A à Z du Photographe
Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !

A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5796


MessageSujet: [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.   19/7/2015, 10:49

Rappel du premier message :

Bonjour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fujichrome Provia 100F
Lieu de procuration : Internet (moi sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’arrêt de production d’appareil photos argentiques (à l’exception des jetables et des instantanés), a amené à l’arrêt de production de différents films (dont le fameux Kodakchrome supprimé en 2009) et a réduit le choix des passionnés de l’analogique.

Cependant, il convient aussi de préciser que différents films continuent à être produits et que moi-même, je n’ai pas cessé mon parcours en argentique.

Le film que je vous présente aujourd’hui est celui que j’utilise par excellence et peut-être de façon définitive. Qu’a-t-il donc de si particulier ? De quoi s’agit-il ?

D’une façon générale, lorsque nous achetons une pellicule (on peut encore en trouver) celle-ci nous donne des négatifs demandant à être développés puis ensuite de faire des tirages conséquent à ceux-ci généralement de 10cm X 15cm et accompagné d’une photo de même taille faisant office de sommaire par la représentation totale et miniaturisé de nos différentes prises de vue.
Mais ces films là créé des négatifs. Ils sont appelés « films négatifs ». Et quelque soit leur format (APS, 35mm, ou plus gros), ils obéissent à la même technicité.

Celui-ci est ce que l’on appelle un film inversible c'est-à-dire « positif ». Il créé donc des positifs et annule l’inversion des lumières que l’on trouve en négatif. En effet, lorsque nous regardons les négatifs, ce qui est clair devient sombre et ce qui est sombre devient clair.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le cas d’un film positif, il n’y a pas cette inversion (contrairement à ce que son nom pourrait suggérer). Chaque positif retranscrit la lumière telle qu’elle est : claire si elle est claire, sombre si elle est sombre.

Les films inversibles sont les pellicules que nous utilisions pour la diapositive. Et ça tombe bien, puisque dans le mot diapositive, il y a le mot « positive ».

Mais quelle importance que l’enregistrement d’une image soit en négatif ou en positif ?

L’avantage en est le moins de travaux possibles au laboratoire et donc une interprétation que seul le photographe va pouvoir faire. La prise de vue ne va donc pas être conditionnée par un travail en arrière plan.
En négatif, il y a le développement, mais aussi le tirage qui va différer selon la machine, selon les réglages, selon les choix du tireur. Tout ceci n’existe pas en positif car l’image est en quelque sorte « déjà créée ».
On peut ainsi par un montage sous cache permettre une projection des positifs, et si cette technique est réputée pour son ancienneté, elle a su se montrer efficace et résister à travers le temps et les épreuves.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De plus, on évite tout frais de tirage et l’on peut voir la totalité des informations qui furent enregistrées au moment de la prise de vue.
Pour cela, il nous suffit d’éloigner le projecteur du mur, et en fonction de cet éloignement, plus sera-t-il grand, et plus l’image projetée le sera elle aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après avoir shooté avec des films négatifs (Fujifilm, Kodak puis Agfa), j’étais passé sur inversible avec ce film.

D’une façon générale, sa sensibilité est intéressante car l’inversible ayant déjà réputation d’être plus fin que le négatif, 100 ASA permet un grain très fin, et c’est bien ce qui est notifié sur le film !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La température de couleur d’un film est toujours important car il permet de savoir si ui ou non est-il compatible avec la situation dont nous sommes.
Celui-ci est dit « A la lumière du jour » ce qui signifie qu’il est idéal dans des situations ordinaires en journée, et cerise sur le gâteau respectera fidèlement les couleurs en cas d’utilisation de lampes flashs, celle-ci étant également à la lumière du jour, soit approximativement 5400 Kelvin.

Pourtant, moi qui suis un habitué de clichés nocturnes et qui n’utilise les lampes flashs que de façon tentées intelligibles, il est évident que ce film va alors réchauffer les couleurs. C’est pourquoi, conjointement  à celui-ci, j’ajoute un filtre de correction spectrale qui permet de compenser comme si le film était « Tungstène » à savoir aux environ de 3000 à 3200 Kelvin.
Je possède au total 3 filtres de corrections spectrales. Un pour refroidir, l’autre pour corriger de 5400 K à 7000 K° et l’autre de 5400 K° à 10'000 K°. On peut tout à fait vouloir réchauffer les couleurs (je l’ai fait par exemple à l’occasion de clichés sur une cascade du département de l’Ain).
Encore une fois, c’est la prise de vue qui prime et non les minilabs derrière.

Pour 36 poses, ce film est proposé sur 2 formats différents. Un format assez classique de 35mm enregistrant des prises de vue en positif 24mm par 36mm ou bien en 120 (un format plus gros).
Je reste sur la version classique avec mon reflex Canon EOS 300V (comme Vélo).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il existe aujourd’hui des projecteurs vous permettant de pouvoir projeter des photos numériques mais tandis que la définition est limitée, avec un film de 100 ASA de cette taille, on estime par convention un nombre de photosites d’au moins 25 millions ! En taille de photosites et en définition, qui dit mieux ? La projection résiste à des agrandissement jusqu’à 1m20 pour le grand côté. Au-delà, il faudra passer sur un format plus grand, et il faut aussi se rappeler de la résolution de votre caillou. Moi j’ai utilisé du caillou Canon de base.

La conversion des photons en halogénures d’argent nous donne des résultats différents car nous sommes sur une matière physique et non un élément virtuel baptisé « fichier informatique ». La chimie n’est pas mon fort, mais j’ai eu l’occasion de tirer parti de cette quantité très importante d’informations contenues dans une de mes Fuji Provia 100F et j’atteste qu’elle dépasse facilement les appareils à gros capteurs numériques. J’avais numérisé certaines prises de vue inversibles via scanner à plat Epson en choisissant une résolution très importante, et via des clichés de feu d’artifice, c’est assez impressionnant de voir une telle quantité d’information sans arriver vraiment au bout.

Voici un exemple d’une de mes prises de vue de l’an dernier 2014 réalisée en argentique inversible, et j’avais oublié d’insérer mon filtre à correction spectrale (stress et feu tiré plus tôt que prévu). Le résultat n’est pas mal avec une bonne saturation chaude.  Depuis j’avais fait attention à ça !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ces prises de vues font parti d’une série du feu du 13-07-2014 réalisées avec la FujiChrome Provia 100F.
Trépied, Canon EOS 300V, optique Canon EF 28-90mm 4.0-5.6 focale proche de 28mm, focus manuel, mode « M », obturateur « Bulb » via télécommande filaire, f/13.

A noter que le logiciel proposé avec mon scanner Epson Perfection V550 (utilisé pour la numérisation) propose une correction automatique des couleurs qui permet de se rapprocher de ce que nous aurions avec un filtre correctif. Là, je ne l’avais pas mise numérisant manuellement

Fujifilm proposait également une version identique mais sur 400 ASA.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ayant utilisé le film 100 ASA à l’occasion de la photo de nature morte sur le verre (avec système radio après PDV numérique), j’étais impatient de pouvoir tester ce film de 400 ASA dans certains cas de figures (la sensibilité ayant un rôle dans les lampes flashs). Mais hélas, sa rupture fut définitive avant même que j’eusse le temps de pouvoir m’en approprier un.

Quoi qu’il en soit, malgré mes difficultés avec mon scanner (on verra sur un sujet spécialisé pas ici), je fais des économies de tirage.

Le développement de l’inversible pose néanmoins un gros problème. Personnellement, je confie la tâche au laboratoire Gris Souris situé à la limite du 1er arrondissement de Lyon. Il est un des rares (le seul pour ainsi dire) à proposer ce service dans le Rhône. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon : je voulais faire un dossier plus complet, mais j’ai passé un sacré bout de temps.

Quoi qu’il en soit, l’argentique et la Provia 100F n’ont pas encore fini de faire parler d’eux ! J’ai plusieurs films Provia 100F déjà développé (nature morte, feu d’artifices, paysage, nocturne…) et j’en ai utilisé une nouvelle récemment et uniquement à l’occasion des feux d'artifice du 13 et du 14 juillet 2015 (banlieue de Lyon pour le 13 et Lyon pour le 14).

Pour plus de précision sur le site du fabricant, cliquez sur ce lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Photographix
Administrateur
avatar

Age : 77

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1787

Localisation : 13410


MessageSujet: Re: [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.   1/2/2017, 07:45

bonjour,
Lionel, ma seule expérience de filtres , avec les diapositives, était celui pour l'emploi de films "lumière du jour" dans le cas de photos au flash en intérieur(rose 1A de mémoire).
Pourquoi ne pas publier ta photo qui te satisfait plutôt que l'emballage de ta pellicule préférée, il serait alors possible d'adhérer à ton enthousiasme.
cordialement
Photographix

__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5796


MessageSujet: Partager. Oui mais...   2/2/2017, 04:53

Bonjour.

Ah ! Si seulement... Sad J'avoue que je fus démotivé lorsque j'avais eu des problèmes liés à mon scanner à plat. Je n'ai pas repris depuis l'été 2014. il me sectionnait certains clichés numérisés (la basilique de Fourvière était coupée en deux Rolling Eyes ). J'ose croire que ce soit ma méthodologie qui n'était pas bonne, mais je n'ai pas eu le cran de m'y remettre. C'est une erreur de ma part.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Photographix
Administrateur
avatar

Age : 77

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1787

Localisation : 13410


MessageSujet: Re: [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.   2/2/2017, 07:02

bonjour,
Moi aussi mes tentatives de numérisation me laissent perplexe ! Je crois que comme tout domaine il faut le travailler et persévérer afin d'en comprendre les paramètres influant sur les résultats.
Mais c'est la priorité des actions qu'il faut remettre en cause, moi c'est la numérisation de près de 2000 diapos qui m'attend...
Pas urgent puisque cela fait plusieurs décennies qu'elles sont en bas d'une armoire...
Cordialement
Photographix

__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5796


MessageSujet: A propos.   2/2/2017, 07:15

P.S. : ah ! au fait : ça me revient maintenant. J'avais décrit un problème que j'avais eu sur le dernier développement de ma PROVIA 100F. Eventuellement, est-ce que tu aurais une idée d'où ça a pu venir (j'en parlais en page précédente)...
De toute façon, j'en saurai davantage à un moment ou à un autre.

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Photographix
Administrateur
avatar

Age : 77

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1787

Localisation : 13410


MessageSujet: Re: [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.   2/2/2017, 07:40

bonjour,
Je ne sais pas si cette discussion de spécialistes intéresse tout le monde. Tu es un passionné mais moi si je dois (dans mes limites de connaissances !) te répondre cela va s'étendre sur de nombreux messages sans intérêts pour des tiers !
Déjà là il revenir à la page précédente !
Repose-moi la question par mail (avec recopie du paragraphe sujet de la discussion) j'essayerais alors de te répondre précisément .
(les messages trop longs n'ont été reproché sur un autre forum)
cordialement
Photographix

__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Film positif 135mm couleur] Fuji Provia 100F.
» Labo Photo Gris Souris (Lyon).
» [Film négatif 135mm couleur] Fujifilm Superia 200.
» Potins sur les acteurs du film
» Pellicule diapo couleur : comment faire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Films.-
Répondre au sujetSauter vers: