon matériel ! (It's a Joke).
Cependant une petite confusion (ponctuelle car dans ta réponse sur les quais de la Saône tu ne la fait pas) un pare-soleil est fait pour éviter les reflets dans l'objectif (flare) et non le vignetage qui est dû à un défaut d'ouverture dans l'objectif lui-même.
Maintenant tu soulignes bien que la focale de 45mm pour un capteur 4/3 (recadrage des photos comme un 90mm en 24x36) le destine plutôt au portrait (sauf s'il y a possibilité de recul ) avec un bel arrière-plan flou (bokeh) si l'on prend la photo en P.O. à f:1.8 donc .
Prouesse de Zuiko proposant un 45mm avec une distance mini de 50 cm. car si on le compare au 85mm f:1.8 d'autres marques la distance mini monte à 100 cm (24x36).
cordialement
myrddin13
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5804


MessageSujet: Re: Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8   21/1/2012, 10:02

Bonjour et merci Michel !

Il en faudrait plus des personnes comme toi (et comme les autres aussi). :clin d\'oeil:

Pour le vignettage, c'est vrai que des fois on craint que le pare soleil en créé. Par exemple moi je vois, c'est mon cas, avec mon 14-42 (en micro 4/3) puisque lorsque je mets le pare soleil par dessus le filtre de protection, je dois dépasser les 14 voire 15mm pour que les angles deviennent clair comme ailleurs sinon c'est noir sur les angles. Remarque, tu me diras, deux protections (filtre + pare soleil) ne sont peut-être pas indispensables. scratch

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5804


MessageSujet: Re: Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8   10/1/2013, 10:22

Bonjour.

Ah... Cette fameuse optique micro 4/3 45mm... C'est vrai que me mettant sur des optiques non plus micro 4/3 mais 4/3 (donc réservé aux reflex Olympus puisque je vais dans cette direction), je pourrais être tenté tout comme ma 17mm 2.8 de proposer en vente cette 45mm 1.8 pour par exemple obtenir en contre partie le tube allonge d'Olympus par ma 4/3 50mm macro f/2 afin d'avoir le rapport 1:1, sauf que c'est un vrai plaisir de manipuler cette petite optique, et qu'elle n'est pas du tout lourde avec un AF lent comme la 4/3 50mm f/2.

En tout cas, c'est une optique qui est vraiment à conseiller pour tous les utilisateurs de sans miroir Olympus et Panasonic. C'est vraiment dommage qu'Olympus aie créé deux montures pour un seul et unique capteur 4/3 13mm X 17,3mm qui empêche cette micro 4/3 45mm de se mettre en monture 4/3 : impossible donc de l'utiliser sur un appareil reflex d'Oly.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8
» [VDS] Olympus M.ZUIKO DIGITAL ED 12-50MM 1:3.5-6.3 EZ
» (Vendu) Olympus M.ZUIKO Digital ED 75 mm 1:1.8 - 600€
» Olympus M.ZUIKO DIGITAL ED 14-150mm 1:4.0-5.6
» Olympus M.Zuiko Digital 45mm f1.8 à 229€ chez Digixo

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Optiques.-
Répondre au sujetSauter vers: