A à Z du Photographe
Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !

A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6

Aller en bas 
AuteurMessage
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5804


MessageSujet: Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6   18/12/2011, 12:17

Bonjour.

Aujourd'hui, je vais vous parler de l'optique micro 4/3 (micro four thrids) de chez Zuiko, le caillou le plus populaire accompagnant très souvent l'E-PL1 mais pouvant aussi être achetée seule. A noter qu'Olympus en a sorti une nouvelle version à l'occasion de la sortie de nouveaux PEN. Là, nous sommes sur la première version existant en deux coloris : noir ou argenté ; souvent pour accompagner le look d'un boîtier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A l'occasion de la sortie du réflex numérique Olympus E-620, le représentant commercial de chez Olympus avait exprimé la volonté de ces derniers d'élaborer un tout nouveau système, reprenant le gros capteur 4/3 pour une nouvelle monture miniaturisée. C'est ainsi qu'en 2009, on a vu naître l'E-P1, un boîtier très branché réunissant le look de biens anciennes années à la technologie numérique. C'est donc ainsi qu'est né la monture "micro quatre tiers", la société Japonaise ayant opté pour une politique interdisant le retour aux réflex par de nouvelles optiques incompatibles avec leurs appareils à miroir, leur confrère Panasonic ayant fait de même passant eux aussi par la monture micro 4/3 afin de pouvoir se partager le marché.

Bref... L'optique micro quatre tiers 14-42 1:3.5-5.6 de première version est souvent présente sur l'Olympus PEN E-PL1 que pas mal d'entre nous possèdent. Il s'agit en fait d'une optique particulièrement généraliste tout en étant très pointue sur le registre qualitatif. En ce sens, son diamètre réduit par rapport à l'ancienne version 14-42 de monture "quatre tiers" n'en fait aucunement une optique moins bonne. Elle conserve par ailleurs les mêmes caractéristiques.

L'utilité de la 14-42 s'avère multiple. Plus ou moins compacte et très légère, elle permet d'obtenir un grand angle ce qui a pour vocation généralement de forcer le prix. Or là, sans atteindre les sommets d'optiques fisheyes - dont l'effet ne reste que peu fidèle à l'oeil humain - nous bénéficions tout de même en appliquant la conversion par coefficient multiplicateur, à une focale de 28mm à équivalent argentique, soit 75° d'angle de champ en diagonale. Cela la rend particulièrement utile pour des paysages ainsi que pour permettre d'insérer tout un groupe de personnes sans nécessité de recul. Et si ces 28mm ne représentent pas énormément quantativement lorsque l'on songe aux compacts et aux bridges atteignant de plus en plus les 24mm, il faut tout de même se rappeler que malgré le fait qu'elle fut souvent vendue en kit, que la qualité des lentilles de ce Zuiko s'avère nettement supérieure à des appareils bon marché, le niveau étant placé à égalité avec ce que nous trouvons en optique pour les réflex de type Canon, Nikon ou Pentax.

Question luminosité, il est vrai qu'elle ne bat pas des records même en grand angle même si, contrairement à l'optique Olympus M.Zuiko 14-150 1:4.0-5.6, qui propose à 14mm (28mm argentiques) une ouverture de f4, là, nous pouvons aller à f3,5 et c'est toujours ça de gagné.

Toujours très polyvalente, l'optique possède une plage de focale permettant d'agrandir jusqu'à 3 fois à partir du grand angle nommé ci-dessus. On notera que sur la bague de zoom sont notifiées différentes focales dont la fameuse 25mm afin d'obtenir une vue la plus précise possible de ce que l'oeil humain détecte par 45° d'angle de champ diagonaux.
En revanche, il triste de constater que son ouverture à cette focale ne dépasse pas les f4,4 ce qui ne représente pas beaucoup en apport lumineux. La nuit lorsque vous n'êtes pas équipé de trépied, ou bien lors de situations exigeant de figer un mouvement utilisant du même coup de très courts temps de pose, on devra donc avoir recours à l'amplification du capteur 4/3. C'est un peu dommage, mais il est vrai que le prix de commercialisation souvent constaté de l'ordre approximatif de 300€ ne saurait se comparer à des optiques à ouverture fixe coûtant une véritable fortune. Quoi qu'il en soit, on atteint tout de même jusqu'à 42mm (84mm argentiques) pour une ouverture maximale de f5,6. Tout en restant très correcte dans ses spécificités, on ressentira malgré tout une certaine frustration (en particulier lors de réalisations de clichés animaliers), même si un recadrage après la prise de vue peut amener à résoudre partiellement la problématique. On en revient donc une nouvelle fois à l'utilité d'un capteur à photo sites bien espacés : le capteur 4/3 sans prétendre être le meilleur (bien que le seul possible pour les deux montures qui lui sont conférés). Il s'en sort à merveille en tant que très bon capteur.

Aussi, sur ce caillou, on remarquera un petit bouton de verrouillage, absent lors de la précédente version 14-42 pour monture de réflex 4/3. Elle complique un petit peu l'usage pour la personne non habituée à la manutention d'optiques, et c'est un point qui reste tout de même assez dommage car l'optique se déroulant pour pouvoir être déverrouillée, aura en revanche un utilisateur en difficulté pour la reverrouiller. Je pense que l'entreprise collaboratrice d'Olympus aurait peut-être du faire plus simple, même si l'on peut imaginer qu'un processus de miniaturisation peut engendrer quelques petits inconvénients lors de la fabrication.

A cela s'ajoute sa compatibilité avec la firme Panasonic qui se sont également mis à la création d'appareils photo numériques sans miroir. C'est ainsi que l'on pourra également trouver cette optique sur un boîtier Panasonic de type G, GF, et GH.
Toutefois, l'absence de stabilisation de l'Olympus Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6 pose problème car les capteurs 4/3 équipant les sans miroir Panasonic ne sont point stabilisés à l'inverse des capteur 4/3 internes aux Olympus PEN. C'est pourquoi, assez souvent, on ne retrouvera pas l'optique ici étudiée sur un Panasonic d'autant que sa plage de focale s'approche beaucoup des optiques micro 4/3 Panasonic souvent commercialisées en kit de démarrage. On se penchera donc sur l'opportunité de la 14-42 de Zuiko souvent en occasion pour un très bon prix, et c'est alors que le choix pourra finalement s'avérer pas plus mal, Zuiko ayant une excellente réputation internationale pour prendre l'exemple sur le registre colorimétrique.

Aussi, cette solide optique métallique de 40,5mm de diamètre externe, au toucher râpeux, et comprenant 9 lentilles internes, propose une distance minimale de mise au point de l'ordre de 25cm. Et le fait de bénéficier d'une plage focale permet encore de faciliter son utilisation en matière de netteté de sujet. Certes, le bokeh aura parfois du mal à s'instaurer même en se rapprochant à 25cm pour une focale de 42mm à f5,6 (encore que j'ai pu en réaliser de très beaux), mais néanmoins j'observe que les résultats sont vraiment convaincant qualitativement. Question vignettage, pour le grand angle (il s'agit d'assombrissement sur les coins), je le trouve extrêmement minimisé, et d'après les expertises, les aberrations chromatiques s'avèrent discrètes, mon utilisation venant également conforter cette idée en réalité bien que j'ai pu trouver parfois quelques petits défauts même pas secondaires mais vraiment tertiaires (le post traitement résolvant la problématique instantanément).

De surcroît, cette optique, se voulant d'être souvent "passe-partout" tout comme l'on utiliserait des bridges ou des pockets garde tout de même l'inconvénient, hormis sur sa polyvalence, de n'exceller nulle part quantativement. Et c'est là que la logique du registre qualitatif prend toute son occuité dans la zone des appareils à objos interchangeables. En effet, on a très souvent vu des personnes s'équiper à la suite de l'optique micro 4/3 Olympus M.Zuiko 40-150mm 1:4-5.6 afin d'obtenir la focale manquante, ou bien le choix d'une optique à focale fixe mais beaucoup plus lumineuse à comparaison d'une focale équivalente, d'autant que Zuiko ont sorti il y a peu la micro 4/3 45mm 1:1.8 particulièrement prometteuse. Mais si l'engouement reste souvent de mise tantôt pour une seconde optique (ou bien occupant la plage de longue focale ou bien de l'apport de luminosité), ce dernier fut beaucoup moins présent quant à l'optique grand angle Olympus M.Zuiko 9-18mm 1:4.0-5.6. en effet, ce fut beaucoup plus rare. C'est en ce sens que je reviens sur l'idée du caractère parfaitement crédible des 28mm à équivalent argentique que propose cette optique pour tout de même f3,5.

En revanche, les montages optionnels de filtres et de pare soleil posent difficulté, car à l'inverse de la deuxième version de Zuiko qui lui a succédé (offrant davantage de compacité), le filetage de cette optique s'avère particulièrement laborieux. C'est ainsi que je profite de cette dissertation pour pouvoir nommer le pare soleil réellement compatible avec cette optique : il s'agit d'un pare soleil métallique "Dörr 40.5mm notifié : made in Japan". Il est de colori noir et disponible chez le commerçant virtuel "Digixo". Il faudra donc même se méfier d'Olympus France en matière de pare-soleil compatible pour lui, car leurs erreurs logistiques furent fréquentes et particulièrement préjudiciable au consommateur. Néanmoins, il lui ont conféré un filtre protecteur très bien pensé par vissage en direction de l'intérieur de la face de la lentille frontale. Il s'agit de l'Olympus PRF-D40.5 : un excellent accessoire restant à l'avant et ce, même l'optique rangée, faisant ainsi coup double entre maintenue de propreté et maintenue de sécurité, cette dernière comportant le risque possible d'enrayement bien évidemment irréversible de la lentille frontale. Ces deux accessoires peuvent se compléter, le pare soleil pouvant se mettre par dessus le filtre (comme vous pouvez le voir sur mon avatar), mais du même coup lors de l'utilisation à la focale de 14mm (28mm argentiques), on observera un vignettage tout à fait logique disparaissant aussitôt que nous l'avançons quelque peu, main mise sur bague de zoom.

Enfin, si la réactivité de l'autofocus n'est pas le fort des appareils photos sans miroir, on pourra néanmoins profiter de la bague de mise au point au bout pour permettre de la réaliser manuellement. Et la monture micro 4/3 n'ayant pas changé (pas plus chez Olympus que chez Panasonic), vous pourrez même la brancher sur un PEN E-P3 (aujourd'hui, le sans miroir le plus performant) ou bien sur le Panasonic DMC-G3. Pas question en revanche de compter bénéficier du tout dernier autofocus des PEN avec cette optique, techniquement considérée comme obsolète aux sans miroir actuels.

Points Positifs :
1 - Un grand angle de 75° d'angle de champ
2 - Une bonne qualité de fabrication
3 - Une plage de focale avec un agrandissement triplé
4 - Une compatibilité avec tous les sans mirois Olympus & Panasonic

Points Négatifs :
1 - Un bouton de verrouillage compliquant la tâche pour les utilisateurs lambda
2 - Une luminosité un peu juste (f3,5)
3 - Un téléobjectif peu puissant
4 - Un concept laborieux pour l'introduction d'un pare soleil

Conclusion :
Optique la plus souvent observée présente en kit avec les Olympus PEN, elle se mélange même au point d'être prise pour une partie même des appareils E-P2 ou E-PL1. Si le piqué et la colorimétrie fait honneur à Olympus, l'optique restera surtout présente pour débuter. On l'observera néamoins pour des travaux ne nécessitant que très peu de téléobjectif puisque son facteur d'agrandissement par rapport à l'oeil humain ne représente même pas deux fois (84mm argentiques), ou bien pour des travaux en grand angle et la nuit compte tenu d'un apport quantitatif particulièrement correct intermédiaire entre peu et beaucoup (f3,5 à 28mm argentiques). Je dirais qu'elle est souvent la partenaire inséparable de la micro 4/3 Olympus M.Zuiko 40-150mm 1:4.0-5.6, afin de bénéficier quantité et qualité. Enfin, à la vue télescopique du déverrouillage de l'optique, certains la trouveront pas assez compacte, et préfèreront parfois ou bien sa nouvelle version (version II), ou bien une focale fixe très compacte et lumineuse (exemple Olympus M.Zuiko 17mm 1:2.8). En résumé, la 14-42 reste l'optique de base proposant pas mal de points dont on se lassera et dont on reviendra pour sa polyvalence. Je pense qu'elle a encore pas mal d'années pour nous surprendre de par son piqué signé Olympus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: sur les objectifs zuiko   18/12/2011, 15:27

bonjour,
En plus de cette étude très détaillée de Lionel, je voudrais signaler que ce 14-42mm f:3.5-f:5.6, à cause du coefficient de recadrement x2 lié au capteur 4/3, offre davantage que la concurrence basé sur des 18-55mm f:3.5-f:5.6 pas plus lumineux mais avec une plage focale plus restreinte car le coefficient de recadrement n'est que x1.5.
Le piqué des objectifs zuiko est renommé c'est donc que du tout bon!
myrddin13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Olympusien à partir de mardi   19/10/2012, 21:48

Bonjour à tous
Tout est dans le titre!
Je devrais normalement recevoir mon E-PL3 dans 3 jours, je ne sais pas si je recevrai la version 1 ou 2 du 14-42, mais cela ne m'empêche pas de dormir la nuit!
Le langage photo est pour moi totalement extra terrestre, je n'y connais strictement rien..javascript:emoticonp('study')
mais j'ai envie de m'y mettre
Revenir en haut Aller en bas
Ciryan

avatar

Age : 32

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 26/02/2012

Messages : 822

Localisation : Haute-savoie


MessageSujet: Re: Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6   19/10/2012, 22:22

allegromoderato a écrit:
Bonjour à tous
Tout est dans le titre!
Je devrais normalement recevoir mon E-PL3 dans 3 jours, je ne sais pas si je recevrai la version 1 ou 2 du 14-42, mais cela ne m'empêche pas de dormir la nuit!
Le langage photo est pour moi totalement extra terrestre, je n'y connais strictement rien..javascript:emoticonp('study')
mais j'ai envie de m'y mettre

Bonsoir.

Il serait bien pour tout le monde que tu (VOUS ?) fasse(FASSIEZ) un petit tour par la case présentation avant toutes choses===> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sinon bienvenu parmi nous si toute fois ce n’est pas la première et dernière fois que nous avons le plaisir de te (VOUS) lire.

J'en connais un sur ce forum qui va être heureux de parler de E-PL3 avec toi(VOUS)... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5804


MessageSujet: E-PL3.   21/10/2012, 23:48

allegromoderato a écrit:
Bonjour à tous
Tout est dans le titre!
Je devrais normalement recevoir mon E-PL3 dans 3 jours, je ne sais pas si je recevrai la version 1 ou 2 du 14-42, mais cela ne m'empêche pas de dormir la nuit!
Le langage photo est pour moi totalement extra terrestre, je n'y connais strictement rien..javascript:emoticonp('study')
mais j'ai envie de m'y mettre

Bonsoir, et avant tout bienvenue sur le site. :autremessagede

Alors, ce qu'il faut savoir en matière de la 14-42mm, c'est qu'effectivement, comme vous l'avez compris, il y a une version 1 et une version 2. Rien qu'avec l'E-PL2 (L comme Lite), vous aviez déjà la version n°2 de la 14-42mm. Donc forcément, avec l'E-PL3, dont les progrès sont importants sur plusieurs critères (dont l'électronique), et en plus équipé de la deuxième version de la 14-42, dont les spécificités techniques sont identiques à la première, vous allez avoir un bon système, compact et évolutif à travers le temps. :pouce levé:

Si vous avez acheté l'E-PL3 neuf en kit, ce sera donc la seconde version de l'optique Olympus ED M.Zuiko 14-42mm 3.5-5.6. La deuxième version présente l'avantage d'être plus petite. :clin d\'oeil:

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6   

Revenir en haut Aller en bas
 
Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Optique Olympus M.Zuiko 14-42mm 1:3.5-5.6
» Olympus M.Zuiko Digital 45mm 1:1.8
» Olympus M.Zuiko 45mm f/1.8 premier "test" (anglais)
» [VDS] Olympus M.ZUIKO DIGITAL ED 12-50MM 1:3.5-6.3 EZ
» Olympus M.Zuiko ED 12-100 mm f/4 IS Pro

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Optiques.-
Répondre au sujetSauter vers: