A à Z du Photographe
Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !

A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5751


MessageSujet: Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)   31/12/2011, 18:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La bague d’adaptation Olympus MMF-2, cliché pris sur le net.

Olympus, sur ces appareils photos réflex et sans miroir est toujours resté sur le même capteur numérique nommé 4/3 « quatre tiers » faisant 13mm X 17,3mm, soit amplement suffisant de mon point de vue.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, Olympus en a fini avec la production de réflex. Bien sûr, on pourra encore trouver en neuf vendu sur leur site, l’E-5 qui représente leur appareil le plus performant dans la gamme des réflex. Mais son prix semble souvent abusif (voir ma dissertation sur l’E-5).

2 montures existent pour ce même capteur. La monture « quatre tiers », et la monture « micro quatre tiers ». Les objectifs Olympus M.Zuiko obéissent à cette même règle. C'est-à-dire que l’on trouve les objos 4/3 pour les réflex et les micro 4/3 pour les sans miroir Olympus PEN. Ce sont des cailloux non compatibles d’un réflex à un hybride ou d’un hybride à un réflex.

En revanche, Olympus avait choisi de pouvoir faire bénéficier aux possesseurs des Olympus PEN leur ancien objos de monture 4/3. Ils se présentent un peu plus gros que les micro 4/3. Pour cela, il s’agit de se procurer l’une des deux bagues d’adaptations permettant de mettre une optique 4/3 sur une monture micro 4/3. C’est là que la bague (appelé aussi « convertisseur ») Olympus MMF-2 entre en action.

L’Olympus MMF-2 permet aux possesseurs d’appareils à monture micro 4/3 (c'est-à-dire les Olympus PEN et les Panasonic de série G) de pouvoir monter les optiques pour réflex Olympus sur des boîtiers plus récents contenant donc le même capteur numérique.

Il faut savoir qu’il existe deux bagues adaptatrices pour cela, et que donc, la MMF-2 ne s’avère pas la seule à exister. Notre collègue Philippe (Gobelin_74) possède lui aussi une bague de conversion de chez Panasonic appelée Panasonic Lumix DMW-MA1.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Illustration sur le net du convertisseur (appelé aussi « bague d’adaptation ») Panasonic Lumix DMW-MA1 4/3 vers boîtier micro 4/3.

Dans les deux cas, le principe reste le même : adapter des optiques d’ancienne monture (la quatre tiers) à la monture micro quatre tiers présente sur les Olympus Pen et les Panasonic G.
Les convertisseurs restent vides, et sont pourvus de contacteurs visant à pouvoir faire une corrélation d’ordre électronique entre l’ancienne optique et le sans miroir en question. Néanmoins, ce dossier restant sur la MMF-2, et étant moi-même possesseur de ce convertisseur, c’est de celui-ci dont je vous parle.

Le MMF-2 d’Olympus se décompose en 3 pièces :
- L’adaptateur
- Le bouchon avant
- Le bouchon arrière
Il s’introduit exactement comme une optique traditionnelle sur l’E-PL1 (puisque personnellement j’ai l’E-PL1), et montre une monture plus large, la bonne vieille « quatre tiers » dont il existe encore aujourd’hui des optiques très luxueuses pouvant atteindre 2000€ !!!

Tout comme sur Olympus Pen ou un Panasonic G nous allons trouver un bouton de verrouillage/déverouillage pour l’optique, le MMF-2 faisant continuité à un appareil sans miroir micro 4/3, propose lui aussi son propre bouton de verrouillage situé à gauche. C’est avec lui que nous allons pouvoir retirer après les optiques « quatre tiers ».
La masse du MMF-2 se veut légère (41 grammes d’après le site Olympus France), son diamètre dépasse très légèrement 6 cm, et sa profondeur (sans les bouchons) est de moins de 2cm si l’on ne compte pas la petite partie s’introduisant dans le sans miroir et qui donc, ne dépasse point. Je viens de mesurer avec mon mètre.
Tout comme pour monter une optique micro 4/3 sur votre sans miroir Olympus ou Panasonic vous disposez d’un point rouge pour pouvoir trouver facilement le repère de l’emboîtage, il en va de même avec cet adaptateur possédant lui aussi son point rouge.
Enfin, j’observe la présence de neuf contacteurs dorés à l’avant du MMF-2.

Possédant personnellement un sans miroir E-PL1 et un réflex E-420, je possède chez ce dernier deux optiques d’ancienne monture « quatre tiers ». La 14-42 1 :3.5-5.6, et la 40-150 1 :4-5.6 En voici une illustration pour chacune d’entre elles, par des images également prises sur le web.

La 14-42 en monture « quatre tiers ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La 40-150 en monture « quatre tiers ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’entendais souvent sur internet des personnes parlant d’une perte d’autofocus par cette adaptation 4 »quatre tiers » vers « micro quatre tiers ». Mais hélas, ces personnes sont rarrissimes, et il fut toujours difficile de savoir si elles faisaient référence à l’autofocus propre au réflex (à corrélation de phase) ou bien du sans miroir (à détection de contraste) que nous pourrions également perdre. Les interprétations se voulaient difficile, et j’ai voulu voir plus clair en ce milieu.

J’ai donc eu l’occasion de pouvoir monter chacune d’entre elles sur mon E-PL1, et de voir un peu les résultats. Voici ce qu’il en est.

Bien que la 14-42 1 :3.5-5.6 ne représentait pas grand intérêt à être montée compte tenu d’une focale et d’une luminosité tout à fait équivalente à mon optique « micro quatre tiers » 14-42, j’ai donc effectué quelques tests.
Je constate qu’il n’y a aucun autofocus de possible. Nous perdons tout en autofocus. Tout est désactivé, et tout se passe manuellement. La qualité de l’optique n’est point meilleure non plus, tout en étant à l’apparence plus belle.

J’ai bien sûr monté l’optique « quatre tiers » 40-150 1 :4-5.6 sur mon E-PL1. Voici les résultats.
L’autofocus standard S-AF est maintenu, mais il n’en est pas de même pour l’autofocus continu (appelé C-AF) et encore moins d’un C-AF + TR qui permettait l’enregistrement d’une zone et la conservation de celle-ci lors de son déplacement. Nous ne perdons pas tout, mais nous perdons tout de même une partie. Par conséquent, il est évident que les possesseurs d’optique identique en version « micro 4/3 » comme notre membre Etoile sont gagnants de ce côté, car pour eux tous les types d’autofocus sont bien évidemment maintenus.
Sur cette optique « quatre tiers » 40-150, je note aussi une difficulté à effectuer la mise au point (avec la bague d’adaptation, il faut bien tourner et j’entends quelques petits clics).

Personnellement, moi je n’utilise que très peu l’autofocus, c’est juste que c’est un peu dommage de voir qu’il n’est pas possible d’en profiter mais je m’en passe. En revanche, une personne qui serait à cheval dessus, aurait tout de même des difficultés en adaptant ma « quatre tiers » 40-150 sur son E-PL1 via le convertisseur MMF-2.

Je sais que Philippe adapte son optique Olympus « quatre tiers » 35mm macro 1 :3.5 sur son E-PL1, et m’avait déclaré ne pas perdre l’autofocus. Je voudrais savoir de quel autofocus faisait-il référence « S-AF, C-AF, C-AF + TR » ? C’est là que ce serait intéressant. Mais le problème, c’est qu’il n’est pas sur le même convertisseur. En théorie, cela devrait être la même chose, mais dans la pratique, le site n’ayant pas de laboratoire d’essais permettant de mettre en corrélation tel élément face à tel élément, c’est donc petit à petit que nous apprenons avec l’union qui fait la force.

Cette petite expertise sans prétention n’est bien sûr pas définitive, et encore moins exhaustive. Néanmoins, j’observe que malgré les absences partielles ou totales d’autofocus de sans miroir (à savoir à « détection de contraste »), que néanmoins, nous pouvons bel et bien adapter les optiques « quatre tiers » aux montures « micro quatre tiers » et retrouver l’ensemble des fonctions.

Voici une image prise sur le net que j’avais trouvé il y a déjà un bon moment de cela, permettant de voir un E-PL1 avec la bague d’adaptation Olympus MMF-2, et l’optique « Quatre Tiers » 40-150 1 :4-5.6 Ce n’est pas le colori de mon appareil, mais cela ne fait rien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et voici maintenant l’identique avec l’optique « micro quatre tiers » prévu pour l’E-PL1 , toujours à 40-150mm 1 :4-5.6 et toujours noire. Celle que possède Etoile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entre les deux, on voit bien la différence de diamètre.

Enfin, vous trouverez un sujet dont je me suis déjà occupé permettant de montrer les optiques Olympus "quatre tiers" pour réflex et, je le répète encore une fois, adaptables pour les sans miroir Olympus et Panasonic entre autre par le convertisseur ici étudié.

Cette dissertation aurait pu être mieux rédigée, mais j’ai tenu à accélérer son arrivée sur le site.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: dissertation sur les bagues d'adaptation   1/1/2012, 06:57

bonjour Lionel,
Tout à la joie de tes nouvelles acquisitions, tu passes sur les aberrations commerciales d' Olympus !
La promotion des capteurs 4/3 dont il est l'instigateur lui a fait perdre les reflex (partie marginale de sa production mais importante pour l'aspect recherche et développement où il était bien placé) puis après deux années il sort les micro 4/3 avec une baïonnette incompatible pour les anciens objectifs sans bagues d'adaptation qui en plus ne conservent pas l'AF ? Moi je comprends pas cette politique commerciale qui se fout du consommateur . Tu vois bien les problèmes que tu rencontres lors d'utilisation de matériel d'occasion et encore toi tu avoues te servir très peu de l'AF mais imagine Etoile67 rencontrant les mêmes difficultés :elle lâche olympus pour aller vers la concurrence Sony avec ses NX par exemple. Ce comportement est un suicide commercial comme Pentax avec la sortie de son dernier appareil le "Q" (ce nom me rappelle l'erreur marketing de Renault à la sortie de la R14 et la poire comme symbole !).
Enfin j'espère que tu surmonteras toutes les difficultés pour ta plus grande satisfaction. J'aimerais voir des photos réalisées avec ton E-PL1+bague+40-150 et les exifs (pourquoi pas une bougie toi aussi ?) avec explications sur les conditions de prise de vue.
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5751


MessageSujet: Re: Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)   1/1/2012, 11:48

Bonjour Michel !

Ah ! Je suis heureux de voir que mon sujet t'aie plu ! cheers Manifestement, je t'ai même appris des choses dis-donc. sourire:

Après mon écrit, j'en ai profité pour me renseigner à gauche à droite, et il est vrai que généralement, sur les sites, il n'y a que très peu de précisions. J'ai pu récupérer un plan de compatibilité d'autofocus en ce qui concerne le boîtier Panasonic DMC-G1 (si je ne me trompe pas). Mais ce qu'il faut savoir, c'est que les possesseurs de sans miroirs Panasonic ont une deuxième difficulté qui s'ajoute : les optiques Olympus "quatre tiers", et "micro quatre tiers" ne sont jamais stabilisées. Or, les sans miroir Panasonic non plus contrairement aux sans miroirs Olympus, ce qui leur créé une seconde complication.
Il est évident que d'une façon générale, les personnes qui souhaitent bénéficier d'un autofocus avec les objos Olympus "quatre tiers" se doivent de rester sur les réflex et non sur les sans miroir.
Olympus semble avoir clairement exprimé une politique de consommation en renouvelant de façon assez sectaire une gamme d'optiques de qualité équivalente (moins que les pros "quatre tiers" tout de même) nommées "micro quatre tiers" ou bien encore "micro fourd thirds" et prônant avec l'Olympus PEN E-P3 l'autofocus à détection de contraste (il est vrai que d'après les expertises on est à l'équivalent de l'AF d'un réflex d'entrée de gamme).

Je pense en tout cas que ce sujet est important parce qu'il permet d'y voir un peu plus clair dans un système qui (disons le franchement) s'avère compliqué.
Moi je vois : la "quatre tiers" 40-150 d'Olympus, je l'avais eu d'occasion pour 80€, remise en main propre et sur facture. Elle valait vraiment le coup. Mais quelqun qui veut l'acheter sur Digixo (pour 250€ ou 260€ un truc comme ça), et vouloir acheter en plus la bague d'adaptation pour son Olympus PEN ou son Panasonic G, il est évident qu'il vaut mieux prendre la version "micro 4/3".

En revanche, nous avons une certaine chance. Je veux parler de l'optique "quatre tiers" 70-300 1:4-5.6" [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et en ajoutant la bague d'adaptation, on arrive à moins cher que la version "micro quatre tiers".
Or, pour une personne qui n'est pas attachée à l'autofocus (encore que je ne sais pas ce qu'il en est pour ce modèle n'ayant pas d'informations malheureusement No ), cela représente l'équivalent de la version "micro quatre tiers" qui elle, ce que possède Nathalie, coûte beaucoup plus cher à l'acquisition.
Mais de toute façon, la version "micro quatre tiers" est moins lumineuse et démarre à 75mm au lieu de 70mm. A 300mm elle ne peut pas atteindre les f5,6 au maximum mais les f6,7 seulement.

Voilà l'illustration d'un E-PL1 avec bague d'adaptation, et l'optique "quatre tiers" (donc à la base pour réflex Olympus) 70-300 1:4-5.6.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Image trouvée avec difficulté.

Et maintenant, voilà l'illustration d'un E-PL1 avec l'optique "micro quatre tiers" (dont je rappelle prévue pour ce format plus compact) 75-300 1:4.8-6.7

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Image facile à trouver.

Cordialement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convertisseur Olympus MMF-2 (Four Thirds Adapter)
» Convertisseur OLYMPUS WCON et TCON pour LX3
» Essais convertisseur Olympus
» Bagues pour adapter d'autres objectifs que le 4/3
» [VENDU] Téléconvertisseur OLYMPUS TCON-17

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Optiques.-
Répondre au sujetSauter vers: