A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

2 Low key floraux au 03-07.

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

2 Low key floraux au 03-07.

Message par Lionel le 26/9/2015, 16:52

Bonjour.

Ces clichés datent du mois de juillet et il était plus de 7h du matin, donc bien jour.

Afin de créer ce low key (lumière principale sombre), j'avais choisi d'opter pour une sous exposition tout en utilisant 2 lampes flashs chacune dans une petite softbox (système porte flash double). La communication boîtier/flash s'est faite via le flash incorporé au reflex, avec la TTL avec choix d'une correction d'1 stop par flash compte tenu de la déperdition de lumière avec les softboxs.

Si je parviens à obtenir une lumière douce (c'est à dire comportant pas ou peu d'ombres), c'est parce que j'éclaire mon sujet avec une source lumineuse de plus grande dimension que celui-ci.
En étant seul et en extérieur (personne pour garder le matériel), cela oblige à se rapprocher et donc à réduire notre distance focale.

De façon à montrer qu'il n'y a pas besoin d'un logiciel de retouche pour obtenir un fond noir, j'ai fait le choix de les présenter sans post production, c'est à dire telles qu'à la prise de vue. Je peux bien sûr encore améliorer si je le souhaite en passant via un logiciel de post production comme ACD See Pro 7 par exemple.





Enfin, vous avez les exifs intégrées dans ces photos publiées. Comme nous vous en avons parlé 1 millier de fois, les solutions pour lire les données techniques sont multiples :

- Enregistrement d'une copie de la photo sur votre ordinateur en cliquant sur propriétés,
- Utilisation du logiciel gratuit "Photo Me",
- Utilisation d'un de vos logiciels actuels qui vous fournira les indications
- Téléchargement d'un module complémentaire Exify 1.2 (si vous êtes sur Firefox)
- etc...

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1699

Localisation : 13410

sur ta technique !

Message par Photographix le 27/9/2015, 15:16

bonjour,
Troisième tentative pour dire de ce que je pense de ces photos publiées.
Un gros matériel pour un résultat qui ne me convient pas. Tes blancs sont brulés car ton flash est trop puissant à cette faible distance ( abaisser la puissance au moins de -0.5IL).
L'utilisation du flash en TTL aurait permis un meilleur dosage de l'éclair par rapport à l'ambiance.
La lecture du "manuel d'éclairage photo" est surtout orienté studio et non reportage comme les conditions de prises de vues décrites ici.
Pour moi f:5.6 au 1/1000s. et tous les réglages en manuel ne sont pas viables dans ces conditions. Rester sous la vitesse de synchronisme (1/200s. ?) et fermer le diaphragme à f:11 me semble préférable à moins d'utiliser tes flashs en fill-in HSS (si cela est possible ?) et les flashs en TTL car dosage auto de l'éclair en fonction de la distance et de la présence des softbox.
Désolé, ces remarques ne sont que mon point de vue sur le sujet.
Des photos quasi identiques mais avec d'autres réglages prisent dans mon jardin, sans diffuseur et à main levée.





cordialement
Photographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: 2 Low key floraux au 03-07.

Message par Lionel le 3/10/2015, 01:55

Bonjour.

J’avoue que je suis étonné que tu ne m’aies pas parlé du cadrage de la première avec aussi les trous dans les feuilles présents en bas à droite. Pour moi, c’était les défauts caractéristiques de ma prise de vue.



Photographix a écrit:Tes blancs sont brulés car ton flash est trop puissant à cette faible distance ( abaisser la puissance au moins de -0.5IL).
L'utilisation du flash en TTL aurait permis un meilleur dosage de l'éclair par rapport à l'ambiance.



Tu as vraiment eu l’œil sur certains blancs un peu cramés (très peu car on voit encore du rouge sur les pétales blancs) car c’est vrai qu’étant personnellement moyennement (et un peu plus que ça) satisfait du premier cliché, c’est curieux que je ne m’en sois pas aperçu. Il a fallu que j’ouvre un logiciel pour vérifier l’histogramme.

Alors, il faut savoir que j’ai utilisé les 2 flashs FL-36R avec la TTL (FP-TTL).



La lecture du "manuel d'éclairage photo" est surtout orienté studio et non reportage comme les conditions de prises de vues décrites ici.


Tout à fait d’accord. D’ailleurs, je ne me suis pas du tout servi de ma bible d’éclairage photographique pour ça. Le manuel d’éclairage consiste vraiment en une très grande maîtrise de la lumière (ce n’est pas seulement « Agrandissez votre lumière », pas du tout !!!).
Par contre, il y a un point à respecter : la dimension de la lumière qui va de pair avec son éloignement (plus elle est loin, plus elle doit être grande physiquement et la source doit fournir encore plus de flux lumineux).



Pour moi f:5.6 au 1/1000s. et tous les réglages en manuel ne sont pas viables dans ces conditions. Rester sous la vitesse de synchronisme (1/200s. ?) et fermer le diaphragme à f:11 me semble préférable à moins d'utiliser tes flashs en fill-in HSS (si cela est possible ?) et les flashs en TTL car dosage auto de l'éclair en fonction de la distance et de la présence des softbox.



Tous les reflex Olympus (et bien évidemment le E-5) ont cette fonction de pilotage de flash via des éclairs ponctués permettant de dépasser la limite de synchro flash. Le problème, c’est que ça limite énormément la portée (j’imagine plusieurs éclairs à durée très courtes pour éviter de voir les rideaux de l’obturateur).

J’ai fait une saisie d’écran spécialement pour toi parce que avec mon fichier RAW on voit mieux les exifs.
Cliques sur Agrandir.



Ce que moi, je recherchais à faire, c’était des clichés où il y avait un fond noir, d’où le choix d’une vitesse d’obturation rapide pour sous exposer. Si j’avais utilisé la technique que tu me proposes à savoir une vitesse moins rapide que la synchro flash, l’arrière plan risquait d’être visible et f/11 conjugué au fait que les flashs étaient en FP-TTL (c'est-à-dire en Super TTL plus rapide que la synchro flash qui limite énormément la portée) n’auraient pas pu envoyer un éclair suffisant  (et je ne te parle même pas des softbox qui font perdre du flux lumineux).
C’est pour ça qu’étant en FP TTL, j’étais obligé d’approcher les lampes flashs sous peine que l’éclair n’atteigne pas le sujet quoi…
C’est pour ça que parfois, j’avais utilisé un filtre gris ND16 pou récupérer la puissance des lampes flashs (vitesse inférieure à la synchro), mais d’une façon plus générale, j’avoue être en difficulté alors que je prends le temps, j’analyse, je ne lésine pas sur le matériel, mais c’est vrai que le cliché reste perfectible ou bien parce que ma maîtrise est pas encore suffisamment au point, ou alors parce qu’étant au Parc, je n’ai pas les possibilités d’utiliser une précision aussi importante qu’à domicile.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1699

Localisation : 13410

photos en low key

Message par Photographix le 3/10/2015, 07:02

bonjour,
Pour le cadrage de tes photos Lionel c'est selon tes goûts, moi mes remarques étaient plus sur l'exposition avec l'utilisation de flashs comme source d'éclairage.
Etant passé par ce stade de réalisations , j'ai voulu attirer ton interprétation des réglages utilisés et que moi je n'utilise plus.
La portée de l'éclair tu peux jouer sur la correction d'exposition des flashs (même en TTL cela modifie le rapport entre la puissance de l'éclair et l'éclairage ambiant). Pour l'éclairage de l'arrière-plan cela se règle par la correction d'exposition sur le boitier ( +- x IL selon la valeur de la mesure d'exposition initiale réalisée en zone pondérée centrale et enregistrée par AE-L !).
Pour les blancs brulés c'est à l'examen des photos à 100% que tu peux le mieux t'en rendre compte.
Mais dans tous les cas il faut, si tu veux avoir un arrière-plan sombre (tout noir n'est possible , en extérieur qu'en plaçant un fond noir papier ou tissu derrière le sujet !) il faut fermer le diaphragme et donc sacrifier le bokeh, d'où en corrolaire soit une diminution de la vitesse (flash en synchro lente) soit une augmentation de la sensibilité du capteur.
En résumé:
1-mesure de l'exposition initiale sur l'arrière-plan avec AE-L pour l'enregistrer dans la mémoire du boitier
2- recadrage autour du sujet et MAP sur celui-ci (collimateur central privilégié)
3- réglages ou activation des flashs et prise de vue
4- contrôle sur cette 1 éme vue de l'exposition et de la MAP et prévoir d'éventuelles corrections
5- refaire d'autres photos (points de vues ou cadrages différents) avec les mêmes conditions d'éclairage.
Enfin, moi, c'est ainsi que je procède maintenant.
cordialement
Phtographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: 2 Low key floraux au 03-07.

Message par Lionel le 4/10/2015, 03:54

Bonjour.

Ah oui tiens ! C'est vrai que l'on peut faire comme ça aussi tiens ! Mesure de l'expo de l'arrière avec verrouillage, et correction d'exposition pour que l'arrière plan soit sombre. Je n'avais pas songé à cette procédure là.

Moi c'est vrai que je me servais de l'indication d'exposition d'avant la prise de vue qui me permettait de vérifier si l'arrière allait être ou ou non sous exposé. En pointant sur lui avec la mesure à pondération centrale, je voyais l'indicateur (que tu appelles barographe) indiquant une sous exposition "maximale".

Comme tu le vois dans ma saisie d'écran qui montre bien les exifs depuis le fichier RAW, j'avais volontairement demandé aux lampes flashs de faire une correction de + 1 I.L. pour chacune pour tenter de compenser la petite perte lumineuse engendré par chacune des softboxs. Mais c'est vrai que la correction n'a peut-être pas été suffisamment pointilleuse. On aurait pu imaginer + 1/3 ou + 2/3 de stop par exemple.

Parallèlement, tu dois aussi te souvenir que ces photos n'ont pas été post traitées. J'ai eu l'occasion de post traiter la première, et avec seulement une correction de moins un demi stop nous n'avons plus d'écrêtages. Donc, on voit bien que ça se joue à un chouilla. La P.D.V. est peut-être perfectible, mais pas du tout ratée selon moi !

Regardes par toi-même ce même cliché avant et après post production ====>

Avant la post production, comme tu l'as vu en début de topic ===>




Après post production ci-dessous ===>



Pour moi, dans les deux cas, vu depuis mon écran (je ne sais pas avec l'écran d'autrui), mais je vois le fond bel et bien noir. Certes, peut-être un plus avec la P.T. (- 1/2 I.L. donc forcément).
J'en avais aussi profité pour appliquer un petit peu de vignettage pour moins voir les trous dans les feuilles en bas à droite.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1699

Localisation : 13410

utilisation technique du flash

Message par Photographix le 4/10/2015, 08:04

bonjour,
Lionel, la discussion va devenir très pointue...
Dans ta méthode en mettant une correction de l'expo. du flash à +1 IL tu doubles la puissance de l'éclair et comme tu es proche du sujet (les fleurs) tu provoques un déséquilibre d'éclairage entre l'avant-plan (les feuilles) et l'arrière-plan.
Ce qu'il faut comprendre,dans ce genre de photos, c'est que les réglages initiaux de l'exposition à partir du boitier (mesure et correction) concernent exclusivement l'éclairage global de la scène de prise de vue (ambiance...).
Les réglages apportés aux flashs eux concernent l'éclairage d'appoint par les éclairs du flash (réglage de la puissance = durée de l'éclair, sensibilité ISO = portée de l'éclair). La vitesse et l'ouverture du diaphragme joue sur la répartion d'éclairage entre l'arrière et le premier plan.
Par contre malgré tes dires 0.5IL ce n'est pas rien car cela est 50% de lumière en plus arrivant sur le capteur.
Dans ce type de photo où tu as le temps de peaufiner les réglages, il est important d'examiner sa première prise de vue sur l'écran de l'APN, histogramme pour l'exposition et "loupe" pour la MAP afin de voir dans quel sens il faut faire évoluer les corrections d'exposition.
Avec tes réglages il est difficile de revenir sur eux, mais j'ai essayé de respecter ton intention de prise de vue (plus nuit américaine que low key !)
Je détruis sur simple demande.

cordialement
Photographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: 2 Low key floraux au 03-07.

Message par Lionel le 5/10/2015, 05:05

Bonjour.

Oui : c'est vrai que la discussion est animée, mais pourquoi pas ? A partir du moment où c'est constructif...

Je vais essayer de reprendre les éléments dans l'ordre (ce que j'ai compris, ce que je n'ai pas compris, les questions, les accords, les désaccords, les suggestions, etc...).

Photographix a écrit:
Dans ta méthode en mettant une correction de l'expo. du flash à +1 IL tu doubles la puissance de l'éclair et comme tu es proche du sujet (les fleurs) tu provoques un déséquilibre d'éclairage entre l'avant-plan (les feuilles) et l'arrière-plan.

Pourtant, j'avais cru comprendre que lorsque l'on utilisait une petite softbox (20cm X 13cm) que nous perdions à peu près 1 stop d'où l'idée de faire une correction de + 1 I.L. pour le menu des flashs pour tenter de rattrapper en fait cette perte. Parce que c'est bien gentil d'agrandir la lumière, mais on entend rarement le fait que nous perdions à ce moment là du flux lumineux (exemple traditionnel de la lampe torche lorsque l'on élargit le faisceau).
C'est ça qui a motivé mon choix de dire au menu flash du E-5 : "mesures la lumière à fournir en appoint mais avec 1 stop de plus" ! Et naturellement, je vérifie que l'arrière plan soit vide pour éviter un éclairage d'un élément qui serait situé derrière le sujet.

Photographix a écrit:Ce qu'il faut comprendre,dans ce genre de photos, c'est que les réglages initiaux de l'exposition à partir du boitier (mesure et correction) concernent exclusivement l'éclairage global de la scène de prise de vue (ambiance...).

Ce que j'avais fait, c'était déjà de vérifier que la lumière ambiante était homogène (ciel couvert ou petit matin), et voulant que l'arrière plan soit sombre, j'avais regardé combien me mettait l'appareil au barographe en mesurant toute de même l'exposition sur cet arrière plan, et étant en mode manuel, d'agir sur le potard de l'obturateur de façon à sous exposer (avant la P.D.V. là c'est dans la réflexion que je parle) de perdre différents I.L. afin d'être sûr que nous ne voyons plus cet arrière plan après déclenchement (le flash éclairant sur des distances restreintes).
C'est pourquoi j'avais choisi le mode manuel vu que je savais où je posais les pieds pour l'arrière plan. L'appareil ne sait pas ce que je veux faire.

Photographix a écrit:Les réglages apportés aux flashs eux concernent l'éclairage d'appoint par les éclairs du flash (réglage de la puissance = durée de l'éclair, sensibilité ISO = portée de l'éclair). La vitesse et l'ouverture du diaphragme joue sur la répartion d'éclairage entre l'arrière et le premier plan.

Comme tu le sais mieux que moi, je ne peux pas beaucoup monter l'ISO dans cette situation parce que plus je la monte, plus je vois l'arrière plan. L'amplification du capteur ne joue pas que sur la portée du flash comme tu me l'as enseigné mais aussi sur toute l'image puisque l'on amplifie le signal reçu, un signal qui vient de toute l'image. Ou alors, augmenter encore la vitesse, pour passer de 400 ISO afin de doubler la portée, c'est ça que tu veux me dire ? Que je sois sûr de bien comprendre.

Photographix a écrit:Par contre malgré tes dires 0.5IL ce n'est pas rien car cela est 50% de lumière en plus arrivant sur le capteur.
Dans ce type de photo où tu as le temps de peaufiner les réglages, il est important d'examiner sa première prise de vue sur l'écran de l'APN, histogramme pour l'exposition et "loupe" pour la MAP afin de voir dans quel sens il faut faire évoluer les corrections d'exposition.

Ah ! Là j'avoue ne pas comprendre. Tu étais le premier à nous expliquer l'importance de la post production, attestant du fait qu'elle faisait pleinement parti de la photographie au même titre que du temps de l'argentique (d'ailleurs où l'on pouvait tirer sur la sensibilité du film jusqu'à je ne sais plus combien d'I.L.). J'ai peut-être sauté un épisode, ou mal interprété tes propos je ne sais pas ?

Oui, c'est vrai que moi aussi j'aurais préféré que ce soit impeccable dès la prise de vue, et je te confirme utiliser l'histogramme après la prise de vue, mais avoir pas mal de difficultés. Quand on sait à tout ce dont on doit penser, c'est très difficile parfois ! Il faut aussi noter le fait que l'histogramme de mon reflex n'est jamais équivalent à celui que je trouve en logiciel (je te passe les courbatures pendant 3 jours !).

Photographix a écrit:Avec tes réglages il est difficile de revenir sur eux, mais j'ai essayé de respecter ton intention de prise de vue (plus nuit américaine que low key !)
Je détruis sur simple demande.

Il faudrait que tu m'expliques (si tu le veux bien naturellement [oups]) ce qu'est une nuit américaine parce que ce n'est pas la première fois que j'en entends parler. Je sais par exemple, que du temps de l'argentique, il était dit qu'un bon tireur était capable de transformer une photo de jour en photo de nuit (retour à l'idée de la post production). Il doit sûrement y avoir un rapport avec ce dont tu m'expliques.

Pour moi, une photo en low key signifie que la lumière principale (dite aussi "clef lumineuse" comme me l'a enseigné le "Manuel d'éclairage photo") est sombre ce qui me semble être le cas de ces clichés vu que j'utilise une lumière de fill in dite "de remplissage" au travers de petites boîtes lumineuses proches du sujet. On peut donc parler d'un éclairage d'appoint. Le reste est noir. Donc, dans mon raisonnement, je suis en low key.

Et là c'est à toi d'intervenir pour me dire je me trompe puisque j'ai besoin de comprendre. Si tu veux, je pense que c'est bien que je t'explique mon raisonnement de façon à ce que tu puisses comprendre comment je procède intérieurement, mais il s'agit de le prendre comme tel et non pas comme une façon de te dire "Tu dis des âneries". Je te dis ça parce que parfois, ça t'arrive de le prendre comme ça, alors que moi je suis à la recherche de compréhension, et puis ça m'arrive aussi d'être en désaccord tout de même, ça c'est vrai aussi.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Contenu sponsorisé

Re: 2 Low key floraux au 03-07.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 22/6/2017, 22:35