A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

Séance du 15-05-15.

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Séance du 15-05-15.

Message par Lionel le 3/7/2015, 04:16

Bonjour.

Je n'arrive pas au même niveau que Michel sur le secteur des clichés de floraison car si j'ai l'habitude d'utiliser mes lampes flashs et que je les comprends, j'en conserve une moins bonne maîtrise que celle de mon maître en photo [clin d'oeil].

Néanmoins, voici 3 clichés tirés d'une séance datant du 15 mai de cette année. Ils font parti de mes clichés les plus aboutis en terme de low key car récemment, j'ai un mal fou à obtenir un fond entièrement noir.

Ces clichés n'ont pas été post traités. Ils sont uniquement dérawtisés et développé sur JPEG de façon à être proche de la prise de vue et du résultat immédiat conséquent aux réglages techniques.

Pour leur réalisation, j'utilise le reflex Olympus E-5 avec 2 lampes flashs FL-36R portatives sur les côtés tenue par un support double flash, pilotés via le petit flash incorporé à ma camera et chaque lampe flash a une softbox de 20cm par 13cm permettant d'augmenter la dimension de la source lumineuse.
J'utilise régulièrement le viseur angulaire qui permet de mieux travailler et d'éviter de se faire trop mal (quoi que : j'avais eu des courbatures avec ces clichés pppfff....).

Cliché n°1 ===>

Celui-ci est un de mes préférés. J'utilise une vitesse rapide permettant de sousexposer le fond, et pour pouvoir utiliser cette vitesse rapide, je suis obligé de passer par le mode "FP-TTL" qui permet de dépasser la vitesse de synchronisme de l'obturateur. Cela me permet un éclairement sur le sujet et d'obtenir le fond sombre.
En revanche, la faible portée de l'éclair des lampes flash du à ce mode de flash m'impose de me trouver à une faible distance sous peine de ne pas arriver à envoyer le flux suffisament loin ce qui ne facilite pas la gestion de la profondeur de champ (la portée de l'éclair du flash étant aussi conditionné par le diaphragme).

Cliché n°2 ===>

Là, on retrouve la même technique que celle précédemment cité bien que le fond ne soit pas entièrement noir. J'avais bien sûr laissé une correction d'exposition + 1 et 2/3 de stop pour la mesure TTL des lampes (conditionné par la mesure pondéré), mais je n'avais peut-être pas trouvé un coin aussi bon, ou probablement n'ai-je pas réussi à aller jusqu'au bout.
Oubli de ma part de retirer la prise de vue séquentielle : c'est un oubli aberrant mais... En tout cas, je ne déclenche pas à tout va.

Cliché n°3 ===>

Encore une fois, ce cliché fonctionne parce que je me trouve à faible distance (ce qui est mieux du point de vue de la lumière qui doit être plus grande que le sujet, mais moins quand je veux intégrer davantage d'éléments).

Ces 3 là me conviennent, mais ce n'est pas le cas d'autres clichés que j'avais réalisés par la suite où j'avais utilisé un filtre ND16 couplé à une vitesse limite de la synchro flash 1/250 pour permettre de m'éloigner davantage et d'avoir un flux lumineux plus important puisque le flash ne peut donner tout ce qu'il a que s'il est sur un mode traditionnel et non le mode permettant de sauter les rideaux de l'obturateur. La formule distance = NG/diaph n'empêche pas la baisse de performance du flash quand on est super TTL (chez Olympus ça se dit "FP TTL" pour les autres marques, je ne connais pas hélas leurs appellations respectives).

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1781

Localisation : 13410

de belles fleurs...

Message par Photographix le 3/7/2015, 10:23

bonjour,
Lionel tu as utilisé une approche différente de la mienne afin d'avoir les fleurs sur fond noir.
Tu devais être en pleine recherche sur l'utilisation de tes flashs en fill-in HSS (mode FP chez toi) et donc afin de raccourcir leurs portée tu a retenu la solution du temps de pose court (1/1250s.) comme avec tes gouttes d'eau.
Moi j'ai joué sur un objectif de focale longue (70mm en général avec mon zoom ou 105mm avec mon objectif macro) vitesse autour de 1/100s., flashs en indirect en TTL et diaphragme fermé f: 8 ou f:9 afin d'avoir de la PdC suffisante pour avoir la fleur nette.
Après, en Plus en P.T. j'accentue pour avoir le maxi de l'effet recherché.
exemples:



Pas mes meilleurs mais des illustrations !
cordialement
Photographix



__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

J'essaye de bien comprendre.

Message par Lionel le 4/7/2015, 13:43

Bonjour.

Merci, mais j'aimerais parvenir à comprendre car des éléments m'échappent...

De façon à progresser et continuer mon combat, j'essaye de bien comprendre. En-dehors de la proposition de shooter avec une distance focale plus longue, si j'utilise la méthode que tu me proposes consistant à réduire la vitesse pour réobtenir davantage de lumière et donc permettre de diaphragmer pour avoir une meilleure profondeur de champ, dans ma situation, ça m'aurait forcément fait un fond clair puisque je suis en pleine journée et que la portée du flash serait davantage réduite (d'autant plus si j'utilise un réflecteur : ce qui n'est hélas pas possible lors de sorties).

Si je prends l'exemple de la 1ère photo que tu m'as montré en guise d'exemple de procédure, en utilisant une mesure matricielle via la priorité ouverture, et un diaph de 9.5 et seulement 200 ISO, tu avais du utiliser un réflecteur extrêmement proche ou tout simplement être dans une situation où la lumière ambiante était déjà très faible. Mais le problème c'est que même si je fais attention à ce que le soleil ne cogne pas à fond (même si récemment c'est moins vrai), on a tout de même de la lumière, et je me souviens de tes conseils visant à ouvrir davantage pour contraster avec le fond (de mémoire, c'était un cliché sur la fourmi).

Par ailleurs, j'aimerais bien en savoir un peu plus sur ce que tu penses des 3 clichés présentés (netteté, contraste, saturation...). Tu as très bien fait d'attirer mon attention sur la méthodologie car je dois m'améliorer mais en-dehors du fait que nous avons utilisé 2 procédures différentes, il me manque une analyse et un ressenti sur les clichés (à ce dont tu adhères, à ce dont tu n'adhères pas par exemple ou comment aurais-je du faire pour mieux y arriver).

Sinon, je pense que certains membres ont du avoir peur en voyant des termes techniques, mais il est bon de comprendre : comme là il s'agit de l'analyse de mes propres clichés, j'ai besoin d'expliquer les difficultés, et la situation précise dans laquelle je me suis trouvé. Je respecte la volonté de chacun [clin d'oeil], mais s'il s'agit de mon parcours et de mon travail, on comprendra que je n'enlève point les termes techniques. C'est mon choix.
Mais je suis ouvert à toute observation positive ou négative. Un ressenti ne nécessite pas de tout comprendre (d'ailleurs moi-même, je n'ai point cette prétention).

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1781

Localisation : 13410

méthodologie différente

Message par Photographix le 4/7/2015, 16:01

bonjour,
Bien que le sujet soit le même, nos approches ne sont pas comparables.
Pas de réflecteur chez moi, que des flashs en éclairages indirects l'utilisation d'une focale longue parmettant un cadrage identique mais en évitant les inconvénients de l'éclairage direct vers le sujet.
Par contre, chez moi, le fond est l'arrière de mon salon (environ à 4-5m. du sujet) plongé dans la penombre (volets fermés).
La mesure d'exposition est effectuée sur l'arrière-plan et enregistrée par appui sur AE-L, puis je recadre mon sujet (fleurs ou portrait) et effectue alors ma MAP (collimateur central, AFs avec assistance du flash :spotbeam).
Ces flashs en mode TTL vont tenir compte des distance flash/sujet et de la mesure d'exposition initiale pour moduler la puissance de leur éclair.
J'ai plein de photos réalisées avec cette méthodologie donc reproduisible!
Mais si tu veux vraiment avoir un fond noir , l'idéal , comme Caroline maintenant , est de t'équiper en fond noir (tissu ou vinyl).Moi avec mes fleurs j'utilise du papier Canson noir au format A0.
Tu vois il y a plusieurs méthodes pour arriver au résultat , toi tu te tiens trop au manuel sur l'éclairage que tu as cité (et que j'ai) plusieurs fois. Mais selon les situation il faut savoir interpréter leurs indications.
cordialement
Photographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)

Contenu sponsorisé

Re: Séance du 15-05-15.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 11/12/2017, 12:27