A à Z du Photographe
Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !

A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Répondre au sujet
Partagez | 
 

 [Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5751


MessageSujet: [Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.   20/7/2014, 11:35

Rappel du premier message :

Bonjour.

Bienvenue sur le topic consacré à la discussion sur les produits appelés "convertisseurs de focales".


 :bienvenue: 

Donc avant une discussion, j'en profite pour faire un petit tutoriel d'appoint, une présentation de base du convertisseur de focale.

1) Mon petit tuto dans la discussion pour les intéressés.

Un convertisseur de focale est un élément que nous plaçons entre le boîtier et l'objectif (moi c'est vrai que je dis souvent "optique" à la place "d'objectif").
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce placement entre les deux permet d'agrandir l'image comme si nous prolongions la distance focale et permettant de ce fait de voir plus loin.

A noter que la distance focale n'est pas vraiment multipliée puisqu'il faudrait à ce moment là un convertisseur pour chaque optique. Or, le but est de permettre l'utilisation d'un seul et même convertisseur pour un ensemble d'optiques. Donc il y a un système à l'intérieur des convertisseurs permettant un agrandissement et de tirer sur la résolution de l'optique.
Je laisse notre expert Michel nous expliquer le fonctionnement de ce système.  sourire: 

L'avantage est donc de permettre pour une optique ne proposant pas assez de focale pour écraser suffisamment les plans et bien tout simplement d'éviter l'achat d'un téléobjectif ou bien en cas d'optique très lumineuse, de bénéficier de peu plus de "focale" tout en conservant une lumière correcte.

L'inconvénient est qu'en augmentant le tirage, nous perdons l'ouverture maximale de notre optique. Cette perte est variable selon le coefficient multiplicateur de l'instrument. Si la distance est considérée comme multipliée par 1,4, on considère la perte d'un stop (dit aussi 1 I.L.). Si la distance est multipliée par 2, nous perdons 2 stops soit non plus 2 fois moins de lumière mais 4 fois moins de lumière.

Cet inconvénient peut paraître étrange dans la mesure où de toute évidence le diaphragme ne bouge pas physiquement et c'est bien exact ! Le diamètre d'ouverture du diaphragme (si par exemple fait-il 25mm) aura toujours la même mesure sur ce diamètre d'ouverture.

Mais néanmoins, je rappelle que la valeur d'ouverture du diaphragme est un quotient (à savoir le résultat d'une division). La division de quoi ? Il s'agit de la division de la distance focale (établie en millimètres) par le diamètre d'ouverture du diaphragme (lui aussi établi en millimètres).
Or, en plaçant un convertisseur de focale, nous changeons cette focale puisque nous ajoutons un bloc entre l'appareil et l'optique et l'augmentation de la distance focale sans augmentation du diamètre d'ouverture du diaphragme provoque un quotient plus grand et donc une ouverture plus petite.

C'est ainsi que sur l'exemple d'un convertisseur de focale X 2, une optique à 300mm ouvrant au maximum à f/5.6, n'ouvrira plus qu'à f/11 puisque l'on perd 2 stops. Or, comme vous vous en souvenez si vous êtes déjà au niveau d'amateur ou bien d'amateur averti, il faut multiplier par un radical de 2 (soit 1,41) à chaque fois que nous perdons un stop.
Voici un schéma récapitulatif des principales ouvertures utilisées et schématisées en stop.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour les personnes connaissant les bases, je vous renvoie sur mon tutoriel "[Amateur] Savoir calculer avec les paramètres de l'exposition". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tout particulièrement "3) Conversions B) Bien comprendre les calculs sur le diaphragme".

2) Dans mon cas, je suis sur Olympus.

Il est donc logique que je vous parle d'Olympus puisque c'est dans cette marque que je suis et dont je resterai pour ce qui est du numérique en tout cas.

Aujourd'hui, ils ont abandonné la monture 4/3 pour la monture micro 4/3. Leurs convertisseurs respectifs sont au nombre de 2 et uniquement de monture 4/3 ce qui signifie qu'il faille avoir une optique 4/3 puisque ces convertisseurs ne peuvent se monter que sur des optiques 4/3. A noter que l'on peut monter des optiques 4/3 sur une monture micro 4/3 via bague d'adaptation (type MMF-2 ou MMF-3).

Les deux modèles d'Olympus sont :

Le EC-14 de coefficient 1,4 ===>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le EC-20 de coefficient 2 ===>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ces deux modèles sont stipulés être tropicalisés (résistant aux éclaboussures) et théoriquement peuvent être adjoints à une Zuiko PRO pour obtenir un ensemble de tropicalisé sur un reflex Olympus tropicalisé (E-1, E-3, E-5) ou bien un sans miroir tropicalisé (OM-D EM-5, OM-D EM-1) via bague d'adaptation tropicalisée Olympus MMF-3 (la MMF-2 n'étant pas tropicalisée).

Moi qui voulais obtenir un maximum de distance focale au détriment du diaphragme pour prendre des éléments le plus loin possible (donc recherche de quantité), je me suis orienté vers le modèle EC-20 me faisant donc perdre 2 stops. Je voulais aussi quelque chose qui résiste aux projections d'eau (une des raisons du choix de mon E-5 : voir le topic sur lui où j'ai tout bien expliqué mes choix).

Pour l'instant, je n'ai que peu d'expérience sur le modèle EC-20 d'Olympus l'ayant que récemment. Mes premières impressions sont tout de même un peu négatives car contrairement à mon tube d'extension Olympus EX-25 qui fait au Japon et en alliage, mon EC-20 semble en plastic dur et fait en Chine. N'ayant fait qu'un seul essai vite fait avec la Zuiko standard 70-300mm 4.0-5.6, je n'ai pas trouvé ça bien convaincant d'autant que ma Zuiko à 300mm, n'est pas la focale à laquelle elle va être la plus douée (on voit quelques défauts avec l'EC-20 : qu'est-ce que vous voulez : la 70-300 est de l'optique à 400€ pas à 1200€ donc bon ben elle montre ses limites).

De nouveaux tests plus sérieux pourront être fait avec d'autres de mes optiques (Zuiko PRO notamment), avec également mon Olympus Pen E-PL1.

Les convertisseurs de focale existant depuis l'argentique, nous avons aujourd'hui bon nombre de marque dans le secteur du numérique.

Mais ici ce n'est pas un tutoriel, et moi-même n'ai-je pas de connaissances particulières sur les modèles à l'extérieur du cadre d'Olympus. J'invite donc les possesseurs de Canon, de Nikon (et j'espère un jour de Pentax) de nous parler aussi des convertisseurs de focales.

C'est un sujet de discussion de toute façon sur tous les convertisseurs de focales.


Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
rlandr

avatar

Age : 59

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 30/10/2012

Messages : 950

Localisation : Belgique


MessageSujet: Re: [Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.   1/10/2014, 14:44

Bonjour Lionel,

n'oublions pas une chose importante : plus on veut photographier en gros plan un sujet éloigné et plus il faut du gros et très coûteux matériel mais l'inverse est également vrai, si l'on se contente de sujets qui sont à une distance plus raisonnable que la lune même en gros plan il doit y avoir moyen d'obtenir un résultat assez correct avec un doubleur mais comme déjà dit il faut à la base un objectif lumineux par conséquent de bonne qualité.
Je crois comprendre qu'avec ton futur cadeau de Noël tu auras plus de satisfactions.

PS pour Merlin, je ne pense pas que ce soient des discussions de spécialistes qui n'intéressent pas les débutants, au contraire un débutant sera plus intéressé (dans un premier temps) par un doubleur entre 200 et 400 € que par un objectif dédié entre 3000 et plus de 80000€ pour un Canon 1200 mm d'où l’intérêt de tests, d'essais et d'avis critiques à ce sujet.
L'élément le plus important étant le rapport budget-satisfaction la discussion peut être différente suivant les moyens de chacun.
Il faut bien évidement aider les débutants en se rappelant que chacun a débuté un jour, et anciennement avec moins de facilités, alors profitons de la technologie actuelle, vivons avec notre temps et donnons un maximum d'informations sachant que pour progresser il faut avoir à disposition les éléments que l'on ne connait pas encore.

RlandR.

__________________________________________________________________________________________________
RlandR.

Canon Eos 7D - Canon 10-22 - Canon 24-105 - Canon 70-200 f2.8 IS USM II - Canon 100 mm f2.8 L Macro - Doubleur de focale Kenko TelePlus Pro 300 - Bonnette Marumi DHG Acchromat +3 - Flash Godox V860C - Télécommande sans fil  Pixell TW-282/N3 - Pola - Trépied - Sac ...
Revenir en haut Aller en bas
Lionel
Fondateur
avatar

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5751


MessageSujet: Re: [Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.   1/10/2014, 22:41

Bonsoir.

Merci Photographix pour les informations sur l'optique 500mm f/8 de 150€. Il est vrai que je me posais un certain nombre de question à son sujet. Donc ça n'est pas bon non plus. Ok.

Il y a un point aussi à évoquer en ce qui concerne le fait de voir plus loin, et c'est ce que j'ai trouvé pour l'instant de plus fonctionnel. Il s'agit de jeter des pixels à la poubelle. Comme nous sommes sur grand capteur (4/3, APS C Canon, APS C Sony), la taille des photosites étant grande (plus de 4 micromètres), l'absence d'utilisation d'un doubleur de focale n'empêche pas de jeter du pixel à la poubelle d'autant que la résolution de nos optiques (même standard) sont supérieures à celles des compacts et des bridges.
Je rappelle qu'au début du numérique, nous étions sur des fichiers sur un million de pixel ce qui suffisait pour faire de petits tirages. C'est la seule solution que j'ai pour des clichés lunaires par exemple. Avec du 300mm, à la fin il me reste dans les 2 millions, bon ben...

Photographix a écrit:
Donc le flux lumineux arrivant sur le capteur via l'objectif (c'est lui qui produit l'image !) sera réduit par l'usage du douleur (-2 IL ce n'est pas rien) et la vitesse importante nécessaire (1/320s à 300mm de focale). Seuls les capteurs capables de monter , dans de faibles bruits, à 3200ISO rendront une photo correctement exposée.

Je ne suis qu'à moitié d'accord.  scratch On sait que plus le capteur est grand, plus il supportera le bruit (à électronique comparable). Et plus un capteur est grand, plus il lui faut une focale importante ce qui nous demande une vitesse de plus en plus rapide (vitesse à l'inverse de la focale). Or, plus la vitesse est importante, plus il faudra monter l'ISO, et on marche sur la tête.  :melangerlespin
En réalité, je ne me vois pas utiliser un doubleur de focale sans trépied. Tout est dans le couple "durée d'exposition + trépied" et la non amplification du capteur (sous réserve à ce que le type de prise de vue permette une durée suffisante et que les personnes aient l'habitude d'utiliser un trépied).

Cordialement.

__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO Fisheye 3.5/8mm + Zuiko TOP PRO 4.0/7-14mm + Zuiko PRO 2.8-3.5/14-54mm version II + Zuiko PRO 2.0/50mm macro + Zuiko PRO 2.8-3.5/50-200mm version II SWD +  Zuiko TOP PRO 2.0/35-100mm + Doubleur de focale Olympus EC-20 (coefficient 2) + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des cobraflashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic spécialisé] Les convertisseurs de focales.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [TOPIC UNIQUE] Propositions d'évolution de Mobbyway [WM-AND]
» Le topic des anecdotes à la con
» [TOPIC UNIQUE] Questions diverses en rapport avec Android
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 18 décembre 2010
» [Lecture] Le topic des BD/comic/mangas à éviter

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
A à Z du Photographe :: Tout pour la Photographie :: Optiques.-
Répondre au sujetSauter vers: