A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Les chartes de gris.

Aller en bas 
AuteurMessage
rlandr

avatar

Age : 59

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 30/10/2012

Messages : 950

Localisation : Belgique


MessageSujet: Les chartes de gris.   3/9/2015, 21:38

Comment choisir sa charte de gris, y a t-il une réelle différence entre toutes celles proposées.
Pour ceux qui en possèdent, comment les utilisez-vous ? quelles sont vos constatations...

__________________________________________________________________________________________________
RlandR.

Canon Eos 7D - Canon 10-22 - Canon 24-105 - Canon 70-200 f2.8 IS USM II - Canon 100 mm f2.8 L Macro - Doubleur de focale Kenko TelePlus Pro 300 - Bonnette Marumi DHG Acchromat +3 - Flash Godox V860C - Télécommande sans fil  Pixell TW-282/N3 - Pola - Trépied - Sac ...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5845


MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   11/9/2015, 06:15

Bonjour.

Je suppose que tu fais référence aux produits dont on peut acheter du genre ainsi ===>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme tu le sais, tout est relatif à la température de couleur exprimée en Kelvin (K°).

La charte de gris dite de 18% correspond normalement à une balance de blancs automatique sélectionnée par l'utilisateur sur son boîtier. Dans ces conditions, il mesure l'exposition un peu comme un posemètre indépendant qui considère que nous souhaitons une exposition correcte dans les gris moyens alors que pour prendre l'exemple du portrait, si la personne a une couleur de peau noire, et bien le sombre absorbant les photons en réemettant une bonne partie de leur énergie en longueur d'onde plus longue (à savoir les infrarouges : donc la chaleur), cela demande une correction d'exposition de peut-être 1 ou 2 stops compte tenu de la perte de lumière (voir à l'utilisation).

La balance des blancs va dépendre de ce que l'on souhaite. Est-ce que l'on veut une reproduction la plus fidèle possible des couleurs telles que nous les voyons, ou est-ce que nous voulons au contraire enregistrer sous une température de couleur différente ?
Dans certains cas, nous sommes dans des cas de figures où nous avons différentes températures de couleur autour de nous.
J'ai aussi une pensée pour un cas de figure dont j'avais étudié qui consistait à savoir si, dans le cas où nous soyons en fin de journée et que nous faisions un cliché de portrait, si nous devions respecter la couleur de la peau (ce qui donnait à l'extérieur une ambiance non naturelle), ou bien laisser la température de couleur de notre appareil sur une mesure par rapport à l'extérieur de façon à conserver cet aspect tel que nous le voyons.

Et bien la bonne réponse, aussi étrange soit-elle était de laisser la peau de la personne se charger des radiations vertes, bleues et donc de laisser la température de couleur sur l'aspect extérieur car l'oeil et l'esprit humain comprennent mieux ainsi.

Sinon, on utilise une feuille de papier blanc en activant le Live View et modifiant la balance des blancs jusqu'à ce que celle-ci nous montre la feuille bien blanche. On peut aussi rester sur la visée miroir pour faire une photo test bien que je n'apprécie pas cette méthode personnellement.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
rlandr

avatar

Age : 59

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 30/10/2012

Messages : 950

Localisation : Belgique


MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   11/9/2015, 19:05

Bonsoir,

je pensais à quelque chose de plus simple, dans ce genre   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'avais lu que ce qu'il faut c'est du gris neutre à 18% mais je vois que l'on vend aussi des kits gris-blanc, gris-noir-blanc, de toutes les couleurs ou encore en forme de cube.
Bref encore une fois une grande diversité de matériel mais est-ce vraiment nécessaire ?

Pour ce qui est de corriger la bdb ou de la laisser en automatique, c'est encore une affaire de choix personnel. On peut la laisser telle quelle si l'on veut reproduire exactement le moment du shoot sachant  qu'en lumière naturelle à certains moments de la journée ou de l'année il y a des dominantes qui rappelleront le matin, le soir, l'automne... et qui peuvent être fort agréables mais à d'autres moments avec du brouillard, un ciel gris ou en lumière artificielle il peut aussi y avoir des dominantes beaucoup moins agréables qui peuvent même avec certains éclairages changer complètement les couleurs donnant ainsi un résultat très éloigné de la réalité et pas esthétique.

__________________________________________________________________________________________________
RlandR.

Canon Eos 7D - Canon 10-22 - Canon 24-105 - Canon 70-200 f2.8 IS USM II - Canon 100 mm f2.8 L Macro - Doubleur de focale Kenko TelePlus Pro 300 - Bonnette Marumi DHG Acchromat +3 - Flash Godox V860C - Télécommande sans fil  Pixell TW-282/N3 - Pola - Trépied - Sac ...
Revenir en haut Aller en bas
Photographix
Administrateur
avatar

Age : 77

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1787

Localisation : 13410


MessageSujet: charte de gris et balance de blanc   12/9/2015, 08:09

bonjour,
Le gris à 18% correspond au réglage de la BdB par défaut . Donc si l'on laisse la BdB eb auto son étalonnage prendra cette référence comme point de départ du blanc. On peut s'en rendre compte sur les photos de robes de mariée ou de champs de neige, où dans le cas de Bdb auto les zones blanches ne sont pas éclatantes .
Mais dans le cas où l'on enregistre les photos en Raw, cela est rattrapable en post-traitement. Moi depuis que j'utilise le Raw, ma BdB est en général sur "ensoleillé" et je règle le problème en P.T. si nécessaire.
Maintenant si j'assure un mariage, je personnalise la BdB sur la robe de la mariée qui deviendra ma référence de blanc.
Dans le cas difficile de photos en intérieur avec des éclairages colorés (lampes halogènes par exemple ) j'étalonne la BdB à l'aide de la feuille blanche comme l'a indiqué Lionel.
un article de Nikon-Passion sur le sujet:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Franchement pour un amateur les précautions ci-dessus suffisent et je vois pas l'intérêt de s'encombrer d'une charte de gris.
cordialement
Photographix

__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
Revenir en haut Aller en bas
rlandr

avatar

Age : 59

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 30/10/2012

Messages : 950

Localisation : Belgique


MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   12/9/2015, 17:41

Bonjour,
si le but est d'arriver à un rendu avec les couleurs les plus fidèles, je pense au contraire que ça vaut la peine de se munir d'une charte de gris, ce n'est pas très encombrant et ça permet d’économiser pas mal de travail en PT comme c'est dit dans l'article Nikon-Passion : Et il est bien plus simple de changer la position d’un réglage sur le boîtier que de passer un long moment à caler toutes les bascules de couleur en post-traitement, ce qui demande en plus des compétences en gestion de couleurs que nous n’avons pas toujours.
Si j'ai bien compris c'est le gris neutre à 18% avec des parts égales de rouge-vert-bleu qui permet d'effectuer la bonne bdb pour un blanc parfait.
Faire la bdb sur, par exemple, une robe de mariée est certainement une bonne approche mais probablement pas la meilleure.

__________________________________________________________________________________________________
RlandR.

Canon Eos 7D - Canon 10-22 - Canon 24-105 - Canon 70-200 f2.8 IS USM II - Canon 100 mm f2.8 L Macro - Doubleur de focale Kenko TelePlus Pro 300 - Bonnette Marumi DHG Acchromat +3 - Flash Godox V860C - Télécommande sans fil  Pixell TW-282/N3 - Pola - Trépied - Sac ...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5845


MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   13/9/2015, 12:26

Bonjour.

Personnellement, je ne connais pas particulièrement ces petits modèles de "Chartes de gris", mais les éléments étant universels, tu remarqueras que sur le lien que tu m'as fournis, que comme par hasard, une des deux faces de cette accessoire est blanche. Si c'est quelque chose de rigide et qui évite de s'envoler avec un peu de vent, pourquoi pas, mais à ce moment, pourquoi ne pas le faire avec un carton blanc, ou bien de coller une feuille blanche A4 avec ceci.

Pour moi, si tu essayes de te renseigner sur cet accessoire, c'est que tu recherches à faire la balance de blancs au moment de la prise de vue comme je le fais, sinon en terme de couleur, shootant en RAW, quel intérêt ?
En terme de réglage de l'exposition par contre, alors là c'est déjà plus utile, mais c'est un truc blanc, gris, et noir qu'il faudrait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Là, ça te permet, de pouvoir faire une mesure assez précise de l'exposition sous réserve que l'éclairement reçu par ces 3 feuilles soit le même qu'ailleurs, et à ce moment là, tu peux voir grâce au numérique le résultat de l'exposition, si le blanc est bel et bien représenté comme tel, tout comme pour le gris, et tout comme pour le noir.

Mais de toute façon, la balance des blancs auto fait automatiquement une mesure de ton appareil sur les 18% de gris qu'il collecte et quand à la mesure de l'exposition, c'est pareil : nos appareils étant doté de posemètre indépendant nous permettant des types de mesure différents et des résultats visibles via histogramme après la prise de vue, à mon avis, en-dehors de cas de travaux de nature morte, portraits ou d'exercices pointilleux ou bien encore de comparaison sur les performances des appareils (très intéressant d'ailleurs), leur utilité s'avère limitée.

Moi par exemple, sur les tests de mire effectués, j'ai trouvé intéressant de voir que les clichés qui avaient été fait via Olympus avec une charte comme ça [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] rendait la couleur bleue foncée plus pétillante que sur les autres firmes. On parle d'ailleurs du bleu d'Olympus.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
rlandr

avatar

Age : 59

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 30/10/2012

Messages : 950

Localisation : Belgique


MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   13/9/2015, 15:32

Bonjour,

suite à tous les renseignements que j'ai pris, la charte de gris est l'outil indispensable pour avoir une bdb des plus précise au moment de la prise de vue, naturellement en RAW on peut la modifier en PT mais ça ne remplacera pas un bon réglage sur le terrain, c'est vraiment un accessoire qui ne coûte presque rien, qui n'est pas encombrant et je m’étonne qu’apparemment vous n'en soyez pas partisans, il me semble même ressentir de la réticence de votre part quant à son utilisation.
Bien sûr, dans mon cas, son utilisation serait très limitée car j'estime que la plus part du temps la balance auto est suffisamment satisfaisante et précise.

__________________________________________________________________________________________________
RlandR.

Canon Eos 7D - Canon 10-22 - Canon 24-105 - Canon 70-200 f2.8 IS USM II - Canon 100 mm f2.8 L Macro - Doubleur de focale Kenko TelePlus Pro 300 - Bonnette Marumi DHG Acchromat +3 - Flash Godox V860C - Télécommande sans fil  Pixell TW-282/N3 - Pola - Trépied - Sac ...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5845


MessageSujet: Ah non, c'est intéressant de toute façon !   13/9/2015, 15:59

Ben je ne sais pas si ça peut t'aider dans ton choix, mais pour certains clichés, par exemple à l'automne, moi j'aime bien avoir une température de couleur artistiquement plus chaude que dans la réalité. Je trouve que le côté parfois un peu "surnaturel", rime avec une certaine création, et en argentique, lorsque je fais de l'inversible, j'utilise un filtre de correction spectrale en effet pour permettre de faire une conversion de la lumière du jour à la lumière "tungstène" (5400 K ===> 3000K°), mais j'ai aussi des filtres pour réchauffer et ça redonne du corps je trouve.
Parfois, en essayant d'avoir des couleurs les plus fidèles à la réalité, je trouve que l'on a pas le même résultat.

Après non ! Je ne suis pas particulièrement réticent : ah ben sauf s'il faut mettre 100€ ! Là, dans ce que tu montres, au vu du prix pourquoi pas ?

En plus, dans le cas d'exercices pointilleux tout à fait nécessaire pour la compréhension (des exercices dont je n'ai pu reproduire que partiellement hélas), lorsque j'avais étudié ma bible de l'éclairage (manuel d'éclairage photo 2nde édition), c'est vrai que l'on évoquait aussi l'utilisation du posemètre indépendant, de la mesure réfléchie à faire sur tel endroit, et de la correction à apporter. Donc, si tu souhaites aller au bout des choses, bien sûr que ça peut toujours être utile.

Tu vas peut-être être étonné, mais je suis équipé d'un luxmètre (qui ne me sert à rien en photo) parce que j'avais la curiosité d'utiliser ce petit instrument pour la mesure de l'éclairement qu'il recevait sur son capteur. L'éclairement correspond au flux lumineux divisé par la surface de l'objet éclairé lumen/m2 plus communément appelé le "Lux" d'où le nom "luxmètre".
Par contre, cette curiosité m'avait coûté un petit peu, et je m'en suis servi au départ mais pas ensuite...

Personnellement, je suis d'avis mitigé sur le produit que tu nous présentes. Ni pour, ni contre, moi je vois davantage un système noir, gris, blanc.

J'aurais aimé pouvoir faire des choses intégralement jusqu'au bout (exemple : calibrage des écrans, développement et tirage des argentiques), mais parfois je suis bien obligé de me résigner et puis au final il y a toujours des solutions et une autre façon de voir les choses :

1 - Pour le développement et tirage, je shoote en inversible, donc pas de tirage.
2 - Pour le calibrage de l'écran, on sait que les labos ne peuvent pas être précis (pas d'amour du métier)

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chartes de gris.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chartes de gris.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chartes de gris.
» [INFO] Comment enlever le rectangle gris derriere l'horloge ? page d'acceuil
» Un petit lézard gris
» Il avait le teint gris
» temps gris, morosité ou joyeuseté?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Accessoires.-
Répondre au sujetSauter vers: