A à Z du Photographe

Pour participer aux échanges n'oubliez pas de vous connecter ou de vous inscrire comme membres de ce forum.
Merci d'avance
Photographix

Après votre connexion n'hésitez pas à poser votre question sur la prise de vue, la qualité de votre photo ou sur l'utilisation de votre matériel, la plupart du temps une réponse sera apportée !
A à Z du Photographe

L'échange, le partage, la progression...


  • Répondre au sujet

[Bridge] Olympus Camédia E-10.

Partagez
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

[Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 9/10/2011, 00:18

Bonjour.

1) La partie positive.

L'Olympus E-10... Ah... L'E-10 !

Il est en quelque sorte pour moi le premier Olympus que j'avais remarqué (avec le SP-800UZ par ailleurs qui n'a rien à voir du tout). Il était (et est toujours) présent dans la vitrine de mon photographe. C'est l'appareil le plus récent de sa collection. Rien qu'à son look, le sérieux est immédiatement ressenti pour un monde autre que Canon ou Nikon. Ceci dit, ce professionnel depuis plus de 40 ans de métier m'avait déclaré :
- "ça c'est fini, c'est dépassé ça !".

Certes ! C'est un appareil photo numérique datant d'il y a une dizaine d'années. Ce n'est pas rien. En voici l'illustration de base.





Il y a moins d'un an, lorsque je voyais des photos derrière le comptoir de mon photographe, j'avais vu qu'il existait une qualité supérieure aux compacts numériques. Je voyais ces photos sans doute faite par les réflexs Canon et Nikon qu'il utilise professionnellement (il ressort aussi parfois ses bécanes argentiques). Magnifiques clichés en tout cas relatif à un mariage avec une préparation matérielle le jour même et une prise de vue professionnelle. En vérité, ces tirages photos sur papier brillant joliment suspendus d'une taille de 20cm X 27cm avaient été réalisés avec l'Olympus Camédia E-10.

L'Olympus Camedia E-10 est l'inférieur du E-20, ce dernier sorti quelque temps après. Ils n'ont rien à voir avec ce que l'on constate du "bridge" d'aujourd'hui.
C'est à dire que nous avons là, un concentré de qualité pour une faible quantité. En effet, la focale en équivalent argentique couvre de 35mm à 140mm, soit un zoom optique de 4 fois. Pour les personnes possédant un Olympus Pen numérique ou bien un Panasonic G numérique, disons que c'est l'équivalent dans ce cas d'une focale de 17,5mm à 70mm.

Réservé à un public averti, l'E-10 reste dépourvu de mode automatique, et je vois assez vite les réglages disponibles autour de la machine. Voyez en particulier ma dissertation spécialisée sur le mode "S" en cliquant ICI !

Maintenant, voici deux vues de dessus ===>




Les autres modes que "M", "S", "A", et "P" correspondent normalement à :

1 - Lecture des photos,

2 - Connexion à une imprimante,

3 - Connexion à un système informatique.

L'appareil dispose d'une optique fixe. C'est en grande partie à cela qu'il se différencie d'un réflex, car ce dernier dispose d'optiques interchangeables. En tout cas, son optique 4/3 propose une ouverture maximum de f2, ce qui est très lumineux. Et question respect des couleurs...

Le photographe a la possibilité de shooter ou bien en Jpeg, ou bien en Tif, ou bien en Raw. C'est un sacré choix puisque celui du Tif reste peu souvent présent et garde le mérite d'être moins compressé que le Jpeg. La sauvegarde peut se faire par compact flash ou carte smart Média (que je ne connais pas d'ailleurs). Question alimentation, l'appareil peut être alimenté par des piles (d'après les infos tantôt au lithium tantôt LR6), ou bien par un bloc supplémentaire comme vous pouvez voir sur les photos en-dessous.





Venons maintenant à son capteur numérique. C'est là que ça se gâte un peu. Nous avons affaire à un CCD 2/3 pouces. Cela correspond à un capteur de taille moyenne. Il se situe juste au-dessus du plus grand capteur parmis les petits que l'on va trouver chez les compacts experts (Canon Powershot G12, Olympus XZ-1, Nikon P7000, etc...).


Comme vous pouvez vous en apercevoir, le capteur de l'E-10 est plus proche d'un petit capteur que d'un grand tout en restant très correct.

Le capteur de l'E-10 mesure 8,8mm X 6,6mm contre 7,6mm X 5,7mm pour les compacts experts. Je crois que l'on peut donc se permettre non plus de l'appeler "petit capteur", mais "capteur moyen" car l'on arrive à une surface de tout de même 2,3 fois plus grande que celle du CCD 1/2,5 qui équipe certains compacts numériques (exemple : le Samsung Digimax S700 ICI présenté).

Alors comment se fait-il que l'E-10 soit si bon que ça puisque son capteur n'est vraiment pas grand ? Parce que d'après ce que je constate, Olympus s'y est pris très intelligemment en intégrant en leur capteur un nombre de photo sites proportionnel à sa taille, pour que ces derniers soient plus gros et bien espacés tout comme pour un grand capteur. En effet, ce capteur fait 4,0 (quatre virgule zéro) MégaPixels. Et la résolution réelle des photos est de 2240 X 1680 soit 3 millions et 763'200 pixels. C'est comme si vous preniez un gros capteur de réflex, et que vous le découpiez. Vous recadriez ainsi l'image tout en conservant moins de pixels mais toujours aussi espacé. Donc, la qualité est excellente !

De plus, toujours sur son capteur, l'appareil propose une amplification (sensibilité ISO si vous préférez) tout à fait honnête, puisque l'on ne peut pas dépasser l'ISO 320 (trois-cent vingt).

Comme disait Myrddindu13, à quoi cela sert-il d'avoir une possibilité de monter jusqu'à ISO 6400 si l'appareil ne peut pas y arriver ? En effet, si le constructeur Olympus avait décidé de permettre une montée d'ISO jusqu'à 800 ou plus, seraient donc apparues un grain et donc une partie de la crédibilité de l'appareil condamnée.

2) La partie négative.

C'est là qu'intervient la problématique. La qualité est là, mais point la quantité. D'une focale trop courte pour prendre de vraiment loin ou bien avec un grand angle, d'une résolution insuffisante pour des agrandissements photographiques, et d'une sensibilité ISO pas assez importante dans le cas du choix d'une vitesse d'obturation trop rapide, on touche du doigt les possibilités offertes par l'appareil.


On peut voir ici en jaune les focales minimums et maximums de l'E-10 avec leur correspondance directe en angle de champ. Les mm ici présentés sont en équivalent à une focale argentique. En cette équivalence il fait 35mm à 140mm. Il aurait fallu que ce cette plage de focale soit un peu plus étendue du genre 28mm à 200mm.

Autant aujourd'hui, les appareils de type "bridge" n'encaissent point leur propre technologie, mais ont au moins le mérite de proposer beaucoup, autant là, il semblerait que l'époque, on ne proposait pas suffisamment, ce qui a sans doute par la suite poussé les constructeurs à mettre petit à petit davantage de résolution jusqu'à mettre aujourd'hui des extrémités de 16 Mégapixels dans des capteurs tout petits.

Si le projet de la personne est de ne pas trop recadrer, ou bien de recadrer tout en faisant finalement tirer des photos de petite taille (genre 11cm X 15cm), ce sera bon. Mais si le projet est de faire mettre sa photo sur du tirage photo de 40cm X 60cm, je pense que ça ne passera pas parce que même avec la qualité réflex de l'E-10, il faut un minimum de résolution et que pour ce projet, ce serait équivalent de faire tirer une photo de 20cm X 30cm avec seulement 940'800 pixels. No Donc là, effectivement, on est coincé.

Par ailleurs, l'obturateur de l'E-10 est un peu court puisque nous ne pouvons pas excéder la vitesse d'obturation d'1/640ème de seconde et une longue pose disponible de 8 seconde (uniquement pour le mode Manuel). Encore une fois, ça peut être suffisant, mais c'est sujet à être frustrant.

En tout cas, il reste un mystère. Qu'en est-il du viseur ? Y a t-il réellement une visée directe depuis l'optique ce qui le qualifierait de réflex car telle est sa définition : "un appareil doté d'une visibilité directe au viseur et ce, depuis l'optique" ?

D'après le site Olympus France, il semblerait que ce soit affirmatif d'après leurs descriptions pouvant être sujettes à des modifications sans préavis.
Je ne sais pas, je sais que l'on peut aussi utiliser le cadran qui est pivotable pour permettre de prendre des clichés à raz le sol.

3) L'Evolution possible avec l'E-10.








Points Positifs :
- Excellente Optique f2
- Excellente Colorimétrie
- Qualité Réflex par de gros photo sites espacés
- Prise en mains propre à un réflex
- Flash intégré
- Cadran de contrôle au-dessus
- Excellent rapport qualité/prix pour aujourd'hui

Points Négatifs :
- Trop peu de résolution rendant le recadrage difficile
- Beaucoup de profondeur de champ
- Difficile pour les utilisateurs lambda
- Pas d'optiques interchangeables
- Focale non assez étendue
- Electronique de plus de 10 ans
- Nécessite de trouver les accessoires

Voyez un article sur l'E-10 en cliquant ICI.



4 heures pour faire cette dissertation. Si ! Si !

Cordialement.


Dernière édition par Lionel le 8/9/2012, 14:37, édité 1 fois

Invité
Invité

commentaires sur ce type d'appareils

Message par Invité le 9/10/2011, 07:11

Bonjour Lionel,
4H. pour cet article, tu devais vraiment l'aimer cet ancêtre de bridge.
A cet époque (il y a 5 ou 6 ans) ce type d'appareil représentait le summum dans cet gamme avec le Sony RS1 et le Panasonic FZ50. Le zoom était manuel et la visée TTL des plus confortable. Les inconvénients tu les as bien soulevés malgré des objectifs de qualité (supérieur à ceux d'aujourd'hui dans les bridges) la faible plage du zoom (x4 à x8) et l'absence d'un réel grand angle, le faible tenue aux forts ISO et surtout le prix (500€ était un minimum) ont été un frein à la commercialisation de ces appareils.
Perso. j'ai vu et essayé le Sony RS1 à l'époque de mon bridge FZ18 (lors d'un baptême) et je dois dire que j'avais été époustouflé par la qualité des photos obtenues dignes d'un reflex.
Mais dans notre société de consommation où la rotation des modèles est d'un an, les appareils (même les bons) deviennent vite obsolètes et c'est bien dommage.
cordialement
myrddin13
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 9/10/2011, 21:41

Bonjour Michel ! :Satisfactionve

Oui c'est sûr que c'est un appareil qui a fait parti (je dis en partie et non totalement mais tout de même) d'être influencé vers la firme Olympus.

Je ne sais pas si tu as lu l'article en entier (il est un peu long c'est vrai), mais d'après moi (corrige-moi si je me trompe), il n'y a pas que la qualité de l'optique dans cet appareil, il y a aussi la taille du capteur et des photo sites internes peu nombreux ce qui permet des détails beaucoup plus fins. Le capteur de l'E-10 est déjà un peu plus gros que les capteurs que l'on trouve sur les compacts experts (genre Canon G12). Et les bridges d'aujourd'hui ont des capteurs encore plus petits que ceux des G12, XZ-1, P7000... Quand je vois des bridges (genre Panasonic FZ ou Fujifilm HS), on est entre 10 et 14 millions de photosites. Donc la différence de taille des photo sites est importante.

Par contre cet appareil est plus vieux que tu ne sembles le croire. Il a plus de 6 ans, il a au moins 10 ans sinon plus. Ils mentionnent Août 2000... Et son prix semble avoir été beaucoup plus élevé que 500€ (c'était sans doute abusé mais...) : là je vois... Cliquez ICI.

D'après certains forums, il semblerait qu'il y aie une visée directe depuis l'optique. Je n'arrive pas à savoir. En tout cas ce serait donc un bridge et un réflex. :melangerlespin Autre lien intéressant sur E-10 & E-20.

Tu m'as parlé d'un autre ancien appareil : le Sony RS1. scratch Je l'ai cherché sur internet, et je n'arrive pas à trouver sa trace. Ce ne serait pas le Canon RS1 ?



Ah... Pour Noël, j'hésite... Il y a une personne près de chez moi qui vend d'occasion l'E-10 pour 120€ avec sa bandoulière... S'il y a la visée directe depuis l'optique, cela pourrait me faire une expérience de plus, qu'en dis-tu ? Pour le moment, pas question de dépenses mais... C'est vrai que ça cogite... :regard sourire
Lien direct vers l'annonce.

Cordialement. :clin d\'oeil:

P.S. Si tu le souhaites, n'hésite pas à faire une dissertation sur ton bridge FZ-18. Si tu le fais, je me ferai en tout cas un plaisir de l'embellir :clin d\'oeil:

Invité
Invité

référence sony

Message par Invité le 10/10/2011, 10:43

bonjour Lionel,
Je me suis effectivement trompé il s'agit du Sony DSC R1 dont l'usage est réservé au droitier (tu verras sa forme avec le gros objectif déporté à gauche). Il est vrai que le prix des numériques dans les années 2000 étaient faramineux car plutôt destinés aux professionnels. Les prix que je donnais de 2008 correspondaient à des modèles d'occasions car plus en fabrication.
Pour ton investissement pour Noël réserve tes sous pour un objectif ou un flash externe plus utile avec ton boitier actuel.
cordialement
myrddin13
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 28/10/2011, 08:13

Bonjour.

Je suis retourné hier matin chez mon photographe, et j'ai vu qu'il en avait même deux d'E-10. J'en ai profité pour regarder de plus près les clichés qu'il a faites avec l'E-10, et je me suis aperçu que certaines tirages avaient été réalisés en 30cm X 40cm. Et là, en s'approchant, on aperçoit tout de même les photo sites : cela reste parfaitement lisible, mais on sent qu'on est à la limite quand même scratch J'en parle parce que ce dossier est spécialisé sur l'E-10 et non par projection d'achat. Maintenant c'est fini.

Ceci dit, le gars qui achète le Camedia E-10, si ce dernier est en bon état, il peut faire une bonne affaire sauf si sa priorité reste le tirage grand format quoi. Sinon, relire la dissert. sourire:

Cordialement.

Invité
Invité

sur l'E-10

Message par Invité le 28/10/2011, 10:11

Bonjour Lionel,
Toujours une analyse percutante sur ces appareils anciens. On voit bien qu'Olympus ne sait pas dans quel sens va évoluer le marché. Un très bon objectif (tu as vu la taille des lentilles par rapport à celles d'un bridge ou compact actuel !) mais combiné avec un petit capteur à faible quantité de photosites . En plus cet appareil ancêtre des bridge est encombrant et cher (même pour l'époque). Tout cela rappelle les errances des marques pour les appareils autres que reflex: Sony avec le DSC R1, Minolta avec ses dimages (il existait encore il y a 10 ans) ou Panasonic avec son FZ30 tous de bons appareils mais pas commercialement (trop chers pour l'attente des consommateurs avant le grand boom des compacts).
cordialement
myrddin13
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 28/10/2011, 10:21

Ah... J'oubliais.

L'E-10 est un bridge numérique à l'ancienne, mais j'ai la confirmation pour avoir vu de près son optique qu'il s'agit aussi bel et bien d'un réflex car il a la visée directe de l'optique par son viseur (bon à savoir je crois). :clin d\'oeil:

Cordialement.
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 3/12/2012, 11:48

Bonjour.

Pouh là là ! Après être passé quoi (peut-être 2h) sur mon bridge reflex E-10, j'atteste que pour le démonter, ce n'est pas évident. J'avais fait un plan pour les 3/4 de la carcasse, donc les vis externes. Mais, je pense que l'on doit pouvoir en compter une centaine lorsque l'on regarde à l'intérieur, et pas évident d'arriver à trouver le bloc obturateur. Ah là là, ça m'a crevé ça ! Sleep En plus, celui qui me l'avait vendu était vraiment un gougnafier celui-là parce que j'avais les mains vraiment dans le cambouis. Je ne sais pas ce qu'il avait foutu avec la poignée, mais elle est toute collante, et impossible de rattrapper ça (j'ai essayé mais No ).
En plus, après l'avoir remonté (si ! si ! j'y suis arrivé), apparemment l'appareil me mentionne maintenant (en Anglais bien entendu) que la trappe des supports de carte est ouverte alors qu'elle est bien fermée. Il est possible que j'aie touché à une petite pièce (déplacé un tout petit élément je suppose) qui fait ça. Pourtant, j'ai fait au mieux.

J'ai très bien vu le tunnel qui est la trajectoire du miroir mais alors si j'ai pu mettre des choses en évidence, réparer est autre chose. Moi ce que je voulais c'est pouvoir atteindre les rideaux de l'obturateur du E-10 et décoincer ce qu'il doit y avoir de coincé et qui empêche la lumière d'arriver autant sur le viseur que sur le cadran, mais là je suis forcé de reconnaître que ça demande un boulot dingue quoi. Là, il y en a pour la journée et encore, il faudrait avoir la vue éclatée du E-10 et les plans précis et détaillé de tous les recoins. study

Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...
avatar
Lionel
Fondateur

Age : 36

Sexe : Masculin

Date d'inscription : 15/08/2011

Messages : 5659

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Lionel le 14/11/2013, 05:56

Bonjour.
Je remonte ce topic car je sais que nous avons notre ami Pallma qui en est possesseur. :clin d\'oeil:  J'avais ouvert ce topic en 2011.
Pour info, mon E-10 est toujours dans ma vitrine et ne sera jamais réparé : j'ai abandonné depuis longtemps étant donné que les finances ne sont pas prévues pour lui et que de toute façon, il n'est pas réparable ce qui est bien dommage. No 
Cordialement.


__________________________________________________________________________________________________
MON MATERIEL POUR LE NUMERIQUE :

Reflex Olympus E-5 + Zuiko PRO 14-54mm 2.8-3.5 II + Zuiko PRO 50-200mm 2.8-3.5 II SWD + Zuiko PRO 50mm macro f/2 + Zuiko TOP PRO 35-100mm f/2 + Doubleur de focale Olympus EC-20 + Tube d'allonge Olympus EX-25 + 2 Flashs cobra Olympus FL-36R avec support double flash Olympus + Viseur d'angle Olympus VA-1.
100% tropicalisé à l'exception des lampes flashs !

Et bien d'autres matériels : trépieds et pieds d'éclairages, parapluie, triggers, réflecteurs, mini soft box, optiques standards, etc...

Contenu sponsorisé

Re: [Bridge] Olympus Camédia E-10.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est 29/6/2017, 00:44