A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

[Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

[Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Lionel le 18/10/2011, 23:58





Voici l'appareil photo que j'avais reçu pour mes 10 ans, en fin 1990. A l'époque, je ne m'y attendais pas, et je n'avais pas de passion pour la photo. C'était une sacrée bonne idée lorsque j'y songe rétrospectivement parce que j'étais content, et que ça m'avait permis d'immortaliser tout en jouant avec, et c'était vraiment la découverte d'un tout premier appareil photo. Celui-ci était d'ailleurs un peu particulier car il permettait de pouvoir réaliser des photos instantanément. En fait, le principe voulait que la photo sorte dès la prise de vue. J'avais pu prendre mes grands-parents (défunts hélas depuis pas mal d'années) et aussi le reste de ma famille.

Pendant longtemps, l'appareil est resté à la suite sans être utilisé car c'était pour moi le début de l'utilisation des appareils photos jetables (dépourvu de flash à l'époque) dont le tout premier remonte à juillet 1992. Ensuite, ce fut seulement en 1999 qu'il commença à être réutilisé pour photographier les animaux (entre autre) ainsi qu'à l'occasion des fêtes de fin d'année. Je m'apercevais alors qu'il souffrait d'un défaut technique majeur qui ne s'est toujours pas résolu aujourd'hui par ailleurs : sur une pellicule de 10 photos, je ne peux toujours en obtenir que 9, car la première ressort noire.

Pesant 620 grammes sur ma propre balance, il n'en reste pas moins volumineux. A l'inverse des jetables, vous disposez d'un véritable appareil avec deux poignées anti dérrapantes et avec flash intégré. Question visée, le viseur intégré ne permet en aucun cas de pouvoir voir ce que l'on prend : le cadrage est faussé à l'inverse des télémétriques argentiques. Toutefois, un gros caoutchouc vous permet de poser l'oeil confortablement, et c'est très flatteur de regarder à travers ses petites vitres.

Le compteur mécanique situé à droite vous indique le nombre de poses restantes. Etant donné que les pellicules Polaroïd comprenaient seulement 10 poses, il fallait bien choisir son moment pour saisir le bon instant. Le déclencheur placé à droite et à deux courses s'allumait en vert lorsque la pelllicule était ok, et en rouge lorsqu'il n'y avait plus de poses. La source d'énergie provenant de la pellicule conservait une bonne autonomie de plusieurs mois. Elle s'introduisait par l'avant de l'appareil, le même lieu où nous voyions sortir les clichés une fois réalisés.

Mes modestes connaissances en argentique m'indiquent que la surface photosensible était justement déplacée par rapport aux appareils traditionnels puisque c'était justement ce que nous mettions par l'avant (la surface photo sensible étant représentée à l'époque par une pellicule ou bon qu'elle soit). Mais quand j'y songe, cela nous faisait l'équivalent d'un capteur 75mm X 75mm, soit bien plus gros que les pleins formats !!! En tout cas, c'était un plaisir, une joie de pouvoir retrouver en 1999 ce que j'avais oublié : l'auto développement. Je les classais soigneusement au cours de la soirée, en écrivant au stylo à bille sur un espace spécialement prévu pour à l'origine. Au cours de cette soirée, je faisais venir ma grande tante dans ma chambre plus ou moins régulièrement, et je la revois me déclarer qu'elles étaient très réalistes : c'était une certaine émotion sur mon bureau de chambre d'avoir le sentiment très plaisant et très flatteur d'être comme dans un petit laboratoire ! La joie du Polaroïd est aujourd'hui mise de côté et c'est bien dommage. Vous voyiez les photo sites se former au fur et à mesure, et l'on pourrait même d'ailleurs filmer ce développement ou pourquoi pas faire du "Lipse Time" comme en a parlé Gobelin (Philippe). Cela pourrait être passionnant je pense.

Manifestement, un autofocus était présent, chose qui garde le mérite d'exister contrairement aux appareils photos jetables afin de mieux s'assurer de la prise nette du cliché. Et comme accompagné systématiquement d'un flash, les photos n'avaient nul besoin d'un long temps de pose. Impossible à débrayer, il dispose en revanche d'un correcteur d'exposition idéal par exemple lors de temps trop ensoleillé pour abaisser la luminosité par un correctif.

Enfin, l'appareil est même équipé d'un filletage en-dessous et d'un retardateur intégré ! C'est donc idéal pour une photo souvenir ! On regrettera cependant la taille des photos systématiquement carrées, et à 7,5 cm de côte. Certes, la photo à la main semble plus grande, mais c'est le bord se trouvant autour ainsi qu'en-dessous qui lui fournissent cette impression. Et pire, comme il n'y a pas de négatif, si vous rayez votre photo, c'est foutu. Je recommande donc non seulement de bien laisser le développement se faire dans un lieu appart, loin de personnes, et une fois bien développé, de la ranger dans un album photo à pochette. J'ai moi-même des photos qui date maintenant d'il y a 21 ans avec ma bonne vieille bécane. Quant aux plus récentes, elles datent de 2005 (photos pour vente d'appareils de climatisation).


Points Positifs :

- La Photo Instantanée typique des Polaroïds
- La joie du développement naturel
- Le retardateur
- Le filletage en-dessous
- Le bouton de correction d'exposition
- Port par bandoulière

Points Négatifs :

- Pas de visée directe
- Coût extrêmement élevé de la pellicule
- Absence de négatifs
- Production de photo trop petites
- Non débrayable

Conclusion :

Aujourd'hui, c'est un modèle obsolète, dont plus personne ne veut, et s'avérant bien trop coûteux. L'arrivée du numérique a changé la donne, et cet appareil, pourtant si intéressant ne garde qu'une dimension pouvant sembler inutile. L'utilisateur lambda voudra un compact numérique ou bien un bridge numérique, et l'utilisateur amateur ne s'y retournera que par affection. Aujourd'hui, plus personne n'en parle. Il fait parti du passé.

Invité
Invité

sur le concept Polaroid

Message par Invité le 19/10/2011, 14:52

bonjour Lionel,
Moi aussi je suis passé par l'étape Polaroid , tout au moins ma femme, je l'avais donné en cadeau dans les années 1970 pour photographier nos premiers enfants.
Les points positifs:
-pas besoin d'avoir des connaissances photographiques pour utiliser cet appareil
- disponibilités des clichés dans les minutes qui suivent
- aspect boite à images sympathique pour les femmes
les points négatifs:
- utilisation délicate car le viseur est une simple fenêtre ouverte dans le boitier
- pas de réglages possibles
- photos obtenues très médiocres à durée de vie limitée (j'avais un Reflex Minolta à cette époque et la comparaison est très défavorable)
- prix de la photo (surtout compte tenu des nombreux loupés)
Cet appareil a été revendu 6 mois après, ma femme me chargeant de faire les photos de nos rejetons.
cordialement
myrddin13
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Lionel le 19/10/2011, 16:52

Ah bon ? Dans les années 70's existaient les Polaroïds ? Moi je pense que c'était la mode mais en 1990 ! :melangerlespin

En ce qui concerne la longévité, c'est vrai que je crois savoir que la photo est constituée de composantes spécifiquement différentes au tirage photo officiel.

Ma photo "principale" sur mes grands parents a en effet vieilli (traces de doigts, légères griffures, et un peu jaunit) mais en même temps, c'est vrai qu'elle tient le coup. Une photo faite avec une imprimante jet d'encre tiendrait-elle réellement 21 ans ? Là, je ne sais pas parce que l'on manque de recul.

Ah : le Polaroïd, je trouve que c'était une atmosphère bien appart, et bien plaisante.

J'ai une question à te poser : d'après toi, as-tu une idée de ce qui peut faire que mon appareil rend systématiquement la première photo toute noire dès la sortie, et seulement les 9 suivantes blanches (c'est à dire normales pour le développement) ce qui m'en fait que 9/10 à chaque fois ? C'est vraiment quelque chose que j'aimerais bien comprendre... scratch

Cordialement.

Invité
Invité

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Invité le 19/10/2011, 17:17

bonsoir,
Lionel le polaroid est sorti aux states dans les années soixante concurrent du système instamatic Kodak (en passant Kodak est en faillite !). Celui acheté en 1971 était le second sur une gamme de 4 plus ou moins perfectionné. J'en ai pas un souvenir de bon aloi surtout à cette époque ou j'avais un reflex et faisait mes développements moi-même en dehors des diapositives et négatifs et tirages positifs sont toujours là. Il est amusant de voir les réflexions de mes petits enfants devant leur père jeune. Je ne sais si tu as la possibilité de voir des photos de tes parents 35 ou 40 ans en arrière.
Après six mois environ nous l'avons revendu à une connaissance qui recherchait ce type d'appareil.
Pour l'impression personnelle des photos les tenues des encres sont garanties sur plusieurs dizaines d'années (gloriole marketing ? jusquà 200ans pour Epson mais je ne serais plus là pour vérifier !)
Pour moi l'édition des photos numériques sur imprimantes c'est la même philosophie qu'avec le labo argentique et c'est moins fatigant .
Amicalement
myrddin13
PS aucune idée sur la photo noire ! Pas impressionnée ? Capsules de développement non écrasées ? Pose la question soit à un magasin photo soit sur le net
avatar
Arnaud

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 22/07/2012

Messages : 324

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Arnaud le 26/7/2012, 14:06

J'avais lu qu'il était toujours possible d'acheter des cartouches (plus fabriqué par Polaroïd) mais très cher : 20 € les 8 photos quelque choses comme ça.
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Tiens donc...

Message par Lionel le 27/7/2012, 09:43

Arnolulu a écrit:J'avais lu qu'il était toujours possible d'acheter des cartouches (plus fabriqué par Polaroïd) mais très cher : 20 € les 8 photos quelque choses comme ça.

Bonjour.

Ah c'est vrai ? Alors dans ce cas, je serais intéressé de savoir où est-ce que cela peut se trouver parce que dans mon esprit, c'était terminé de la vente ces pellicules spéciales Polaroïd. Moi, j'ai un 600, mais il est vieux (décembre 1990), et il souffre d'un problème technique inconnu me faisant sortir la première photo toute noire. Il me fait ça depuis 1999. Je ne l'utilise plus puisque aujourd'hui je ne "prends" plus de photos mais "fais" de la photo.
Ce qui m'inquiète aussi, c'est que si vraiment des commerçants vendent des pellicules pour Polaroïd, c'est le risque de péremption. Je ne sais pas pour les autres modèles que le 600, mais théoriquement, l'alimentation se fait justement par la pellicule (il n'y a d'ailleurs aucune possibilité d'insertion de piles ou de batterie dans la bécane). Or, si des personnes ont gardé des pellicules pendant plusieurs mois, il se peut que l'énergie qui soit contenue à l'intérieure aie disparue. C'est ça qui fait un petit peu peur.

En tout cas, c'était un réel plaisir de voir les photos s'auto développer. :coeursdanslesy Aujourd'hui, depuis l'arrivée du numérique c'est sûr que le Polaroïd a pris un "coup de vieux" si je puis dire, mais en même temps, on ne fait tire pas souvent les photos aujourd'hui.

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Arnaud

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 22/07/2012

Messages : 324

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Arnaud le 27/7/2012, 14:07

avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Personnellement, je ne suis pas convaincu.

Message par Lionel le 28/7/2012, 05:25

Bonjour.

Ah oui d'accord ! Mais là, on est dans les dollars donc euh... confused

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Arnaud

Age : 37

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 22/07/2012

Messages : 324

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Arnaud le 28/7/2012, 10:00

Mais la langue française (en haut à droite) et la conversion en Euro s'effectue.

Contenu sponsorisé

Re: [Appareil Instantané] Polaroïd 600 Plus.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 28/6/2017, 07:29