A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

[Hybride] Olympus Pen E-P3.

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

[Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Lionel le 25/11/2011, 22:45

Avant Propos : cet écrit restant réalisé entièrement par mes soins ne représente par conséquent que mon point de vue. Ce n'est pas forcément universel. Merci de ne pas lire que la conclusion qui est loin d'en faire le tour, et qui ne m'a pris que peu de temps sourire: (je n'en suis pas trop satisfait). J'espère néanmoins que vous apprécierez mon travail. :clin d\'oeil:

Bonjour.





Longueur : 12,2cm. Hauteur : 6,9cm. Profondeur : 3,4 cm. Masse nu : 321 grammes.


Les appareils photos numériques Olympus PEN ont véritablement vu le jour à partir de 2009 par un concept qui, mis en place par Olympus les premiers, se veut d'instaurer la qualité du réflex numérique dans un format compact (un représentant d'Olympus France expliquait ce projet de miniaturisation lorsqu'il avait présenté le réflex Olympus E-620).
A cette occasion,la société avait sorti le premier Olympus PEN numérique nommé E-P1 qui semblait avoir bien plu. En début 2010, suite aux demandes des personnes sur un viseur de haute précision dont l'E-P1 ne pouvait pas obtenir, Olympus proposa l'E-P2 dont aujourd'hui encore, le boîtier métallique large et permettant d'être piloté via télécommande marque les esprits. Et ce ne fut qu'en l'an 2011, qu'Olympus a présenté le plus puissant de tous les Olympus PEN, je veux bien sûr parler de l'E-P3.

La série des E-P se distingue des E-PL et d'une nouvelle série appelée E-PM. Les E-P sont des boîtiers métalliques, large à finition extrêmement soignée. Les E-PL (L comme "Lite") se déclinant aujourd'hui en 3 versions (E-PL1, E-PL2, E-PL3) propose la même technologie sur un boîtier plus compact et soigneusement plastifié. Enfin, la série des E-PM (M comme "Mini") révolutionne de plus belle en proposant le boîtier le plus petit qu'il soit possible de faire avec un grand capteur, restant idéal pourquoi pas, pour les femmes, ou pour toute personne recherchant haute qualité avec très forte compacité.

L'E-P3 fait donc aujourd'hui honneur aux Olympus PEN en devenant le successeur du réflex numérique Olympus E-5, compte tenu de l'arrêt de fabrication de réflex Olympus. Il est l'appareil photo Olympus neuf le plus performant que l'on trouve aujourd'hui en magasin. Le boîtier reprend toutes les spécificités de l'E-P2 en ajoutant bien sûr de solides améliorations.

Cette fois-ci, Olympus propose un écran tactile de 610'000 pixels à 7,6cm de diagonale, et aussi équipé d'une nouvelle technologie de type "OLED". Son autofocus fonctionne à détection de contraste avec une amélioration particulièrement surprenante, sous réserve bien sûr d'utilisation d'optiques Zuiko micro 4/3 et de toute dernière génération. Nous avons en effet le nombre très impressionnant de 35 collimateurs, et les réglages manuels de l'ouverture et de la vitesse peuvent se faire via deux molettes spécifiquement différentes situées sur l'arrière de l'appareil.

Son gros capteur de type 4/3 d'environ 6 fois plus gros que les compacts experts, bénéficie également d'une stabilisation et d'une protection anti poussière propre à Olympus. Il garantit un piqué de qualité réflex, l'accès aux bokehs, à la montée de la sensibilité, et bien évidemment à la monture autant aux optiques stabilisées que non stabilisées. De plus, grâce à une progression électronique, on peut désormais atteindre efficacement la barre des ISO 1600, un véritable record chez Olympus, car l'E-P3 est sur ce registre encore plus efficace que l'E-5. Enfin, Olympus a eu la sagesse de refuser l'injection de plus de 12 millions de photo sites de façon à assurer une distance suffisante entre eux et donc une meilleure répartition physique. Notons que 3 millions restant amplement suffisant quant à des tirages de 20cm x 27cm, que l'on peut aisément monter à 40cm X 60cm et même davantage.


Un capteur de compact expert face au capteur de l'E-P3.

Côté vitesse d'obturation, l'E-P3 assure un maximum avec un temps de pose couvrant une plage de 30 minutes à 1/4000ème de seconde. En revanche, c'est un peu la déception de constater une vitesse de syncro flash de seulement 1/180ème de seconde. Son petit flash intégré bien que permettant le pilotage de flash électronique à distance (c'est un classique chez les PEN) restera uniquement pour des éclairs à distance restreinte (seulement NG de 10 pour ISO 200 en ignorant de plus la focale). En revanche, Olympus est resté sérieux du début à la fin en intégrant ce flash au boîtier, et non en le rajoutant par dessus comme on peut hélas le constater sur l'E-PL3. Sur ce dernier, ils ont honteusement copiés les précédentes erreurs des Sony NEX. Je tiens d'ailleurs à ajouter que l'E-P2 contrairement à l'E-PL1 qui lui a succédé ne contenait même pas de flash. No


L'E-P3 bénéficie bien d'un flash interne contrairement à l'E-P2 et à l'E-PL3. Tout comme avec l'E-PL1, nous pouvons même l'utiliser en flash indirect, celui-ci dirigé vers le plafond.

Olympus, précurseur du Live View, poursuit bien évidemment dans cette direction l'AF restant à détection de contraste (comme déjà dit). On dispose donc de la possibilité de pouvoir obtenir un aperçu réel de la photographie avant même qu'elle ne soit prise. Ou bien nous le faisons sur cadran, ou bien par viseur électronique optionnel. C'est ainsi que l'on conserve la griffe sur le dessus, et même un nouveau viseur électronique venu intitulé "VF-3" d'une résolution pourtant à peine supérieure que le cadran mais qui, bénéficiant d'une rotation possible à 90° garde tout de même le mérite de cadrer correctement dans des conditions difficiles (raz de terre ou ensoleillement).


Le viseur VF-3 ici présenté sur l'E-P3 est moins qualitatif que le VF-2 mais aussi moins cher. A noter que le VF-2 est aussi compatible avec l'E-P3..

Le secteur de la vidéo est également revu à la hausse. L'E-P3 propose maintenant de filmer non plus en haute définition, mais en FULL HD, c'est à dire non plus à environ 900'000 pixels, mais passant la barre des 2 millions et pour 60 images à la seconde soit le double habituel ! C'est une véritable avancée ! Je vois également stipulé 20Mbps (ne me demandez pas ce que cela signifie sourire: ) ! J'ignore ce qu'il en est du brevet qui imposait les 8 minutes maximum d'enregistrement sur mon E-PL1, mais là nous pouvons dépasser les 20 minutes sur l'E-P3 :pouceok: . Et aidé d'une optique à autofocus de nouvelle génération MSC (sans nul doute idéale pour les autofocus continu), il y a fort à parier que l'E-P3 remportera un fort succès quant aux réalisations vidéos, alors que pourtant, à la base, il n'était pas prévu pour ça. Peut-être que le partenaire de Panasonic a t-il voulu faire un peu de "concurrence" au talentueux sans miroir Lumix GH2. L'hypothèse me semble plausible en tout cas lorsque l'on voit la mise au point possible au toucher digital.

Pour les personnes ne souhaitant pas apprendre, l'E-P3 dispose toujours du fameux "Live Guide" dont j'ai tant parlé, disponible en mode "iAuto". Rappelons qu'il permet, tout en parlant Français (langue sélectionnable au début de tout Olympus PEN) de pouvoir modifier le paramètre de votre choix via de petites icônes situées à droite sur lesquelles nous allons pouvoir doser plus ou moins intensément, et selon l'aperçu du résultat final sur écran. Toutefois, pour ce genre d'utilisation, le prix de l'E-P3 me paraît bien cher.

10 Filtres artistiques sont proposés pour l'E-P3. Ils sont extrêmement sympathiques pour tenter de donner un certain relief, un certain genre à la photo tout en proposant en même temps l'identique du mode programme "P" permettant donc de pouvoir piloter l'entrée lumineuse par le complet ouverture+vitesse. C'est donc à 4 filtres nouveaux que nous avons de nos 6 habituels.



Pour les personnes mordus de la photo, le viseur électronique, la possibilité de piloter des flashs à distance, et la vitesse de l'autofocus ne sont pas les seuls atouts de l'E-P3. Outre une bonne prise en mains, un grip interchangeable, et un capteur de réflex, vous disposez des nombreuses optiques Zuiko micro 4/3, certaines permettant de pouvoir enfin bénéficier d'un autofocus révolutionnaire (exemple : M.Zuiko Digital ED 45mm 1:1.8 ou bien M.Zuiko Digital ED 12mm 1:2.0). Mais ce n'est pas tout ! Le choix d'optiques est encore plus vaste si l'on ajoute les micro 4/3 de chez Panasonic, les 4/3 des deux confrères disponibles via bague d'adaptation, sans compter les autres firmes constructrices et bien évidemment les optiques argentiques. C'est tout un parc extrêmement pointilleux, et d'ailleurs d'autres marques se mettent à la monture micro 4/3. On a vu par exemple un certain Voigtlander Nokton proposer une focale fixe de 25mm (50mm en 24 X 36), et sans bague d'adaptation ! Le marché du micro 4/3 est extrêmement prometteur. Je vous laisse découvrir l'ouverture de l'optique citée à faire rougir les capteurs plus gros. :lunettes noire

Cliquez pour voir l'optique Voigtlander.


L'E-P3 avec les optiques à AF ultra rapides qui sont à la hauteur des capacités du boîtier. A noter que toutes les optiques ne sont pas présentées sur cette photo.

Pour en finir sur le secteur de la visée et des optiques, l'E-P3 est un des rares à disposer de tant de possibilités d'évolutions et de 3 viseurs rien que pour lui : VF-1, VF-2, VF-3, au choix.


L'E-P3 avec une "ancienne" optique super grand angle, et "l'ancien" viseur VF-2 plus perfectionné. Cliché rarissime.

Olympus Pen E-P3 présenté par le site Olympus France.

Publicité Japonaise sur l'E-P3.



Acheter l'Olympus Pen E-P3 ?

Points Positifs :
- Gros capteur stabilisé et protégé de la poussière
- Autofocus extrêmement rapide avec les optiques Zuiko MSC
- Très grand choix d'optiques d'excellentes qualité (Zuiko, Panasonic, Sigma, Samyang, Voigtlander...)
- Flash intégré orientable et pilotant des flashs électroniques Olympus à distance
- Vidéo Full HD à 60 images à la seconde pour plus de 20 minutes
- 2 molettes pour un accès plus rapide aux valeurs des paramètres de l'exposition
- Ecran à haute résolution
- Montée efficace à ISO 1600
- Obturateur à 1/4000ème de seconde
- 35 Collimateurs
- Accès au Raw
- Indication du respect de la ligne d'horizon

Points Négatifs :
- Prix élevé du boîtier nu et des optiques MSC
- Vitesse d'AF en partie conditionnée à certaines optiques
- Absence d'AF à corrélation de phase
- Vitesse de synchro flash limitée à 1/180ème de seconde
- Pas de viseur intégré ni de nouveau viseur optionnel plus performant
- Absence de tropicalisation
- Molettes non adaptées à tous les doigts

Conclusion :
L'Olympus Pen E-P3 révolutionne de plus belle les sans miroirs avec un autofocus à détection de contraste environ au même niveau que celui à corrélation de phase d'un réflex d'entrée de gamme (d'après les expertises). On trouve un boîtier qui a de la classe, une qualité réflex, et qui mise sur l'efficacité sur une compacité néanmoins moyenne. Sa sortie rend aussi les autres Olympus Pen plus intéressants car grâce au côté "obsolète" que veut nous faire intérioriser le commerce, les précédents modèles ont leur prix qui chutent, et donc deviennent des occasions de plus en plus intéressantes. Néanmoins, l'E-P3 souffre d'un concurrent de taille : le Sony Alpha NEX 7 qui, techniquement parlant, sans arriver à la qualité des lentilles Olympus dont il ne peut recevoir, parvient néanmoins à davantage en terme de différentes quantités. L'E-P3 garde un rapport qualité prix un peu moyen mais tout à fait acceptable. Il devrait rencontrer un fort succès d'après ce que m'en dit mon petit doigt.
Ceci dit, personnellement, hormis pour la personne possédant un parc d'optiques micro 4/3, je me demande si pour le rapport qualité/prix, ne vaut-il pas mieux l'investissement direct pour un réflex numérique. En neuf, je songe notamment au Pentax KR qui n'est pas très volumineux, et en même temps propose la prise en mains d'antan et d'excellentes colorimétries quant à leurs optiques. En occasion, restons sur Olympus ^^ ! sourire:

Cordialement.
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Soldes.

Message par Lionel le 14/1/2013, 18:37

Bonsoir.

Je profite de l'occasion de cet ancien topic pour préciser que l'E-P3 est en promotion chez Digixo avec une réduction de 80€ vendu en kit avec la 14-42 3.5-5.6 de version II plus compacte et plus rapide en autofocus que la version I. C'est ICI.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Invité
Invité

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Invité le 25/9/2013, 22:21

Merci Lionel pour ce test!

J'ai lu avec attention.

Je suis possesseur d'un E-450, et j'ai vu l'e-p3 a un très bon prix, vaut-il le coup de se l'offrir sachant que le capteur est vieux comme le monde? J'ai été grandement déçu de la dynamique du e-450 à 100 iso ou le bruit à des ISO plus hauts. Je ne m'attends pas à un aps-c, toutefois j'espère au moins une évolution notable.

Bien à vous!



Thomas
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Lionel le 26/9/2013, 14:17

Bonjour.
Ah ! cheers  Avant tout bienvenue sur notre c'htite communauté. :autremessagede  N'hésitez pas à faire votre sujet de présentation dans "L'Espace Individuel" et aussi votre sujet concernant votre matériel dans celui-ci.
Je suis heureux que ma dissertation vous aie plu. Merci pour l'intérêt. :pouce levé: 
Alors, par rapport à votre E-450, l'E-P3 sera plus efficace sur la montée en ISO : il n'y a aucun doute là-dessus. Moi je possède le E-420 qui est le frère "jumeau" dirais-je du E-450 et un Pen Lite E-PL1. Il y a déjà une différence sur la montée en ISO : mon E-PL1 monte mieux. Mais si vous passez sur l'E-P3, ça passera encore mieux que l'E-PL1.
Le E-450 fonctionne avec le processeur TruPic III, mon E-PL1 avec le TruPic V, et l'E-P3 avec le TruPic VI. Il y a l'électronique à prendre en compte aussi.
Le capteur en lui-même a (de mon point de vue) une taille suffisante pour permettre à ce que les photosites soient bien gros et bien espacés. Il recadre l'image 2 fois au lieu d'1,6 fois chez les APS C Canon. La différence n'est donc pas énorme, d'autant que c'est la qualité de l'optique qui est la plus importante. Si par exemple vous avez un reflex plein format et une seule optique, et d'un autre côté un appareil aussi à grand capteur (mais le plus petit : le 4/3 13mm x 17,3mm au lieu de 24mm par 36mm) avec des optiques lumineuses, de mon point de vue, le second cas est largement préférable.
Par contre avec l'E-P3 par rapport au E-450, il y a la stabilisation par translation du capteur.
Il y a un site que j'aime bien et qui permet de pouvoir visualiser en pleine résolution depuis des fichiers JPEG les images des caméras. Et là, ils ont utilisés la 4/3 Zuiko PRO 50mm f/2 ce qui nous permet de pouvoir vraiment montrer la "colorimétrie d'Olympus". Vous pouvez choisir à l'amplification que vous voulez.
Le E-450 n'apparaît pas, mais vous pouvez faire le test avec le E-420 (pensez à cliquer sur ALL pour qu'ils affichent toutes les caméras de leur liste de test). Vous pouvez comparer à 1600 ISO le E-420 et le E-P3. Vous verrez que l'E-P3 retient beaucoup mieux le bruit Un E-P3 en ISO correspond à peu près au reflex Olympus E-5.
Vous savez... Moi je me souviens du sans miroir Samsung NX10 qui avait un capteur APS C... Et ben il montait moins bien que mon E-PL1. Vous avez des tas de capteurs APS C (1.5 ou 1.6) et puis les résultats n'étaient pas meilleurs. Le 4/3 est entre 6 et 12 fois plus gros que celui des compacts (y compris experts). :clin d\'oeil: 
Par contre, avec l'E-P3, il y a tout de même un point qui me chagrine, c'est l'obligation d'amplifier à au moins 200 ISO. Donc si vous êtes comme moi et que vous aimez les longues durées d'expositions sur l'eau ou pour du paysage plus ou moins nocturne, 200 ISO peut être un peu handicapant.
Espérant avoir pu vous (te ?) rendre service, j'attends avec impatience les prochaines contributions. :Satisfactionve 
Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
David R.

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 04/05/2013

Messages : 91

Localisation : villemur-sur-tarn

hé bé !

Message par David R. le 27/9/2013, 19:20

Bonsoir,
encore une fois un "article très complet & très intéressant.
tu devrais envoyer un CV Au sites "les numériques", ils t’embaucheraient surement ! 
merci Lionel, c'est toujours un plaisir de te lire

Invité
Invité

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Invité le 29/9/2013, 11:28

Merci Lyonel pour ces nouvelles précisions. Votre dissert est certes subjective, mais c'est exactement ce que je cherchais sur google. Les tests ne font jamais de comparatif avec la série reflex décédée d'Olympus.


Quoi qu'il en soit, vous m'avez bien motivé en listant un à un les avantages. Dernière question, ayant l'habitude de me servir du viseur (je ne fais pas de photos de sport), je trouvais le liveview très lent et donc inutilisable en l'état. L'E-P3 est-il utilisable sans un viseur VF?

Merci pour le site. Effectivement, le piqué est bien sympathique sur l'EP3, et le bruit plus contenu surtout à 3200iso. Je l'ai comparé avec l'E-5, j'ai visé les cheveux de la poupée. Ne parlons pas du E-420 Wink

Je suis bien d'accord avec vous sur les ISO, pourquoi un tel choix par le constructeur? Au pire, un filtre gris de qualité fera l'affaire.


En tout cas, vous m'avez bien aidé: E-P3 + 12-50mm et 45mm commandés! Wink

Bien à vous

PS: je m'en vais de ce pas me présenter! :lunettes:
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Lionel le 30/9/2013, 18:18

Bonjour.
Avant tout, désolé pour mon absence ces tous derniers jours.
Alors, il y a un point dans ce que vous avez dit qui consiste (j'ai l'impression) à croire que le Live View est la visée par écran. Non, le Live View est la possibilité de pouvoir visualiser par avance l'exposition et la colorimétrie de votre photo. Elle peut se faire effectivement avec l'écran, ce qui est obligatoire avec un reflex si l'on veut du Live View puisque le viseur du reflex est un viseur optique (en direction d'un miroir).
Mais avec un appareil sans miroir (quelque soit le modèle à l'exception de ceux dont on ne peut pas mettre de viseurs électroniques comme les premiers NEX de Sony), la visée avec le viseur électronique est une visée Live View au même titre que sur leur écran.
En fait, ce qui fait que le Live View (donc visée électronique au viseur ou sur écran) met davantage de temps pour le focus auto c'est du au type d'autofocus utilisé. Il s'agit d'un autofocus à détection de contraste (propre aux compacts, bridges, et sans miroirs) qui est plus lent que l'autofocus à corrélation de phase (appelé aussi "détection de phase) lui propre à la visée miroir ce qui fait que les reflex sont plus rapides pour l'autofocus avec une visée miroir.
Néanmoins, les principaux progrès qui avaient été faits chez Olympus (puisque là on est sur le dossier de l'E-P3), consistait justement à corriger ce problème de lenteur, et de très progrès avaient été faits tout en maintenant l'autofocus à détection de contraste (à l'origine moins rapide). Alors, est-ce que cela veut dire qu'avec le progrès qu'il y avait eu lieu ave l'E-P3, on est systématiquement au même niveau que les reflex les plus puissants ? Ah ben non !
Sur la question du viseur électronique enfin. Bien sûr que l'on peut l'utiliser sans viseur électronique, mais selon moi il est indispensable. A partir du moment où le soleil cogne contre l'écran, on ne voit plus rien. Le viseur électronique qui est d'une précision supérieure permet d'être isolé du soleil et évite de shooter à bout de bras pour rapprocher son appareil et est aussi idéal y compris avec l'E-P3 pour shooter par exemple à raz le sol parce qu'il ne faut pas oublier que l'écran du E-P3 n'est ni orientable ni inclinable, il est fixe. Donc, investir dans un E-P3 demande automatiquement l'investissement sur un viseur électronique (VF-2 notamment, le VF-1 est un faux viseur à bannir).
Pour toute demande d'aide, merci d'utiliser la section "Demande d'Aide" ===> "Assistance en Photographie". :clin d\'oeil: 

Enfin, je tiens à préciser que cet article n'est pas nouveau puisqu'il remonte à 2011. Je ne l'ai pas écrit récemment.
Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Invité
Invité

[Hybride] E-P3

Message par Invité le 6/11/2013, 12:51

Bonjour à tous,
 
Utilisateur d'un E-450, je me suis offert un E-P3 afin de profiter des avancées techniques. Mon test sera moins exhaustif que celui de Lionel. Par ailleurs, j'utiliserai mon E-450 comme point de comparaison.
 
Tout d’abord, je tiens à préciser que je viens de loin. Un e-450 tient au maximum 400 iso avant d’avoir du bruit, aucune stabilisation, viseur ultra étroit, une dynamique catastrophique, focus 3 points de l’an 2000… Bref un vieux machin qui n’a pas moins de belles qualités : un poids faible, un mode live view (à l’époque c’était une innovation), un anti-poussière efficace, et un capteur CMOS de 10 mégapixels offrant une qualité d’image plutôt bonne.

Je fais ce point car évidemment un E-P3 sera forcément mieux biaisant mon avis.




Le design et ergonomie

            
Surement l’un des meilleurs points du E-P3, quasiment réalisé à 100% en métal. Le touché est bon, les matériaux sont bien choisis et assemblés. De même, aucun craquement ne survient. Comparé à d’autres petits hybrides (style GF3), le pendant du métal se situe sur le poids tout en restant acceptable.
La poignée, quoi que petite, permet de bien saisir l’appareil, même avec des longues mains comme les miennes. La molette verticale est un peu dure, quant à la roue codeuse, elle est souple et rapide.

Pour finir, l’écran, point essentiel sur un hybride, est bien contrasté (OLED de 600k points), légèrement sous défini par rapport à des appareils vus en boutique. On voit tout de même correctement le piqué général d’une photo avec la fonction zoom.

Bref, une ergonomie agréable, et même s’il y a quelques défauts, on a  envie de faire des photos avec !



Interface

On s’y perd ! Il est possible de s’approcher de l’interface d’un E-450 avec un panneau central où chaque option est rapidement accessible. Il faudra tout de même penser à l’activer, ou sinon, l’interface de base nous donne droit à des bandes déroulantes verticale et horizontale.

Avec le coup de main, on retrouve et on change rapidement les options (je galère toutefois à retrouver certaines fonctions comme le bracketing). Ayant testé un panasonic G5, j’ai trouvé l’interface mieux foutu avec plus d’indications et de fonctions.



Le capteur


Essentiel dans la note finale, il est hélas mauvais. En condition normale, il offre une qualité d’image très piquée. Lorsque les conditions se détériorent, la montée en ISO se réduit à une plage de 200 iso à 800 iso. Shootant en Raw, le processeur n’est d’aucune utilité alors que ce dernier est plutôt bon en jpeg et semble efficace contre le bruit. Quant à la dynamique, Dxomark note l’appareil avec 10EV, une note identique à l’E-450.


L’AF s’avère assez rapide, à condition, encore une fois, qu’il y ait assez de lumière. Dans le cas contraire, notamment une surface plate dans la pénombre, l’AF ne s’en sortira pas.

Pour conclure, vous l’aurez compris, il vous faudra un objectif qui ouvre grand ou un trépied pour faire de belles images de nuit ou en intérieur. Concernant la dynamique, il faudra bien régler son appareil, récupérer sous lightroom les clairs et les foncés, utiliser un filtre gris dégradé…




Vidéo


Décevante et peu intéressante. L’autofocus sur l’écran, bien pratique en mode photo, n’existe pas dans les modes vidéos. Il n’est pas possible de changer l’ouverture. Ainsi, le seul moyen de réaliser une vidéo correcte est d’utiliser la bague manuelle de focus de l’objectif.




Objectifs achetés


12-50mm olympus : Mou à f3,5 et à f5,6, il commence à être sympa à f8 en général. Les deux extrémités de la focale sont légèrement moins piquées que le reste. Le mode macro avec un rapport de grossissement de 1:3 permettra de réaliser quelques créations sympas si la zone est correctement éclairée (le mode macro est à 43mm f6) je ne l’ai pas encore testé en profondeur.




45mm olympus : piqué excellent à f1,8 au centre. Des bokehs sympas en portrait ou sur des objets. Voir les autres avis à ce sujet, je les rejoins.




19mm Sigma : un petit bijoux en tenant compte de son prix (137€), assez gros, il dispose d’un piqué homogène que ça soit dans les bords ou le centre, aussi bon que le 45mm et utilisable de f2,8 à f8 sans soucis. De plus la focale est parfaite pour les reportages, comme le fût mon ancien 25mm olympus 4/3 dont j’étais follement amoureux.


 
Pour conclure, ce boitier est sympa, je suis content de l’avoir entre les mains de par son design et son ergonomie réussis. Peu encombrant, il me suit régulièrement. Les photos, grâce à la gamme optique micro 4/3, donne de bons résultats, j’ai hâte de partir à l’étranger avec !
Lorsque les conditions seront dégradées (fort dynamisme / faible lumière), il faudra songer à ruser afin de maintenir des performances acceptables.

Il est actuellement à 400€ en argent avec un olympus 12-50mm. Un prix lowcost qui pourra servir de tremplin avant un OMD performant.

Invité
Invité

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Invité le 6/11/2013, 21:00

Merci pour cette présentation et pour les retours avec tes optiques :pouceok:
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Lionel le 12/11/2013, 00:35

Bonsoir.
Ah oui, comme le dit Fanfan, tu nous as fait une très belle présentation. Effectivement, nous n'avons peut-être pas pile les mêmes avis, mais c'est ça qui fait un dossier ! :pouceok: 
Merci à toi ! cheers 
Il y a un point que j'aimerais soulever : c'est l'absence de viseur électronique. Il est évident que si tu souhaites acquérir l'OM-D EM-5 par la suite (puisque tu possèdes l'optique tropicalisée micro 4/3 Zuiko 12-50mm 3.5-6.3), que je comprends la logique de ne pas investir dans le viseur électronique VF-2. Mais à contrario, c'est dommage parce que sans lui, tu ne peux pas profiter du PEN E-P3 à 100%. scratch 
Pour information, je possède 2 cobras flashs FL-36R d'Olympus. Si plus tard, tu es amené à investir vers eux (ou les nouveaux FL-600R), si je peux apporter quelque chose, j'en serais ravi. :clin d\'oeil: 
N'hésite pas aussi à ouvrir un topic si tu le souhaites sur le reflex E-450 (je peux le commencer sinon mais plus tard :clin d\'oeil:  ).
Encore merci.
Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Contenu sponsorisé

Re: [Hybride] Olympus Pen E-P3.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 23/10/2017, 22:43