A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

[Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

[Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 7/12/2013, 05:46

Bonjour.



Longueur 130mm, Hauteur 88mm, Profondeur 64mm. Masse de l'appareil nu : 365 grammes.

Le Canon EOS 300V fit parti des plus récents appareil argentique à miroir produit par Canon. Dans la série des 300, il est le tout dernier dans l'histoire. A l'étranger, il fut connu sous le nom de Rebel Ti, et que ce soit en version Française ou étrangère, il a réellement existé en deux versions. Une qui comportait la particularité de pouvoir inscrire la date et l'heure de prise de vue ainsi que d'être télécommandé sans fil, et l'autre dénué de ses deux dernières fonctions.
Le 300V succédait au 300X, lui-même succédant à l'EOS 300 original. Cette série d'entrée de gamme à 3 chiffres a réellement vit le jour à la fin des années 90's pour ensuite se poursuivre en numérique en commençant par l'EOS 300D.
Au moment de la commercialisation de l'EOS 300V, le numérique était encore cher et on avait les deux technologies en magasin.
Canon avait manifestement recherché a lui conférer un look plus "futuriste" que l'EOS 300. L'écran de contrôle habituellement dessus était passé derrière et surtout la poignée eut un look courbé.
Personnellement, je regrette ce choix de Canon parce que je trouve l'EOS 300V n'est pas toujours des plus faciles à prendre en mains. La poignée glisse est j'ai toujours l'impression que l'appareil va se tirer ! :parapluiedelav  D'ailleurs, la qualité de fabrication me semble à peine correcte. :no: 
Appareil fait pour films 135mm (24X36), il propose un chargement automatique empêchant les mauvaises manipulations et indique systématiquement le nombre de poses restantes via un simple compteur à compte à rebours. Celui-ci continue de s'afficher sur le cadran de contrôle, même appareil éteint.


L'écran rétroéclairé est fondamental pour la photo nocturne !
L'appareil est alimenté par deux piles au lithium de type CR2, un système assez coriace. Le compartiment se situe à l'intérieur même de la poignée, l'entrée par en-dessous.
La notice stipule que sur une température de 20°c, sans utiliser le flash, environ 67 films peuvent être utilisés, et encore 44 films à -10°c. Bien que ce soit à prendre avec des pincettes, ça traduit une bonne résistance d'autonomie, et tant mieux vu le prix des piles.

2 piles CR2 : une alimentation non gratuite mais coriace.
La visée optique comprend environ 90% de l'enregistrement réel et reste composée de 7 collimateurs. Nous avons aussi les informations de prise de vue en bas dont un signal de focus correct, ou bien encore le barographe, indispensable. Dommage que l'on soit souvent d'appuyer à mi course dans le déclencheur pour faire apparaître tout ça : risque de déclenchement accidentel ce qui ne pardonne pas en argentique.

L'EOS 300V dispose de 7 collimateurs et les informations de prise de vues sont situées en-dessous.

L'autofocus est à faire rougir bon nombre d'appareils photos numériques d'aujourd'hui ! De ce côté, l'EOS 300V assure un maximum de réactivité, et se débrouille encore pas trop mal dans des situations sombres (même si c'est aussi sujet à la luminosité de l'optique utilisée). Ceci est du à un autofocus à corrélation de phase propre aux appareils reflex plus efficace qu'un autofocus à détection de contraste trouvé sur les compacts numériques.

La rafale
est mentionnée pouvant atteindre jusqu'à 2,5 images par seconde. Bof... Je ne l'ai jamais utilisé étant donné que ce n'est pas ma méthode et encore moins pour l'argentique.

L'appareil intègre un flash qui, en cas de manipulations un peu trop rapide, sort facilement étant donné de sembler tout juste posé, et ses performances sont assez semblables à ce que l'on peut trouver aujourd'hui sur un reflex numérique : un nombre guide de 12 pour 100 ISO. J'ignore pour quelle focale ont-ils obtenu ce nombre guide, mais le flash couvre une focale de 28mm. Il peut aussi envoyer plusieurs pré éclairs grâce à la fonction "anti yeux rouges" proposée par l'appareil. Le temps de recharge est estimé aux environs de 2 secondes.
En revanche, nous n'avons aucun contrôle sur la modulation de ce flash si n'est par le calcul de la portée de son éclair via la formule Distance = NG/diaphragme.


Le flash incorporé de l'EOS 300V de Canon.

L'obturateur quant à lui n'est pas extraordinaire ne permettant pas de dépasser les 1/2000ème de seconde, et pire encore : sa vitesse de synchronisme est honteuse : 1/90ème de seconde ! Cela signifie qu'il est impossible de pouvoir utiliser le flash incorporé avec une vitesse plus rapide qu'1/90ème ! Et comme on ne dit jamais 2 sans 3, Canon a choisi de lui attribuer la durée maximum d'exposition avant le "Bulb" à 30 secondes au lieu de 60 !

Les modes de prises de vue montrent un appareil voulant faire plaisir à tout le monde ! Vous avez tous les modes que l'on peut imaginer : de l'automatique traditionnel, aux modes scènes, en passant par les modes experts. Donc sur ce côté là, je trouve qu'il est très large même si encore une fois je regrette une fabrication assez juste pour la molette de sélection de mode. En effet, je vois sur cette dernière la soudure d'usine ! Ceci dit, elle est crantée, et il faut forcer pour la bouger.


Les modes de prise de vue de l'EOS 300V. Malgré la nécessité de forcer, la qualité n'est pas légendaire et une seule molette de réglage.
En utilisant les modes experts, c'est là que l'on se rend compte qu'étrangement, la firme a décidé de diviser les valeurs en demi stop au lieu de tiers de stop que ce soit pour le diaphragme ou pour l'obturateur.  C'est donc une moins bonne précision, dommage.
Canon semble avoir toujours été fidèle à lui-même avec la molette de réglage bizarrement située sur le dessus du boîtier. Etant donné que l'on est proche de l'entrée de gamme, une seule molette de réglage est disponible sur cette bécane, et Canon n'a pas doté l'EOS 300V d'une touche permettant de faire basculer la molette pour régler tantôt le diaphragme, tantôt la vitesse, ce qui nous oblige à laisser appuyer la touche "AV +/-" pendant que l'on règle la valeur d'ouverture avec la molette (en mode manuel). Il en va aussi de même pour la correction d'exposition proposée sur les modes priorité ouverture et priorité vitesse. Peu pratique.

La fameuse touche AEL permettant le verrouillage de la mesure de l'exposition effectuée par le posemètre est "présente" et est nommée d'un astérisque.
Mais le très gros problème, c'est que Canon conditionne le mode de prise de vue au type de mesure d'exposition. Ceci nous oblige à conserver un type de mesure précis.
C'est ainsi que le mode manuel comporte automatiquement une mesure de type pondération centrale avec donc une influence directe sur l'indication de l'exposition via le barographe (je me suis fait avoir avec une photo nocturne pensant être en multizone). La mesure matricielle est tout bonnement impossible.
Le mode priorité ouverture quant à lui impose la matricielle, et l'utilisation de la touche astérisque bloque la mesure, tandis que si l'on ré appuie dessus elle impose le résultat d'une mesure spot dont on a pas eu le temps de vérifier et que l'on ne tient pas forcément à verrouiller. Pour déverrouiller cette mesure d'exposition, il faut appuyer sur la touche du choix des collimateurs.  En supposant que l'on puisse y arriver ^^ (attention parce qu'en argentique, vous risquez votre photo ), ce qui est sûr c'est que si vous voulez utiliser une mesure à pondération centrale, c'est impossible autant avec le mode priorité ouverture qu'avec le mode priorité vitesse. Et pour ce qui est possible, c'est loin d'être pratique !
Donc si vous n'utilisez pas la touche astérisque et que vous connaissez par coeur à quoi tel mode de prise de vue se rapporte comme type de mesure d'exposition, et que vous en prenez acte, c'est bon. Mais il n'empêche que vous n'avez aucun moyen de choisir votre type de mesure d'exposition.  D'après mon étude, Canon a même poursuivi son imbécilité avec l'appareil qui suivi, le premier numérique EOS 300D. Il faudra attendre, l'EOS 350D que possède notre Fanfan pour avoir librement accès à son choix quant au type de mesure d'exposition. Merci Canon !
Cependant, si la mesure d'exposition conserve un caractère laborieux, le contrôle de la profondeur de champ reste un vrai régal grâce à la touche à l'avant du boîtier permettant de vérifier à l'avance la réelle profondeur de champ que vous aurez bien évidemment par abaissement du diaphragme si vous n'avez pas ouvert à fond. Cette fonction est souvent absente sur bon nombre de reflex numériques.

Une petite connectique est présente à gauche de l'appareil pour introduire une télécommande filaire type Canon RS-60E3 que je possède et qui s'avère très pratique pour de longues durées d'exposition.
Il serait en revanche impossible de pouvoir utiliser une télécommande infrarouge de type Canon RC-1 ou RC-5 sur le modèle dénué de possibilité d'y mettre la date. Etant donné que les deux modèles semblent avoir le même récepteur, je n'ai jamais compris ce point là mais bon...


L'emplacement de la touche de test de profondeur de champ et de la connectique pour télécommande filaire.

La griffe me permet surtout de mettre mon cube à niveau ce qui n'est pas négligeable en argentique. On peut mettre des flashs Canon mais rien n'est précisé nul part, et je n'utilise des flashs qu'en numérique. Je prévois plutôt l'utilisation d'un trigger (déclencheur à distance).
Il n'empêche qu'il y a un manque considérable d'informations sur ce point. Quels sont les flashs compatibles avec l'EOS 300V ? Nous n'avons pas de réponse. La notice ne dit rien à ce sujet, et mes recherches répétées sur le net n'ont rien données.
La griffe reste cependant normalisée à l'inverse de certains reflex argentiques en particulier Minolta.


Canon EOS 300V de dessus : la griffe est normalisée.

Et niveau optique alors ?

Bien que ce ne soit pas précisé dans la notice, l'EOS 300V est compatible avec toutes les optiques Canon de monture EF et celle qui fut souvent vendue en kit avec l'EOS 300V n'est autre que la Canon EF 28-90mm 4.0-5.6 de version II argentée et non USM. A 50mm, elle n'ouvre qu'à 4.5, mais elle conserve tout de même le mérite d'être de très bonne qualité ainsi que d'allier un grand angle, la vue humaine, et un petit téléobjectif.


Une représentation de l'EOS 300V en neuf avec son emballage et son optique de kit.

Néanmoins, j'ai eu toutes les peines du monde pour arriver à utiliser des filtres à densité neutre. Pourquoi ? Parce qu'une fois de plus, Canon fait l'andouille ! Différentes optiques qu'il propose ont des bagues de mises au point dont la seule introduction de filtres quelconque les fait bouger. Donc impossible de conserver la mise au point après avoir placé un filtre, tout bouge !  Et comme on a pas le bénéfice du numérique (pas de Live View), on ne voit presque rien avec un ND400 via la visée optique.
Quant aux optiques Canon de monture EF, je n'en connais qu'une partie. Je sais que l'on peut par exemple trouver des focales fixes lumineuses, et c'est la première chose à faire avec un appareil argentique dont la sensibilité ASA est fixée par le film ! Il nous faut de la lumière !


Tout comme les reflex d'aujourd'hui, le reflex argentique EOS 300V fut souvent livré avec une optique de kit de bonne qualité mais peu lumineuse.

Niveau option, on peut adjoindre à l'EOS 300V une poignée grip nommée "BP220". Je ne garantis rien pour la prise en mains. Tout comme les autres poignées grip, le principe est d'alimenter davantage (chose que j'ai un peu de mal à comprendre vu l'autonomie extrême de ce reflex). Mais bon : si ça peut lui donner un peu plus de sérieux, pourquoi pas ?

L'autonomie étant déjà suffisante, je me demande l'utilité de cette poignée grip si ce n'est pour tenter de remédier la prise en mains.

POIGNEE GRIP INCOMPATIBLE AVEC LES MODELES EOS 300X ET EOS 300V A CAUSE DE L'INTRODUCTION DU BP-200 QUI DEMANDE 2 RANGEES DE PILES AU LIEU D'UNE. SEULEMENT POUR MODELE EOS 300 AVEC OU SANS LE DATEUR.

Niveau pellicule, il a souvent été dit que nous n'avons plus autant de choix que par le passé (arrêt par exemple de la pellicule Kodak Chrome en 2009). Néanmoins, on peut encore trouver pas mal de firmes (Kodak, Agfa, Fujifilm, Illford...). L'EOS 300V est compatible avec des films 135mm pouvant aller jusqu'à 6400 ASA ce qui bien sûr n'existe plus. On règle la sensibilité du film introduit depuis l'EOS 300V. J'ai personnellement utilisé des films négatifs Fuji et Kodak en basse sensibilité. Viendra ensuite le film inversible (diapos).


Photo de mon propre EOS 300V nous montrant l'intérieur avec les rideaux de l'obturateur et l'emplacement de la pelloche.


Qu'est-ce qui m'avait amené vers le Canon l'EOS 300V ?

Bien que je savais que le focus, l'exposition, les bases de la photo étaient universelles, je n'avais jamais fait d'expérience dans l'argentique avec mes connaissances. J'avais vraiment besoin de pouvoir obtenir le résultat de celles-ci via l'argentique telle une réponse affirmative ou non de mes capacités. Moi qui suis un adepte du numérique et ayant pris parti de la technologie 4/3 qui recadre l'image deux fois, je savais que l'argentique avec une pellicule 135mm correspondait à ce que l'on a aujourd'hui avec un capteur plein format avec des avantages dont un nombre plus important de photosites. Passionné par Olympus, leurs reflex argentiques d'occaz étaient beaucoup plus rares, beaucoup plus anciens (exemple : OM-10 de 1979), et plus onéreux. Connaissant la qualité et réputation de Canon, et surtout son omniprésence, j'avais donc du me résigner à en prendre un d'occasion proche de chez moi par l'intermédiaire du site leboncoin.com). Je tenais à tout prix à une visée miroir pour être sûr de bien voir ce que je prends. J'avais choisi la série des 300 pour échapper à la série des 4 chiffres craignant de petits pièges de la marque d'autant que notre ancien modérateur général m'avait dit du mal de la série des 4 chiffres en numériques mais... Pensant acheter l'EOS 300, une fois arrivé chez le couple de vendeur, ces andouilles m'avaient montré chez eux l'EOS 300V. Je ne peux donc pas dire que ce fut un véritable choix mais plus un abandon de faire avec ce qu'il y avait. J'avais testé sur place l'appareil ayant emmené les piles, et heureusement pour moi l'EOS 300V demandait les mêmes (du coup, ça m'en faisait une ou deux qui me servaient à rien que j'avais du échanger ensuite). Les personnes en question l'avaient utilisé pour leurs photos de mariage de 2002 ou 2003, mais le vendaient pour être passés sur numérique en me précisant que l'EOS 300V avait un mode automatique (qu'est-ce que j'en ai à f*u*r* !). J'avais demandé à tout hasard si les personnes avaient déjà utilisé une pellicule diapo avec lui et je crois qu'ils avaient eu une réaction peut-être un peu bizarre. L'appareil n'était pas vraiment complet : pas de bouchon arrière pour l'optique, pas de bouchon pour fermer l'EOS 300V, une notice froissée, rien pour le transporter, et pour boucler le tout la personne n'avait pas tenu parole puisqu'elle ne m'avait pas rédigé de papier attestant qu'elle me le vendait (elle m'avait juste gribouillé la notice une fois que j'étais là). Mais l'état de l'appareil et de l'optique Canon EF était vraiment très bon choix, très proches du neuf. Prix ? 35€ en liquide que je n'avais pas négocié. J'avais été satisfait au final craignant vraiment d'avoir des pannes en cas de l'adoption d'un appareil trop ancien et de n'avoir d'ailleurs qu'un seul type de mesure d'exposition.
Est-ce que je regrette mon choix ? Non ! Car non seulement l'EOS 300V m'a permis de me mettre à l'argentique afin de continuer mon parcours photographique, d'avoir quelque chose de qualité (je ne voulais un appareil sans marque, pas de m*r*e quoi) mais qu'en plus, c'est encore en cours de route malgré une progression lente : il y a de l'avenir ! Récemment j'ai acheté un téléobjectif Canon EF d'occaz pour 30€ qui va encore me permettre de m'ouvrir de nouvelles portes permettant avec mes deux optiques de couvrir une plage focale de 28mm à 300mm (au lieu des 90mm maxi jusqu'à présent). Dans ce futur, l'emploi de nouveaux films est bien sûr possible voire vraisemblable (autre marque, ou autre sensibilité, et/ou film inversible). Je lorgne sur la FujiChrome 100 ASA. La Fuji.
Mon budget est limité et consacré avant tout au numérique sans quoi j'aurais bien pris en neuf la Canon EF 50mm 1.4 (la 1.8 ne me tente pas vu son prix et sa fabrication plastoc). Là, j'attends d'avoir terminé ma pelloche pour faire développer et tirer tout ça ainsi que faire le comparatif Fuji/Kodak que je vous avais promis sur le topic consacré a film négatif Fujifilm Superia 200 ASA. Lien direct sur le topic.

Voir en détail l'EOS 300V depuis le site constructeur ?
Voir depuis le site constructeur l'optique vendue en kit ?

Acheter le reflex argentique Canon EOS 300V ?


Points positifs :
1 - Visée miroir,
2 - Appareil à monture interchangeable,
3 - Compatibilité avec toutes les optiques Canon EF encore d'aujourd'hui,
4 - 7 collimateurs sélectionnables ou en multicollimateurs,
5 - Rapidité de l'autofocus,
6 - Ecran de contrôle assez complet et rétroéclairé,
7 - Accès à tous les modes possibles (auto, manuel, semi manuel),
8 - Présence de la touche de contrôle de profondeur de champ (absente sur bon nombre de reflex numérique),
9 - Accès plus facile à de petites profondeur de champ vu la taille de la surface photosensible,
10 - Excellente autonomie par piles au lithium,
11 - Réglage de la dioptrie (en enlevant l'oeilleton) idéal pour les personnes ayant de la presbytie ou portant des lunettes.

Points négatifs :
1 - Visée qu'à 90% même si les bords ne sont jamais exploitables dans un tirage,
2 - Aucune protection anti dérapante pour la poignée qui ne risque pas de nous faire grincer des dents,
3 - Touches molles demandant à bien appuyer à fond,
4 - Une seule molette de réglage peu pratique,
5 - Type de mesure d'exposition conditionnée au mode de prise de vue,
6 - Une qualité de fabrication franchement limite,
7 - Aucun contrôle réel sur le flash incorporé,
8 - Limite de synchro flash d'1/90ème de seconde,
9 - Obturateur limité à 1/2000ème de seconde,
10 - Incompatibilité avec la poignée grip Canon BP-200.


Conclusion :

Ah elle est difficile à prendre la conclusion, autant que la rédaction de ce topic. Je garde un caractère particulièrement ambivalent sur mon EOS 300V. Evolutif, il me permet ponctuellement de pouvoir continuer ma pratique photographique en parallèle au numérique.
Je dirais que pour la personne qui souhaite se mettre sur l'argentique juste pour immortaliser en ayant l'assurance d'avoir un appareil de bonne qualité, lui permettant de shooter en automatique, ou en mode scène, l'EOS 300V avec l'optique de kit Canon EF 28-90mm 4.0-5.6 est un excellent choix par sa qualité optique, le nombre de photosites, son prix très économique. La qualité des photos pourra même dépasser celle des compacts numériques (qualité optique, autofocus, taille de la pellicule) et vous fera changer d'avis sur l'argentique quand vous verrez vos tirages. Prenez une pelloche à ce moment là de 400 ASA cela doublera la portée de votre flash en intérieur et pensez à la fonction anti yeux rouges.  En revanche, pour une personne qui veut vraiment aller jusqu'au bout, selon moi ça peut être insuffisant à moins que l'EOS 300V soit dans une série d'appareils ou bien que tout comme moi, vous shootiez ponctuellement. Le boîtier n'a pas la fabrication pour résister à l'humidité abusive ou à la poussière, mais si ce n'était que ça... Il est pratiquement impossible de pouvoir travailler via une mesure précise de l'exposition tout comme avec le flash incorporé (synchro flash d'1/90ème et pas de contrôle sur ce flash). En plus, son obturateur se limite aux 1/2000ème ce qui n'est pas l'idéal en plein soleil (bonjour surexposition, bonjour diffraction, et adieu bokeh).
Et paradoxalement, on sent que l'on est sur un très bon appareil grâce à son côté débrayable, grâce son cadran de contrôle assez complet muni du rétroéclairage idéal pour les photos nocturnes, grâce à sa visée miroir nous montrant le cadrage exact tout en nous isolant du soleil et améliorant notre prise en mains, grâce à son caractère évolutif acceptant toute optique Canon EF que ce soit une des années 90's ou une que l'on trouve maintenant à Auchan. A petit prix, si vous avez déjà des optiques Canon EF, et que vous n'allez pas dans des conditions extrêmes, et en surveillant ce problème de mesure d'exposition, l'EOS 300V me semble un excellent choix qui n'aura pas fini de faire parler de lui. Moi : capteur 4/3. Pour du plein format, je prends mon EOS 300V !

Cordialement.


Dernière édition par Lionel le 15/12/2015, 04:43, édité 10 fois (Raison : Modification pour cosmétique et nouvelles précisions.)


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Invité
Invité

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Invité le 15/12/2013, 11:26

Voilà un article conséquent sur cet argentique. Ca me rappelle l'époque où les premiers AF sont apparus et d'emblée, je n'aimais pas le look des Canon.

A l'époque, à défaut d'un Nikon, j'avais fait le choix de Minolta et de plusieurs optiques. J'étais très suspicieux à l'égard des AF, je ne voyais pas d'un très bon oeil la technologie dans le monde de la photographie. Je restait dans ma bulle de "manuel artisaniste"

Bon,
mantenant les choses sont différentes mais sans pouvoir vraiment le justifier  scratch  et de façon très primaire, je n'aime toujours pas la marque.
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Suite de mes aventures avec l'EOS 300V.

Message par Lionel le 22/2/2014, 15:37

Bonjour.

Suite de mes aventures avec l'EOS 300V.

Même si je suis avant tout tourné vers le numérique, je poursuis néanmoins mes prises de vue en argentique avec mon reflex ici présenté.

J'ai eu récemment un problème technique qui j'espère, ne sera qu'un accident.

A l'occasion d'une sortie sous la pluie, l'appareil parfaitement protégé, (équipé de mon film négatif couleur Kodak Ektar 100 ASA de 36 poses), à un moment d'une prise de vue sur trépied, en cadrage portrait, j'oubliai de mettre le retardateur (ça m'est arrivé mais d'habitude ça ne m'avait jamais posé de soucis). Mais là après avoir déclenché et avoir entendu le bruit du déclenchement, l'appareil refusait toute action et l'écran de contrôle arrière clignotait en indiquant seulement le nombre de vues restantes et la présence d'un film à l'intérieur. Le chiffre "3" (correspondant aux nombres de poses restantes) clignotait et je ne comprenais pas.
Prévoyant, j'avais des piles de rechange, et je les avais changé mais ça ne changeait rien. La concentration était limité étant sous la pluie avec mes proches et abrité de parapluies.

Chez moi, j'ai compris ce qui s'était passé en relisant tranquillement le mode d'emploi : en fait la pellicule s'était bloquée à l'intérieur. Je me suis dit "Oh là là ! Tant pis pour les 3 dernières qui me restaient, j'espère n'avoir rien perdu de mes anciennes prises de vues". Et ce que j'avais fait c'est un rembobinage de la bobine à l'aide de la toute petite touche sur le dos du boîtier permettant de le faire.
Il faut se rappeler que l'appareil ne dispose pas d'un bras pour armer le film et que comme l'enroulement, le défilement sont automatiques, j'avais peur qu'en ouvrant l'arrière de mon appareil et en refermant très vite de ne pas pouvoir profiter des 3 dernières poses et puis surtout de foutre en l'air ce qui avait été fait.
Ce chargement automatique me prive d'action si je veux essayer d'arranger les choses.

Depuis j'ai fait développer et tirer toutes mes prises de vue depuis le labo Auchan (qui sous traite), et j'ai constaté qu'en réalité celle dont je pensais foutue avait bel et bien été enregistrée et même très bien réussie ! Mais alors qu'est-ce qui s'est passé bon sang !
Une fois le film enlevé, j'avais inspecté mon appareil, utilisé un peu toutes les fonctions (déclenché et tout) et tout marche parfaitement !  scratch 

Depuis, j'ai peur qu'en achetant un nouveau film, que ce même phénomène de blocage de la pelloche se fasse. Qu'est-ce que vous en pensez ? J'aurais besoin de votre avis sur ce point. C'est pour ça que je prévois d'essayer de prendre une 12 poses seulement parce que si je prends une 36 poses et que cette fois-ci au lieu de s'arrêter à la 34ème, mon EOS 300V s'arrête à la 3ème, bon ben j'ai un bon paquet dans le dos quoi. Si j'achète un film inversible (donc spécial dispo) de bonne marque qui coûte cher euh, bon ben...

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Invité
Invité

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Invité le 22/2/2014, 16:22

Bizarre  scratch 
La notice ne mentionne rien d'autre à part que le film est bloqué?

As-tu essayé au moment de la prise de vue d'éteindre et de rallumer ton boitier? Faisait-il très froid?

Sinon il te faudrait un film "test" pour que tu puisse faire des tests pour éviter d'acheter des négatifs exprès. Inspecte bien ton boitier pour voir s'il n'y a pas un truc qui bouge ou de cassé...
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 22/2/2014, 21:02

Bonsoir.

Non en effet la notice ne mentionne pas grand chose d'autre. Elle part du principe qu'on l'a mal mise et de recommencer l'opération.

En fait, elle raisonne comme si on était en train de la mettre "neuve" quoi mais quand lorsque c'est en plein milieu de la bobine.

La température au moment des faits n'était pas réellement froide mais il y avait un très fort taux d'humidité.

Lorsque j'avais rembobiné le film, aucun problème ne s'était posé, et c'est vrai que c'est curieux. Jusqu'à maintenant, rien ne permet de prouver que quelque chose ne fonctionne pas.

Sinon, bien sûr que sur place je l'avais éteint, rallumé plusieurs fois, j'avais changé les piles, enlevé l'optique, remis, etc... Rien à faire, c'était bloqué.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Invité
Invité

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Invité le 22/2/2014, 22:14

Désolé je ne vois pas ce qui a pu se passé! A par réessayé avec un autre film, je ne vois pas se qu'on peut faire.

(Et si un jour tu voile un film par exemple, grade-le, il pourra te servir)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 24/2/2014, 15:59

Bonjour.

J'ai une anecdote à propos de cet appareil.

Il y a peu de temps, j'ai fait développé mon film négatif couleur et fait tirer les 34 clichés (sur 36 puisque je n'avais pas utilisé les 2 derniers).
Les vendeurs étonnés m'ont dit que c'était des "photos professionnelles"  :canapéoeil: , m'ont demandé comment je faisais ça, et qu'il fallait avoir un appareil cher pour faire ça.

Je leur ai demandé s'ils savaient combien je l'avais payé. Un des vendeurs m'a dit "Oh là.... 1000€ !".

Je lui ai rétorqué que le boîtier avec l'optique de kit, d'occasion ça m'avait coûté 35€ ! Je vis un léger sourire gêné de la part de son collaborateur.

La lumière et la photo n'ont pas attendu le numérique. :lunettes noire 

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 18/3/2014, 14:27

fanfan a écrit:A par réessayé avec un autre film, je ne vois pas se qu'on peut faire.

(Et si un jour tu voile un film par exemple, grade-le, il pourra te servir)

bonjour.

Je viens de passer commande d'un film négatif couleur 135mm de chez Agfa histoire de n'avoir que 12 poses. On verra bien sur mon EOS 300V fonctionne ou non. Je vous tiendrai au jus.  :clin d\'oeil:

Avec la première pelloche de 24 poses, il n'y avait pas eu de soucis, avec la deuxième de 36 poses, ça s'est bloqué à la 34, et on verra maintenant avec une 12 poses.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

A propos de la poignée grip Canon BP-200.

Message par Lionel le 14/12/2015, 13:05

Bonjour.

1 - Sur le dossier.

Quel boulot ! Non seulement, faute à imageshack, les images ont disparu (il faudra que je les remette), mais en plus l'organisation de ce dossier n'est pas évidente avec les différentes tabulations, les couleurs de police qui n'allaient plus et aussi les passages où des traces de smileys (enfin des lettres) réapparaissaient.

Bon ! Après cette modération laborieuse, il ne me manque plus qu'à remettre les images via servimg. Ce sera fait prochainement.

2 - Sur l'information optionnelle de la poignée grip. Important !

J'en profite également pour préciser avoir fait l'acquisition de la poignée grip Canon BP-200 qui théoriquement allait pour mon appareil à miroir. Hélas, et ce malgré l'étude que j'avais effectuée, le manque crucial d'informations sur l'argentique (dès que c'est fini, plus personne n'en parle), j'ai tout de même trouvé moyen de me faire "avoir". En effet, la poignée grip optionnelle n'est compatible uniquement que pour l'EOS 300 et pas pour les EOS 300X et EOS 300V.

Ceci s'explique de par le fait que la partie devant être connectée à l'intérieur du compartiment à piles est double sur la poignée grip Canon BP-200 tandis que les EOS 300X et 300V ont une simple rangée de piles. L'EOS 3000V (3 mille) semble cependant lui aussi avoir 2 rangées de piles à la compatibilité avec cette poignée.


On voit bien sur cette poignée grip la connectique prévue pour une double rangée de piles.


Sur cette partie de la notice de l'EOS 300, on voit bien l'introduction des deux rangées de piles.


On voit bien la compatibilité avec l'EOS 300.

Je recommande donc la prudence pour tout possesseur de matériel argentique au vu du peu d'informations disponibles sur la toile couplé au fait que même lorsque l'on se renseigne et que l'on effectue des rédactions poussées, et bien ça peut ne pas suffire. La preuve !
Canon n'a pas du tout été sérieux dans ses notices en ne présentant jamais les accessoires disponibles (pour ne citer que cela !). Impossible d'avoir la confirmation par quoi que ce soit de la compatibilité d'un produit en cas de possession d'un reflex argentique.

C'est simple : les rédactions que j'ai faites, je suis le dernier des mohicans !



L'EOS 3000V, modèle pourtant inférieur au mien (pas de testeur de profondeur de champ), peut lui aussi bénéficier de cette poignée grip !

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Photographix
Administrateur

Age : 76

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 25/05/2014

Messages : 1699

Localisation : 13410

sur l'argentique !

Message par Photographix le 14/12/2015, 14:57

bonjour,
Je ne me plains pas du retout de Lionel sur ce fil qui fait le panagérique du Canon 300 V, mais un tel développement , hormis l'aspect documentaire, escamote les contraintes inhérentes à l'&rgentique et ce même avec les boitiers de la dernière génération.
Moi, j'ai le Nikon F801 (AF n obturateur 30s-1/8000s. et synchro flash 1/250s., viseur 100% accrochage auto de la pellicule alimentation 4 piles AA et rafale ou bracketing à 3 img/s., mais pas de flash intégré à cause du viseur pentaprisme à 100%).
Cela n'empêche pas l'inconvénient de l'utilisation des pellicules (ISO limité à 800, interchangeabilité dos amovible pour N&B ou Diapos pharaonique, et surtout le délai d'une semaine pour apprécier ses photos, sauf si l'on prolonge l'utilisation vers son labo personnel ce qui fut mon cas)
Je regrette mais l'argentique, sauf pour se faire plaisir est obsolète et il vaut mieux se pencher sur les boitiers numériques afin d'avoir des photos équivalentes (en allant jusqu'aux tirages personnels à l'aide d'une imprimante photo format A3.
C'est mon avis personnel comme je suis contre la vidéo réalisée sur APN , indigne de ce que l'on peut produire à l'aide d'un caméscope semi-professionnel. Evidemment tout ceci se résume au budget que l'on admet pour se faire plaisir en tant qu'amateur, un professionnel, lui peut espérer avoir un retour sur investissement.
cordialement
Photographix


__________________________________________________________________________________________________
Samsung GX20 (clone Pentax K20D)+18-55mmDAL+Tamron 28-75mm f:2.8+Flash 360FGZ Pentax
Nikon F801 argentique, D200 et D300 numériques + Tamron 17-50mm f:2.8+Nikkor 28-70mm f:3.5-f:4.5+Nikkor 70-300mm AF + Micro Nikkor 60mm et 105mm AF-D macro+flashs SB800 et SB24 Nikon+ trépied bilora+ divers filtres(polarisant, gris neutre ND400)
Compact Sony DSC80 de mes débuts en numérique (2006)
Logiciels de traitements: Silkylpix , ViewNx II , Capture NX II de Nikon, Photoplus X7 et ACDSee Pro9 (le plus utilisé)
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 15/12/2015, 05:05

Bonjour.

1 - Sur le topic :
ça y est ! J'ai pu retrouver et remettre en place les images dans le post original (une prévoyance de copies antérieures qui paye !). Ce n'est pas plus joli ?

N'hésites pas à fournir davantage d'informations sur l'EOS 300 V ou éventuellement ses prédécesseurs EOS 300 X et EOS 300. Te rappelant de cette période (1999 à 2002), quel était ton point de vue ?

2 - Sur les arguments contre l'argentique :
Oui, c'est sûr que personnellement je reste majoritairement sur le numérique car c'est avec lui que j'ai appris la photo il y a 5 ans.

Néanmoins, il convient de rappeler la rapidité de consommation de notre société qui nous propose non pas des systèmes pour faire de la photo, mais pour acheter de nouveaux systèmes soient disant "plus perfectionnés". La réalité, c'est que j'ai fait de plus belles photos en argentique (feux d'artifice par exemple) que d'autres personnes sur compacts ou smartphones numériques (ils font des photos et vidéos pour se servir d'appareils modernes : c'est opposé à ma pratique !).

L'intérêt pour l'argentique est aussi une forme de résistance par rapport à cela en rentrant dans le plaisir de la bonne vieille méthode qui eut fait ses preuves. Je rappelle la taille de la surface photosensible de la plupart des argentiques égale à un plein format numérique avec encore davantage d'informations. C'est ce que propose aussi l'EOS 300 V ici étudié.
Il faut noter aussi l'avantage de la pose longue car il n'y a pas le chargement du capteur vers la carte empêchant de déclencher à nouveau. Un inconvénient absent avec l'argentique : mon EOS 300 V permet de faire davantage de clichés qu'un numérique dans ce cas précis.

Personnellement, j'utilise encore l'EOS 300 V notamment avec la superposition d'images sur une seule pose, mais je n'utilise plus que le film inversible Fujichrome Provia 100F. Pour ceux qui ne savent pas, c'est la diapositive. Je conseille le laboratoire Gris Souris de Lyon, le seul de cette commune faisant toujours le développement de l'inversible. J'aimerais bien leur faire de la pub à propos !

Et là, effectivement, c'est vrai qu'en inversible c'est une catastrophe depuis la suppression notamment de la Fuji 400X dont je n'avais pas eu le temps d'essayer (pour ne citer que cela). Fuji et Agfa continuent néanmoins d'en produire et pour ce qui concerne les films négatifs, en couleur, on en trouve une à 1600 ISO :



3200 ISO en Illford noir et blanc. Ceci dit, il ne s'agirait point de sa sensibilité nominale d'après ce que l'on dit.



Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Lionel le 15/12/2015, 11:16

P.S. : ça y est ! J'ai enfin pu comprendre !

Pour les modèles EOS 300 V et EOS 300 X, c'est la poignée BP-220 qui leur faut et non la BP-200 !



__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Contenu sponsorisé

Re: [Reflex Argentique] Canon EOS 300V (2002-2003).

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 28/6/2017, 07:31