A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

suite aux messages de Nono23 à propos des contre-jours

Partagez
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1735

Localisation : 13410

suite aux messages de Nono23 à propos des contre-jours

Message par Photographix le 11/11/2015, 11:36

bonjour,
La richesse des échanges dans ces messages sur la résolution des contre-jours, m'ont amené à rechercher mes articles à propos de ce sujet.
Comme Blaise Fiedler professionnel qui se penche sur une recherche de solution, j'ai moi aussi réfléchi à ce problème de cliché à forte dynamique (grande différence entre les zones claires et sombres)
Utilisation des réglages ae base:
Réglages de bases pour une prise de vue
Des réglages de bases généralistes (j'ai du Pentax mais aussi du Nikon!). existent et à respecter lors d'une prise de vue, mais les situations (lumières, photos statiques comme les paysages, photos dynamiques comme dans le sport) sont tellement diverses que c'est au photographe de s'adapter à chaque cas.
D'ailleurs les boitiers qui possèdent les modes scènes, en proposent plusieurs en essayant de regrouper des situations particulières.
Mais ces modes pré-programmés dans l'appareil fixent les réglages sur des valeurs moyennes et non sur des valeurs réelles ce qui atténue la validité de l'assistance.
Déjà on doit avoir la possibilité de plusieurs réglages possibles selon la prise de vue envisagée .
C'est la raison pour laquelle il faut privilégier les modes semi-automatiques que sont le "mode priorité ouverture A" et le "mode priorité vitesse S" .Sur les boitiers experts, il est possible d' enregistrer une personnalisation de ces réglages en mode "Users"ou "Custom" .
Dans les menus on peut alors définir un Users "paysages" par exemple et un autre "portraits" avec des réglages enregistrés différents. Ceci est une possibilité offerte et correspond à une utilisation des boitiers experts , de modes scènes pré-définies et personnalisées. Mais je ne conseille pas cette forme d'usage à des débutants, car chaque prise de vue est spécifique à l'environnement et à l'éclairage.
Je pense que c'est au photographe de s'adapter aux conditions de prises de vues et d'adopter les bons réglages qui s'imposent !
Pour cela il y a des principes de bases.
Déjà si tu enregistres tes photos en RAW tu n'auras plus le choix des accentuations (teintes, netteté, saturation, contraste) car ces modifications ne concernent que les photos en .jpg , tu obtiendras alors des photos naturelles dont tu pourras modifier l'apparence (selon tes goûts) en Post-traitement, au calme derrière ton ordinateur.
Oublier les modes automatiques qui t'imposent le choix de l'appareil pour ces réglages.
Adopter (c'est un conseil pas un ordre) :
1- mode priorité ouverture A pour les photos statiques (paysages, monuments, portraits, proxy photo) collimateur central actif et AFs, afin de pouvoir agir sur le diaphragme pour contrôler la profondeur de champ (un objectif lumineux est conseillé), zone centrale pondérée pour la mesure d'exposition et apprendre l'usage de la touche AE-L afin de gérer les contre-jours. (pour moi c'est 80% de mes photos avec ces réglages)
2- mode priorité vitesse S pour les photos dynamiques où le sujet est en mouvements (le choix de la vitesse est fonction de celle du sujet et/ou de l'emploi d'un téléobjectif) en général vitesse >1/100s., autofocus en AFc conseillé+ piorité à la mise au point, l'ouverture du diaphragme sera calculée par le
boitier en fonction de la mesure d'exposition et l'ajustement de la sensibilité ISO permet l'adaptation des réglages en fonction de l'éclairage.
3-Le mode manuel M est à réserver à des cas spécifiques, si l'on n'a pas l'habitude de se fixer soi-même les bons réglages (connaissances liées à l'expérience).
4- Le mode P est le mode "de secours" . Lorsque les réglages de bases ne donnent pas les résultats espérés alors on s'en remet à l'automatisme du boitier afin de voir quel est le paramètre à modifier pour optimaliser sa prise de vue. Ce mode P "hyperprogramme" est mieux que le mode auto ou scène, car il laisse la possibilité au photographe d'agir sur le paramètre vitesse (décalage de l'exposition selon la notice) et de voir ainsi le sens de la correction afin d'obtenir une photo correcte.
Pentax a aussi l'avantage de présenter le mode TvAv qui s'apparente au mode manuel mais permet, grâce aux molettes avant et arrière, d'agir soit sur l'ouverture soit sur la vitesse et le boitier modifie de lui même l'autre réglage, en fonction de la mesure d'exposition initiale et de la sensibilité ISO retenue. Cette possibilité spécifique à Pentax me manque sur mes boitiers Nikon.
L'utilisation d'un nouvel appareil, pour les usages généraux ou particuliers, nécessite une lecture approfondie du manuel livré avec l'appareil.
Attention ces conseils ne remplacent pas ceux qui gèrent la mesure d'exposition ni la réalisation d'une bonne mise au point (M.A.P.) grâce à l'assistance de l'autofocus, ils sont complémentaires.
En complément avec ces réglages préalables, il ne faut surtout pas oublier les réglages de bases de la photographie que sont la mesure d'exposition (zone centrale pondérée conseillée) en se rappelant que diaphragme, temps de pose et sensibilité ISO sont des paramètres interdépendants, ainsi que la zone de netteté ou profondeur de champ (collimateur central conseillé) qui se répartit 1/3 en avant du point ciblé à la mise au point et 2/3 en arrière de celui-ci.
Par ailleurs cette profondeur de champ est fonction :
-de l'ouverture du diaphragme (plus il est fermé plus la PdC est importante
- de la focale utilisée (courte focale= PdC grande, longue focale= PdC courte)
- de la distance sujet/objectif (distance faible= PdC courte, distance grande = PdC grande).
Cela fait beaucoup de paramètres à envisager au moment de la prise de vue, mais c’est la rançon du succès pour avoir des photos de qualités.
Avec le respect de cet ensemble d'informations sur la prise de vue, les déchets devraient être notablement réduits.
Août 2014
Utilisation des réglages avancés:
Utilisation des touches AE-L et AF-L
Dans le cas des réglages avancés des réglages du boitier, il est commode de connaitre
l'utilisation des touches AE-L pour enregistrer la mesure d'exposition effectuée et la
conserver après recadrage de la prise de vue sur le sujet.
L'extrait de la Notice suivante donne la procédure de l'activation de cette touche:



Si la mesure d'exposition concerne une zone précise de la scène, il faut évidemment retenir
soit la zone pondérée centrale soit la zone spot pour sélectionner la région (claire ou sombre)
correspondant à la mesure souhaitée.
Par exemple sur la photo ci-dessous la fleur sur fond de ciel lumineux , la sélection sera
effectuée sur le ciel, à l'aide de la zone centrale pondérée, l'appui sur la touche AE-L
enregistrera la mesure faite (comme il s'agit d'un contre-jour si le ciel sera correctement
exposé , alors la face de la fleur tournée vers l'objectif sera sous-exposée ) .



Recadrage ensuite de la fleur qui est le sujet principal et un coup de flash en TTL débouchera
la zone d'ombre de la fleur ( cela aurait pu être un visage en portrait serré par exemple)
Une autre utilisation de la touche AE-L est avec le flash si l'on veut maintenir l'ambiance
(arrière-plan) correctement exposée et éclairer le ou les sujets en premier plan grâce à l'éclair
du flash.
La méthodologie, qui s'apparente au fill-in, consiste à travailler au flash en "synchro lente".
En effet , la mesure initiale de la mesure d'exposition vers l'arrière-plan ,afin de capter la
lumière ambiante , n'utilise pas l'éclairage du flash. Donc il s'agit d'une évaluation de
l'exposition "en lumière naturelle ou artificielle" sans éclairage d'appoint. En enregistrant cette
mesure par appui sur la touche AE-L on permettra au flash TTL d'équilibrer la puissance de
son éclair (en agissant sur sa durée comprise entre 1/500s. et 1/20.000s.) en respectant
l'exposition de l'arrière-plan (ambiance).
Si la sélection du boitier est faite en mode priorité ouverture A (ou Av), la vitesse sera
volontairement limitée à 1/60s. pour laisser la possibilité de régler le diaphragme afin de
récupérer de la profondeur de champ .
Si la sélection est en mode priorité vitesse S (ou Tv), la vitesse devra être inférieure à la
vitesse de synchronisme de l'obturateur (de 1/180s. jusqu'à 1/250s. selon les APN reflex).
Pour gérer la profondeur de champ, donc fermer le diaphragme, il sera nécessaire de jouer sur
la sensibilité ISO.
Un exemple: bouquet de fleurs avec en arrière-plan une baie vitrée bien lumineuse (risque
d'avoir la lumière extérieure "brulée")



Second exemple : Tournesol en multi-flashs dont un éclaire le fond (v=1/60s, f:5.6 ISO 100)
Cas d'utilisation de la touche AF-L:
Cette touche sera utiliser pour "verrouiller" la mise au point sur un point précis de la scène en
prise de vue, avant un éventuel recadrage.



Par exemple en portrait "serré", la mise au point sera fera à l'aide d'un collimateur (le central
car il est plus sensible pour l'action de l'autofocus) fixé sur un oeil , on enregistre alors la
MAP par appui sur la touche AF-L, puis on recadre sa prise de vue autour du visage avant le
déclenchement.



Notons bien qu'avant cette méthode , la mesure d'exposition doit être antérieure à la MAP et
faite (zone centrale pondérée ou spot ) sur le visage du modèle.
N'ayant pas l'autorisation de mes modèles pour cette application, je ne peux donc pas illustrer
cette méthode avec des photos personnelles, aussi j'utiliserais une illustration issue d'un
manuel d'appareil photo.
L'utilisation des touches AF-L et AE-L est conditionnée par la lecture des chapitres
correspondant dans les manuels, car sur les appareils les deux commandes sont parfois
regroupées sur une seule et même touche. Le rôle distinct doit être dissocié en allant dans les
menus relatifs à l'AF.

C'est la raison pour laquelle je conserve l'appui sur cette touche AE-L ,pour l'enregistrement
de la mesure d'exposition seule, et pour la MAP j'appui , à mi-course, sur le déclencheur après
recadrage et juste avant de prendre la photo.
Voila donc des éclaircissements sur l'utilisation des touches AE-L et AF-L pour obtenir un
réglage précis de l'exposition et pour faire une bonne mise au point.
Photographix (Octobre 2013)

La lecture de ce tutriel semblera bien fastidieux, bien que la première partie , les réglages de base doivent être connus de tous et ne constitue pas un apprentissage mais un rappel.
La seconde partie, les réglages avancés sont moins employés mais constituent une réelle amélioration dans la qualité des photos.
Enfin je rappelle que sur place l'on peut contrôler , à l'aide de son APN, la justesse de l'exposition à l'aide de l'affichage de l'histogramme sur l'écran et le zoom numérique sur l'écran (loupe) permettant le contrôle de sa MAP et de la PdC.





Rentré à la maison il sera trop tard pour refaire une autre prise de vue avec les corrections des réglages nécessaires !
cordialement
Photographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)

nono23

Age : 36

Sexe : Féminin

Date d'inscription : 20/06/2015

Messages : 174

Re: suite aux messages de Nono23 à propos des contre-jours

Message par nono23 le 12/11/2015, 13:03

Merci Photographix,

Je vais lire tout cela tranquillement !


__________________________________________________________________________________________________
Micro 4/3 : Olympus E-M10 silver + 12-40 F2.8 + 45mm F1.8 + 25mm F1.8 + 40-150 ED R F4.0-5.6
Flash m4/3 Nissin i40
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 22/8/2017, 15:08